Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Yngwie Malmsteen , The Reign Of Terror , Concerto Moon
- Style + Membre : Wisdom Call

NARNIA - The Great Fall (2003)
Par NAUSICA75 le 13 Mars 2006          Consultée 3150 fois

Quatrième album des suédois de Narnia (avec un lion sur chacune de leur pochette d'album), ce "The Great Fall" ne déroge pas à la règle. On est en terrain connu, c'est à dire à un mélange d'Yngwie Malmsteen, de Rainbow et d'un zeste de metal progressif. A noter que les textes de Narnia ont toujours une connotation "chrétienne". L'album est découpé en deux parties (part I et part II), la première constituée des cinq premiers titres et la seconde partie par les quatre derniers titres dont le morceau "fleuve" de plus 14mn "The great fall". Le chanteur, Christian Rivel, n'est pas mauvais mais manque un peu de pèche je trouve pour ce genre de musique. Le guitariste, Carl Johann Grimmark est un tout bon tandis que la section rythmique composée d'Andreas Johansson, et Andreas Olsson, est efficace. A noter la présence à la batterie d'Anders Johansson (ex-Malmsteen, Hammerfall) sur le titre "Judgement day".

Tout d'abord, le chanteur du groupe me fait sensiblement penser à Michael Vescera (ex-Malmsteen, ex-Loudness, Reign of Terror), mélange de mélodie et de finesse mais manquant d'un peu de puissance. Le titre "The countdown has begun", quoique assez fade, lui permet de s'exprimer pleinement. Le guitariste est vraiment très bon, limite virtuose (tout en sachant se calmer par rapport à ses albums précédents), et nous le montre sur le titre "Back from hell" (et ses 7mn) où il torture sa guitare en illuminant le morceau de surprenants soli (un régal) totalement maîtrisés. Sûrement un des meilleurs titres de l'album tant le tempo est rapide, guitares saturées, alternant moment rapide et heavy avec des passages plut doux. Une des très rares satisfactions de l'album. En tout cas, c'est un titre qui assez largement plus agressif que la plupart de ceux composés par Narnia, et c'est une bonne réussite.
Malheureusement la suite se gâte, les morceaux ne sont pas mauvais loin de là (les scandinaves ne font jamais de mauvais albums tout de même) mais trop alambiqués, artificiels. Du coup, il manque l'étincelle qui fait la différence entre un très bon et un bon groupe. Le niveau des compos retombe d'un seul coup avec le titre suivant "No time to lose", trop prévisible. Trop classique, le titre n'arrive pas à accrocher à l'auditeur. Débutant par un chant tout en émotion du chanteur épaulé par les synthés, le morceau monte en intensité en alternant passage lent et plus puissant. Meme le très long solo, composé par Grimmark n'arrive pas sauver le titre de l'écueil. Dommage ! Le riff et la mélodie de "Innoncent blood" est très très efficace , mais on a du mal à y croire, l'effet de surprise laissant sa place à un certain ennui au fur et à mesure de l'écoute. Heureusement que suivra le très bon et très néo-classique "Judgement day". Titre très speed et enlevé qui nous montre ce que ce groupe est capable de proposer.
Le morceau phare de l'album, l'excellent "The great fall of man", véritable pièce maîtresse de l'album, ressemblant à une ballade (power ballade quand même) mais construite de façon assez technique, nous fait découvrir le coté progressif du groupe agrémenté de passages néo-classiques dont raffole le groupe. A noter la présence de choeurs du meilleur effet. L'esprit de Malmsteen et du groupe Stratovarius n'est pas loin ...
D'ailleurs, on a un peu l'impression que le groupe s'est concentré sur ce long morceau et a ensuite fait du remplissage pour combler le reste de l'album. Les deux instrumentaux, "Ground zero" et "Desert land" (entièrement joué à la guitare classique), qui composent ce disque sont d'un niveau plutôt faible par rapport à l'ensemble. L'album est écrit à la façon d'un concept-album ce qui explique le morceau "War preludium" entièrement parlé mais qui n'apporte malheureusement rien de plus au contenu. Même si le niveau technique de l'ensemble est d'un très bon niveau, il arrive de s'ennuyer et on peut se demander quand arrivera le grand frisson dans cet album.

Sûrement jamais tant cet album ne propose aucune originalité, ni dans la composition ni dans les soli ultra-efficaces de notre apprenti "Malmsteenien". Moins speed que Stratovarius, plus mélodique peut-être, ce disque intéressera seulement les fans de hard mélodique en manque de sensations fortes. On attendra donc le prochain album des suédois de Narnia pour en savoir plus sur leur potentiel et sur leur qualité de renouvellement.

A lire aussi en HEAVY METAL par NAUSICA75 :


TIME REQUIEM
Optical Illusion (2006)
Très bel ouvrage néo-classique ...




PRETTY MAIDS
Spooked (1997)
Un vrai classique ... Excellent !!!


Marquez et partagez




 
   NAUSICA75

 
  N/A



- Christian Rivel (vocals)
- Andreas Johansson (drums)
- Martin Claesson (keyboards)
- Andreas Olsson (bass)
- Carl Johan Grimmark (guitars)


1. War Preludium
2. The Countdown Has Begun
3. Back From Hell
4. No Time To Lose
5. Innocent Blood
6. Ground Zero
7. Judgement Day
8. Desert Land
9. The Great Fall Of Man



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod