Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK METAL  |  STUDIO

Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


The LEGION - Revocation (2006)
Par GORR le 11 Avril 2006          Consultée 3018 fois

La Suède et la Norvège, deux pays voisins et nordiques, dont la particularité reste pour tout métalleux le fait que ces deux pays fournissent des groupes de black metal à la pelle, chacun de son côté. Mais il existe une ligne séparatiste entre ces deux contrées. Si l'une a fait émerger des groupes excellents tels MARDUK ou encore DARK FUNERAL, de l'autre côté les formations excellentes ne se comptent plus sur les doigts de la main. Officiellement, la Norvège étant le pays phare du black metal, elle ne se laisse pas ridiculiser facilement. Mais là, elle n'a rien pu faire. Elle n'a rien pu faire car personne ne s'attendait à une telle tuerie de la part de THE LEGION. Cette formation suédoise engendrée par Emil Dragutinovic, revient sur le devant de la scène, deux ans et demi après la sortie de leur premier méfait : "Unseen To Creation". Outre le fait que THE LEGION était le groupe de l'ancien batteur de MARDUK et que comme MARDUK c'est trop true evil, bah THE LEGION ça devait être automatiquement trop d'la bombe de balle, personnellement je n'avais pas tellement été convaincu par "Unseen To Creation". Les influences DARK FUNERAL étant tellement présentes au sein des compositions des Suédois, avaient rendu mon écoute de ce skeud des plus chiante et décevante.

C'est donc sans grande motivation que je passa à l'écoute de ce nouvel album intitulé : "Revocation". Et à peine le skeud enclenché, le son des guitares lancinantes de Rikard Kottelin et David Svartz vient nous distiller les oreilles avec une intro lugubre très typée black metal, nous rappelant les vieux MAYHEM époque "De Mysteriis Dom Sathanas". La production de l'album reste assez plaisante dans l'ensemble. Enregistré au Endarker Studio (et pu au Abyss Studio comme sur l'ancien album) et mixé par Devo Andersson qui n'est autre que le bassiste de MARDUK (tiens la bonne blague), le son de cet album a un grand petit quelque chose de suédois dans les veines, et ça se ressent nettement dans les riffs de guitares ultra distorsionnés, comme le fait si bien ...et oui DARK FUNERAL encore une fois. La batterie est ultra triggée mais explose tout sur son passage grâce à maître Emil Dragutinovic qui donne véritablement la marche à suivre à cet album. Le batteur suédois est vraiment dans le rythme, et alterne les blast-beast avec un jeu de caisse claire et de cymbales excellent.

C'est "Grotesque Savior" qui ouvre la marche de ce "Revocation". Rien que l'intro commence déjà à nous glacer le sang. Les influences commencent déjà à poindre à tout va avec un remake excellent de "Freezing Moon" de MAYHEM (ouais mais c'est sûrement un petit hommage, hein). Un titre qui attaque bien, mais qui lasse un peu pour cause d'une durée déjà assez longue pour un premier titre. "Virtue of Sin" prend la relève, et le côté death metal de THE LEGION explose déjà au grand jour. Un morceau court, efficace, très rentre-dedans, aux riffs acérés et totalement brutaux et accompagné d'une batterie complètement délurée qui ne se contrôle déjà plus. A peine ce titre fini, les samples religieux de "Annihilation Chaos" résonnent et la tuerie black metal de THE LEGION peut enfin se lâcher au grand jour. Riffs accrocheurs et très black metal, batterie dantesque et rythmée, chant gueulard et porcin, basse tectonique … en 4 minutes la messe est dite et THE LEGION impose l'apocalypse. Les titres s'enchaînent et explosent tout sur leur passage. Les accélérations incroyables de "Carnal Harvest", les claviers tortueux de "Nocturnal Apparition", l'ambiance malsaine de "Horror Vacui" ... tout est fait pour que vos sens s'évanouissent et que seul le black metal de THE LEGION vous guide à travers la forêt brumeuse de Suède où cet album vous emportera.

"Révocation" n'a donc pas de défauts notoires. Si nous voulions jouer sur les mots, les seuls points négatifs que nous pourrions donner à cet album, restent le manque de claviers flagrant tout au long de ces 45 minutes, qui sont justement un peu trop longues à mon goût, THE LEGION se défendant mieux sur les titres courts et efficaces, que sur les morceaux longs et alambiqués. Outre ces faits, nous pourrions encore noter la présence musicale de technicité exemplaire de ces musiciens, Emil Dragutinvic n'étant pas le seul à bien se défendre sur ce "Revocation". Seul le chant pose un véritable problème, avec l'immobilité permanente de la voix d’Anders Fäldt, qui n'évolue vraiment pas. Dans un registre black metal pur et dur, celle-ci se laisse par court moment un peu trop aller, et devient un peu trop criarde et beuglante, ce qui ne lui convient pas du tout, étant donné le coffre vocal pas tellement considérable du gaillard.

En somme, ce "Révocation" dépasse de loin son prédécesseur et inscrit THE LEGION comme un nouveau groupe de black metal suédois auquel nous devrions tous nous intéresser vivement. Les quelques influences DARK FUNERAL sont encore belles et bien là, mais l'on ressent tout de même une certaine authenticité dans l’œuvre des Suédois. Pour finir, nous pouvons noter que le groupe a perdu récemment son bassiste et son chanteur (ce qui est une bonne chose), et qu'ils ont d'ores et déjà été remplacé par Kjetil Hektoen (CREST OF DARKNESS) et Kristoffer Andersson (SARGATANAS REIGN). "Révocation" : un bon album de black suédois dont la pochette magnifique ne fait que ravir les yeux et prenant bien la relève de l'excellent "Attera Totus Sanctus" (de qui on sait) en cette année 2006.

A lire aussi en BLACK METAL par GORR :


CRYSTALIUM
De Aeternitate Commando (2002)
Black metal




DARK FUNERAL
Attera Totus Sanctus (2005)
Perfusion de brutalité sataniste

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   GORR

 
  N/A



- Anders Fäldt (chant)
- Rikard Kottelin (guitares)
- Emil Dragutinovic (batterie)
- David Svartz (guitares)
- Kristoffer Andersson (basse)


1. Grotesque Savior
2. Virtue Of Sin
3. Annihilation Chaos
4. Horror Vacui
5. Impious Gathering
6. Bloodgate
7. Deadlight Afterglow
8. Carnal Harvest
9. Nocturnal Apparition



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod