Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY MÉLODIQUE  |  STUDIO

Commentaires (9)
Questions / Réponses (1 / 3)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Symphony X, Jorn, Ark, Primal Fear, Stratovarius, Timo Tolkki , Jorn Lande & Trond Holter, Magnus Karlsson's Freefall
- Style + Membre : Masterplan

ALLEN - LANDE - The Battle (2005)
Par METAL le 31 Octobre 2005          Consultée 7629 fois

SuperGroupe (Mercantilus Superum Groupum) n.m. 1. Association de talents ayant pour but de former avec plusieurs entités différentes, une seule et même formation. 2. Machine à fric pour labels en manque d’idées nouvelles.

Il est clair qu’à première vue « The Battle » est ce que l’on peut appeler une affiche alléchante avec deux des meilleurs chanteurs de métal Prog actuel : Russell Allen (Symphony X) et Jorn Lande (Masterplan – Ark…). D'ailleurs l’annonce de ce projet a rapidement mis en émoi les nombreux fans de leur groupe respectif mais voilà, l’album se nomme « The Battle » et de combat il n’en sera jamais vraiment question ici.
Mais à tout seigneur tout honneur, parlons avant tout du chef d’orchestre de ce projet, à savoir Magnus Karlsson (Last Tribe - Starbreaker)
Auteur - compositeur de l’ensemble des titres mais aussi Guitariste, Bassiste, Claviériste et Producteur de l’album, c’est en véritable homme orchestre que Karlsson va diriger de main de maître ce très sympathique album de Hard Speed Mélodique en offrant au duo Allen – Lande 12 pépites, propice à mettre leur talent en valeur avec une mise en avant certaine des refrains très popisants donnant un petit coté FM a l’ensemble.

Mais quand on invite deux grosses pointures tel que Russell et Jorn, mieux vaut éviter les problèmes d’égos et il n’y aura donc pas de jaloux ici avec 3 titres solos par personne ainsi que 6 titres chantés en duo.
Mais le vrai vainqueur du match n’est pas forcément celui que l’on croit car le grand gagnant de la rencontre Russell Allen vs Jorn Lande n’est autre que Magnus Karlsson qui réalise ici prestation impressionnante à la six cordes avec des solos de toute beauté et des rythmiques très entraînantes, et qui relègue parfois les deux têtes d’affiche au simple rang de spectateurs.

Mais revenons-en à la grosse déception de l’album car en effet il y a un peu tromperie sur la marchandise.
On s’attendait à un combat épique entre deux chanteurs d’exception avec des allez-retours verbaux un peu à la « Star One » et finalement on a affaire à deux chanteurs qui se complètent (assez bien reconnaissons-le) et qui se partagent le haut de l’affiche en se relayant pour les couplets et en effectuant les refrains à deux.
Notons tout de même une légère avance pour Jorn qui occupe souvent la place de Lead Vocal tandis que Russell s’occupe plus souvent des backing vocaux.

Quant aux six titres en solo me demanderez-vous ?
Et bien pas trop de surprises, Jorn Lande écrase Russell Allen à plat de couture. Non pas que ce dernier soit mauvais mais cela s’explique simplement par le fait que Jorn évolue ici à domicile avec comme on l’a vu des compositions axées sur des refrains assez pop que le Norvégien à l’habitude d’interpréter sur ses albums solos et sur lesquels il excelle. L’Américain quand à lui effectue un bon travail sur les couplets mais se montre un peu à la peine sur les refrains d’"Hunter’s Night" et "Ask You Anyway" mais se rattrape sur l’excellent "Universe Of Light" qui, ce n’est pas un hasard, est plus « Heavy Speed » et permet à Russell d’exploiter au mieux son chant tout en puissance.

Avec des hymnes à la pelle comme "Wish For A Miracle" - "Come Alive" - "Another Battle" - "Where Have The Angels Gone" - "Truth Of Our Time", la réussite de l’album réside donc sur la complémentarité des deux artistes plutôt que sur leur prestation solo.
Alors même si la déception est bien présente de part un combat inexistant et un album de très bonne qualité mais plutôt banal et à la durée de vie sans doute assez réduite, profitons au maximum des plaisantes et nombreuses écoutes du disque avant que la lassitude n’apparaisse et allons ensuite jeter une oreille curieuse sur Last Tribe et Starbreaker car ce Magnus Karlsson m’a l’air particulièrement intéressant...

A lire aussi en HEAVY METAL par METAL :


Bruce DICKINSON
Tyranny Of Souls (2005)
Bon album mais un peu trop prévisible




METALLICA
Some Kind Of Monster (2004)
The monster lives

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   METAL

 
  N/A



- Magnus Karlsson (guitare – basse - claviers)
- Jorn Lande (chant)
- Russell Allen (chant)
- Jaime Salazar (batterie)


1. Another Battle
2. Hunter's Night
3. Wish For A Miracle
4. Reach A Little Longer
5. Come Alive
6. Truth Of Our Time
7. My Own Way
8. Ask You Anyway
9. Silent Rage
10. Where Have The Angels Gone
11. Universe Of Light
12. The Forgotten Ones



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod