Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH METAL  |  STUDIO

Commentaires (5)
Questions / Réponses (2 / 1)
Lexique death metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Sadus

ATHEIST - Piece Of Time (1989)
Par POSSOPO le 2 Janvier 2006          Consultée 6465 fois

Piece Of Time est le moins bon album d’ATHEIST. Il est non seulement le moins original, le plus conforme aux normes du death metal de Floride mais aussi le plus brouillon et le plus mal produit. Piece Of Time n’est donc guère plus qu’excellent. Vous ne l’achèterez qu’après avoir joui plusieurs fois en écoutant ses deux successeurs (et les mains en-dehors du slip, faut pas tricher).
Ce n’est donc qu’après être passé à de nombreuses reprises par la case salle de bains que vous vous autoriserez à apprécier enfin un premier album à la richesse musicale déjà immense.

Enregistré et mixé aux studios morrisound, ATHEIST n’a pas forcément été accueilli dans une écurie totalement capable de comprendre son talent, en tous cas ses désirs. Scott Burns, grand manitou du lieu, s’est spécialisé dans un son de guitare adipeux, oublieux des instruments à quatre cordes, misant sur la technique aussi systématique qu’efficace du «mur du son» Cette approche lui a donné sa réputation mais ne convient qu’à moitié à une formation adepte de la finesse instrumentale.

Le principal problème qui se pose à l’ingénieur du son chargé de capturer la musique d’ATHEIST consiste à tenter de faire sonner chacun des instruments de manière éminemment distincte. Les compositions du quatuor sont ainsi construites que tandis que les guitares s’attèlent à retranscrire un riff effroyablement complexe, le batteur s’évertue à montrer sa technique impeccable, le bassiste gratifie l’auditoire d’une ligne de basse alambiquée et le chanteur (leader et guitariste de son état avant toute chose) s’encanaille en usant d’une voix hachée menue. Lorsque ce dernier ferme la bouche (l’homme n’a pas de problèmes de sinus et respire par le nez), il se permet de se dégourdir les doigts sur les aigus de son manche à une vitesse paroxystique.

Il serait très exagéré de dire que Scott Burns a ruiné de son travail une œuvre à la valeur inestimable. D’une part, le matériel de l’époque, combiné à des moyens limités ne permettait pas le rendu parfait que mérite ATHEIST. Et soyons honnête jusqu’au bout, on peut regretter un manque d’aération évident dans l’écriture des morceaux, un rythme trop linéaire et anormalement élevé qui n’aide en rien monsieur Brûlé à élaguer un buisson excessivement touffu. Si Unquestionnable Presence et Elements sont plus agréables à écouter (la comparaison avec le second est osée vu l’évolution très nette du style d’ATHEIST), la production y est pour beaucoup mais l’écriture y est sinon pour plus, au moins pour autant.

Ne crachons tout de même pas comme des gens mal éduqués dans le potage aux poireaux. Piece Of Time fourmille d’idées, tantôt excellemment agencées, tantôt moins et fait partie des meilleurs disques de death metal de la création (bien que beaucoup trouvent cette appellation très réductrice pour pareille œuvre). Unquestionnable presence et Elements lui sont supérieurs (je crois qu’on a compris, merci) mais cela ne doit pas faire trop d’ombre à une galette imparfaite mais sacrément novatrice, par moments géniale.
Il serait crétin de passer à côté du death thrash technique qui la compose et qui devrait ravir tous les amateurs de musique intelligente et créative.

Ce disque n’est pas vraiment simple (ni plus ni moins que ses deux successeurs) à se procurer puisque les droits de celui-ci se sont vus passer de maisons de disques en maisons de disques, qui ont chacune édité l’album sans réellement le faire bénéficier d’une distribution digne de sa valeur. Aux toutes dernières nouvelles, une version remasterisée de l’ensemble de l’œuvre d’ATHEIST serait aujourd’hui disponible, version qu’évidemment, vous éviterez tant la musique du groupe est nulle.

A lire aussi en DEATH METAL par POSSOPO :


GORGUTS
From Wisdom To Hate (2001)
Le délire death barré enfin dompté




NOCTURNUS
Thresholds (1992)
Death metal


Marquez et partagez




 
   POSSOPO

 
   BIONIC2802

 
   (2 chroniques)



- Kelly Shaefer (chant, guitares)
- Rand Burkey (guitares)
- Roger Patterson (basse)
- Steve Flynn (batterie)


1. Piece Of Time
2. Unholy War
3. Room With A View
4. On They Slay
5. Beyond
6. I Deny
7. Why Bother?
8. Life
9. No Truth



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod