Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD FM / A.O.R   |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


HARLAN CAGE - Double Medication Tuesday (1998)
Par THE MARGINAL le 3 Juin 2006          Consultée 1550 fois

Les années 90 n'ont pas trop souri au hard FM, c'est le moins qu'on puisse dire. Et lorsqu'un nouveau groupe émergeait, il éprouvait les pires difficultés pour décrocher un contrat avec une maison de disque. Heureusement que des labels comme MTM existaient et permettaient à certains groupes d'exercer leur art. Ainsi, le groupe américain Harlan Cage a pu enregistrer quelques albums, dont "Double medication tuesday", leur deuxième effort discographique.

Tout d'abord, lorsqu'on regarde l'intérieur du livret, on s'aperçoit que les musiciens ont tous les cheveux courts(eh oui, on n'est plus dans les années 80) et ne donnent pas l'impression d'être dans la fleur de l'âge. Enfin, ce ne sont que des détails et l'essentiel reste avant tout la musique.

Musicalement parlant, justement, Harlan Cage joue un hard FM sans surprise, très orienté mid-tempo(il n'y a que ça, d'ailleurs) et pour trouver une trace d'originalité sur cet album, il faut se lever de très bonne heure. Heureusement que dans ce contexte, Harlan Cage est parvenu à sauver l'essentiel en écrivant quelques bons titres qui devraient faire le bonheur des mordus de hard FM: "Blow wind blow", très orienté guitares et doté d'un bon refrain, "Halfway home" sur lequel les claviers rivalisent davantage avec les guitares, "Deadborn station", un titre arrangé, flirtant avec l'épique, qui alterne couplets calmes, mélodieux et refrain plus musclé, plus incisif, enlevé, "Defend this heart of mine" et "Lights out for losers" qui correspondent aux canons de la compo hard mélodique aux guitares subtiles, ou encore "Turn up the radio", un titre typiquement 80's très accrocheur qui n'a rien à voir avec le fameux tube du groupe Autograph(dommage qu'on entende quelques notes de clavier sonnant de façon électronique car ça atténue l'enthousiasme que suscite ce titre). Aussi agréables à écouter que soient ces titres, il convient quand même de préciser qu'il n'y a pas de classique qui tue tout.

Enfin, on aborde le sujet des ballades: sujet épineux car celles-ci sont le point faible de ce disque. On en compte 4, ce qui est beaucoup sur un disque de 12 titres. "Solitary dance" et "Restless hearts" sont des ballades quelconques, sans envergure, voire ennuyeuses. Avec "As you are", slow sirupeux s'il en est, on est nettement plus dans l'univers de la varieté. Seule la power-ballad "Joker on the kings highway", assez consistante, s'avère d'un niveau correct, bénéficiant d'un superbe refrain et sauve ainsi l'honneur.

Cet album de Harlan Cage est honnête, passable juste comme il faut, avec suffisamment de titres de bonne facture pour lui éviter une note inférieure. Il manque à "Double medication tuesday" un peu de magie et plus de hargne pour espérer se faire une place de choix parmi les disques préférés des fans du genre. Ce n'est pas le genre d'album qui va laisser une trace indélébile dans le hard FM. Toutefois, il n'est pas désagréable à écouter occasionnellement et s'il peut avoir une utilité, c'est de permettre à des non-initiés d'entrer en douceur dans le monde du hard rock.

A lire aussi en HARD FM / A.O.R par THE MARGINAL :


JOURNEY
Frontiers (1983)
Hard fm / a.o.r




ROUGH CUTT
Rough Cutt (1985)
Album de hard us puissant et racé


Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- L.a. Greene (chant, guitare)
- Billy Liesegang (guitare)
- Jamie Carter (basse)
- Michael Lawrence (batterie)
- Roger Scott Graig (claviers)


1. Blow Wind Blow
2. Halfway Home
3. Lola's In Love
4. Solitary Dance
5. My Mama Said
6. Dearborn Station
7. Defend This Heart Of Mine
8. Restless Hearts
9. Lights Out For Losers
10. As You Are
11. Turn Up The Radio
12. Joker On The Kings Highway



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod