Recherche avancée       Liste groupes



      
RAP METAL EXPéRIMENTAL  |  STUDIO

Commentaires (9)
Questions / Réponses (1 / 1)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1992 Rage Against The Mach...
 

- Style : Downset
- Membre : Audioslave
- Style + Membre : Prophets Of Rage
 

 Site Officiel Du Groupe (635)

RAGE AGAINST THE MACHINE - The Battle Of Los Angeles (1999)
Par ALANKAZAME le 20 Juin 2006          Consultée 9945 fois

En 1999, Rage Against The Machine était réellement au sommet de sa gloire… Entraînant dans son sillage les, encore petites à cette époque, formations neo metalleuses Deftones, System of A Down et Limp Bizkit… Après un bien faible album sorti en 1996, Evil Empire, un LP aux antipodes du chef d’œuvre éponyme de 1992, les rage reviennent en 1999 avec un album tout simplement bluffant ! Exit les riffs simplistes, le son crade et étouffé et les titres chiants à la Evil Empire ! The Battle of Los Angeles permet à RATM d’innover à nouveaux via une nouvelle formule particulièrement dévastatrice !

Le premier album était, en 1992, incroyablement original, il faut bien dire qu’à cette époque, du rap sur de la musique heavy metal ça ne courait pas les rues… Mais l’immense succès de ce disque a plutôt banalisé le genre, et la fusion s’est répandue à une vitesse affolante. A l’aube de l’an 2000, il était donc obligatoire de pousser la recherche expérimentale encore plus loin… C’est chose faite avec cet album, qui est une totale réussite à tous points de vue ! Le premier titre, Testify, plante le décor comme aurait aussi bien pu le faire Bombtrack en 92 : couplets haletants, refrain monumental, rythme effréné… Le tout avec un son énorme. RATM ne peut alors être comparé à aucun autre artiste, et ce premier titre ne ressemble à rien de ce qu’a pu faire le groupe par le passé : les riffs n’ont plus rien à voir avec le heavy metal, on est bien plus proche du son lourd typique du neo metal américain très en vogue durant cette période, mais fort heureusement tout cela est travaillé avec une très grande personnalité. Tom Morello abandonne les soli endiablés (même si cet album n’en est pas totalement dépourvu) et pousse sa recherche expérimentale jusqu’au bout de ses limites (mais en a-t-elle réellement ?), donnant un son unique et incomparable aux couplets… Guerilla Radio joue ainsi la carte du gros son, c’est un titre taillé pour la scène, il est clair, net et efficace, rien à voir avec le chef d’œuvre qui suivra, à savoir l’extraordinaire Calm Like A Bomb, véritable définition du rap metal expérimental, exposant un Morello au meilleur de sa forme créatrice, capable de sortir des mélodies relevant du jamais vu ! Même la basse émet ici des sons étranges, Timmy Commerford, bassiste inventif occupe sur cet ultime album une place centrale, son set constitue les bases même de titres lourds et sombres comme Guerilla Radio ou Born of A Broken Man… Ajoutez à cela une batterie unique en son genre, qui exploite au maximum les cymbales, et vous obtenez le groupe de fusion rap-metal parfait, je ne le répèterais jamais assez !

The Battle of Los Angeles n’atteint néanmoins pas la perfection du premier bébé de nos enragés aux convictions politiques sérieusement gauchistes et anti facistes... Certes les 6 premiers titres sont tout bonnement exceptionnels, notamment le monumental Sleep Now In The Fire, au riff bluffant, et intégrant une batterie d’une richesse encore jamais vu chez RATM (à noter que le clip de ce titre, qui a été filmé devant WallStreet, a provoqué un tel foin que la bourse a été obligée de fermer une heure plus tôt qu'à l'accoutumée, chose qui n'était pas arrivée depuis le jeudi noir de 29), nous balancent un sérieux coup de pied au cul, nous entraînant dans une transe expérimentale (oui c’est bien le maître mot de cette galette) hors du commun… Mais tout cela semble brusquement s’interrompre dès le septième titre… En effet, les pistes 7 à 10 sont d’une étonnante banalité : ils se suivent et se ressemblent, n’ont pas la moindre identité, exploitent des refrains répétitifs particulièrement lassants… Les séquelles de l’impie Evil Empire sont donc encore bien présentes… Mais qu’importe, le bouquet final que constituent War Within’ A Breath et le monument Ashes In The Fall relèvent bien haut la barre ! A noter également que Zack De La Rocha, quoique toujours très convaincant, se trouve être beaucoup moins percutant que par le passé : il délaisse ses hurlements rageurs au profit d’un phrasé hip-hop plus carré et moins criard… Dommage, mais ça n’est tout de même pas une tare vue le talent du bonhomme !

The Battle of Los Angeles est en quelques sorte la consécration pour Rage Against The Machine, c’est un festival de sonorités expérimentales encore jamais vues au sein du rock tout entier, toutes exécutées à l’aide de guitares, de basses et de percussions, sans la moindre sample ni même le moindre clavier ! Une galette épique intégrant 8 chef d’œuvres, 8 tubes incomparables, tous bien distincts les uns des autres (que ce soit le très hip hop Mic Check, avec sa guitare très « aquatique » ou le très sombre Born of A Broken Man et ses mélodies sinistres), malheureusement entachée par 4 vilains petits canards particulièrement mals venus… Mais cela ne fait rien, TBOLA reste un excellent album, doté, il faut tout de même le préciser, d’une qualité sonore et d’un mixage hors du commun ! C’est le produit à posséder absolument après l’album éponyme de 1992, l’autre petite merveille du plus grand groupe de rock, toutes catégories confondues, des années 90, et certainement le second au top 5 des plus grands albums de rap metal jamais conçus !

A lire aussi en FUSION par ALANKAZAME :


RAGE AGAINST THE MACHINE
Renegades (2000)
La meilleure des compilations de reprises !

(+ 1 kro-express)



RAGE AGAINST THE MACHINE
Rage Against The Machine (1992)
Culte !

(+ 2 kros-express)

Marquez et partagez



Par JEFF KANJI




 
   ALANKAZAME

 
   FENRYL

 
   (2 chroniques)



- Zack De La Rocha (chant)
- Tom Morello (guitare)
- Timmy Commerford (basse & chant)
- Brad Wilk (batterie)


1. Testify
2. Guerilla Radio
3. Calm Like A Bomb
4. Mic Check
5. Sleep Now In The Fire
6. Born Of A Broken Man
7. Born As Ghosts
8. Maria
9. Voice Of The Voiceless
10. New Millennium Homes
11. Ashes In The Fall
12. War Within A Breath



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod