Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH MELODIQUE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


YORBLIND - Melancholy Souls (2005)
Par AKRON le 1er Avril 2006          Consultée 1574 fois

Décidemment, le métal français est prolifique ces temps-ci, pour notre plus grand bonheur, même s’ils restent encore cantonnés à l’underground, faute d’un très large public en France. Voilà qui évite au moins la surmédiatisation du genre. Et c’est d’Ile-de-France que nous vient YORBLIND, plus précisément de Seine-St-Denis, un département plus connu pour ses rappeurs (qui mettent la pression) que ses métalleux (qui la boivent). Trève de plaisanteries douteuses, et penchons-nous plutôt sur l’œuvre en elle-même, après tout nous sommes là pour ça – enfin je crois... :)

Un visuel bien pensé et un titre troublant, « Melancholy Souls », intriguent : à quel genre a-t-on affaire ? Du goth, de l’atmo ? L’ouverture sur un « Hybrid » décapant nous libère du doute : YORBLIND évolue dans un death mélodique très inspiré par les maîtres de Göteborg, peut-être trop inspiré ?
Autant commencer par là, le principal défaut de ce « Melancholy Souls » est le manque d’originalité. C’est sûr, cet album ne révolutionnera en rien le genre, tant les influences de DARK TRANQUILLITY et autres IN FLAMES, pour ne citer que les principaux, transparaît dans les compositions. Blast-beats, riffs, chant death, rien de neuf dans l’attirail. Cependant, « Melancholy Souls » est le premier album du groupe, après une démo de 5 titres auto-produite – sur laquelle votre serviteur n’a d’ailleurs pas posé l’oreille, ce qui n’est pas bien grave puisque ces 5 titres sont repris ici avec une production digne de ce nom cette fois.
Bien, avec quelques défauts d’importance moindre ici où là, on a couvert les points négatifs, et on ne manquera pas de passer outre, tous les groupes ont un jour débuté. Mais il fallait le noter tout de même.

Malgré un certain manque d’originalité (ou un manque certain, c’est vous qui voyez), YORBLIND réalise un premier album convaincant d'un point de vue musical. Quarante-six minutes de musique qu’apaise à peine l’instrumental titre, une production soignée et bien équilibrée sur les parties vocales, instrumentales et la rythmique, la galette est dense et on ne s’ennuie pas. La technique des musiciens est plus qu’honorable, la batterie précise et alternant intelligemment les tempos, les solis impeccables et emplis d’un feeling certain (ou d’un certain feeling… je pense par exemple à « Hybrid », « Lost Dream », « Devil’s Garden », etc...). En outre, des accalmies au cœur des morceaux (« Lost Dream », « New Life »…) apportent une certaine diversité aux compos, évitant l’indigestion, tout comme la touche de douceur féminine (une mode du genre décidément...) sur « Forget ».
Bref, une recette éculée, mais qui fonctionne bien, utilisée avec succès et talent, à travers des compositions de qualité.

Concluons donc... Un album qui n’égale pas les maîtres du genre, mais qui se hisse à un niveau plus qu’honorable pour un premier essai, et qui plaira sans conteste aux boulimiques du genre. Le groupe mérite de toute façon qu’on jette une oreille sur son travail, et surtout, que l’on suive sa carrière avec le plus grand intérêt, car le prochain album pourrait bien être une pépite du mélo death, qui sait…

A lire aussi en DEATH MELODIQUE par AKRON :


IN FLAMES
Clayman (2000)
L'ultime album de la première époque In Flames

(+ 3 kros-express)



IN FLAMES
Come Clarity (2006)
Nouvel opus des enflammés, nouvelle orientation ?

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   AKRON

 
  N/A



Non disponible


1. Hybrid
2. Tortured Souls
3. Place Of Death
4. Melancholy Souls
5. Regret
6. Devil's Garden
7. New Life
8. Forget
9. Spirit's War
10. Fucking Sickness
11. Rejection
12. Lost Dream



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod