Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL SYMPHONIQUE  |  STUDIO

Commentaires (3)
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Symphony X, Yngwie Malmsteen
- Membre : James Labrie
- Style + Membre : Time Requiem, Space Odyssey

MAJESTIC - Trinity Overture (2000)
Par NICO le 1er Décembre 2002          Consultée 4451 fois

Allez, disons-le d'entrée, ce deuxième album des suédois Majestic pose un vrai problème. Car c'est probablement un album de grande qualité mais il est franchement difficile de l'apprécier.
La grande qualité de Majestic vient de ses musiciens qui sont techniquement époustouflants. En tête, le jeune guitariste Magnus (20 ans) et le clavieriste Richard : tous deux jouent vite, très vite, et enchaînent les solos à la Malmsteen/Symphony X, je vous laisse imaginer le truc. Ah oui ça la première fois qu'on l'entend ça fout les boules. L'introduction notamment de "Voodoo Treasure" ne laisse pas indifférent. Un conseil, asseyez-vous avant de l'écouter ou ayez une chaise à portée de main.

Mais voilà, cet enthousiasme ne dure pas. Non pas que l'album ne soit pas bon, au contraire il est même très bien. Les compos sont bien pensées, les mélodies, les refrains, les solos, le chant, bref c'est du beau travail. Majestic ne fait pas dans l'original, mais ça on a l'habitude. Et puis qu'est-ce que l'originalité aujourd'hui ? car en cherchant bien on peut toujours dire que "machin" s'inspire de "truc". Le problème c'est que Majestic fait plus que s'inspirer. A plusieurs reprises sur cet album on se trouve face à des cas flagrants de plagiat pur et simple. Symphony X y passe mais bien sûr c'est surtout Yngwie Malmsteen qui trinque. Pour citer un seul exemple, le refrain de "Curtain of Fire" est EXACTEMENT le même que celui de "My Resurrection" du Maestro (sur l'album Facing the Animal). A partir de là il est bien difficile de juger Trinity Overture. C'est un bon disque, c'est parfaitement interprété, le plaisir à l'écoute est indéniable, mais finalement ça donne surtout envie de se repasser l'intégrale de Malmsteen et de Symphony X. Les fans de ce style l'achèteront de toutes façons probablement, quant aux autres doivent-ils préférer une copie aussi excellente soit-elle (et c'est le cas de Majestic) ou l'original, et bien c'est vous qui voyez…

A lire aussi en METAL SYMPHONIQUE par NICO :


ADAGIO
Sanctus Ignis (2001)
Metal symphonique




DGM
Dreamland (2001)
Metal symphonique

(+ 2 kros-express)

Marquez et partagez




 
   NICO

 
   STEF

 
   (2 chroniques)



- Richard Andersson (claviers)
- Apollo Papathanasio (chant)
- Martin Wezowski (basse)
- Peter Wildoer (batterie)
- Magnus Nordh (guitare)


1. Entering The Arena
2. Voodoo Treasure
3. The Rapture Of Canaan
4. I’ll Shoot The Moon
5. Resurrection
6. Curtain Of Fire
7. The Breath Of Horus
8. Approaching The Storm
9. Confusicus
10. Trinity Overture



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod