Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style + Membre : Msg

HELIX - No Rest For The Wicked (1983)
Par THE MARGINAL le 13 Décembre 2005          Consultée 3667 fois

"No rest for the wicked" est le troisième album studio de Helix, un quintette canadien qui, depuis ses débuts au milieu des 70's, a beaucoup payé de sa personne en tournant énormément et en défendant bec et ongles ses 2 albums précédents. Cette fois, forts d'un fan-base solide, Brian Vollmer et ses compères décident de passer la vitesse superieure et s'investissent corps et âmes sur ce "No rest for the wicked", qui est le premier album du groupe sur une major(Capitol/EMI).

Ce troisième opus tient toutes ses promesses car le groupe canadien se montre inspiré et réussit à capturer son énergie scénique qu'il retranscrit parfaitement comme l'atteste, par exemple, "Let's all do it tonight" qui est le genre de titre à faire bouger et chanter lors d'un concert. L'hymne majeur de cet album est "Heavy metal love" qui, s'il n'a rien à voir avec le heavy metal, est terriblement catchy, accrocheur et s'inscrit dans la lignée des grands classiques du hard rock des 80's. D'ailleurs, "Heavy metal love" fut historiquement l'une des premières vidéos hard rock à passer en heavy-rotation sur MTV(la chaine musicale était toute jeune à l'époque).

Autres bons titres à mentionner: le bluesy "Check out the love", l'énergique et débordant d'enthousiasme "No rest for the wicked", "Ain't no high like rock n'roll" qui est joué sur le fil du rasoir, le mid-tempo furibard "White lace and black leather" qui sonne comme un titre à mi-chemin entre 70's et 80's (par ailleurs, le précédent album s'intitulait ainsi) et met la basse en avant, sans oublier la superbe power-ballad "Never want to lose you" qu'on pourrait considerer comme une sorte de "Still loving you" avant l'heure, les 2 power-ballads en question présentant quelques similitudes dans leurs structures respectives. A titres anecdotique, on relèvera aussi la présence de 2 reprises d'artistes canadiens peu connus: "Does a fool ever learn", de Eddie Schwartz (qui a aussi co-écrit "Hit me with your best shot" pour Pat Benatar, notamment) et "Don't get mad, get even" de Lisa Dal Bello.

Helix a réussi-là un quasi-sans faute et "no rest for the wicked", bien que court(moins de 33 minutes), fait partie de ces albums majeurs de la première moitié des 80's. Certains le considèrent même comme le meilleur album de Helix. Cela peut se comprendre dans la mesure car le quintette canadien était vraiment affamé et on peut considérer que celui-çi a joué ses bonnes cartes: "No rest for the wicked" fut le détonateur majeur de la période faste du groupe.

Veritable note: 4,5/5

A lire aussi en HARD ROCK par THE MARGINAL :


DANGEROUS TOYS
Hellacious Acres (1991)
2ème album de dangerous toys: toujours aussi bon




CORACKO
New Virus Spreads (1992)
Hard rock


Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Brian Vollmer (chant)
- Paul Hackman (guitare)
- Brent Doerner (guitare)
- Mike Uzelac (basse)
- Greg 'fritz' Hinz (batterie)


1. Does A Fool Ever Learn
2. Let's All Do It Tonight
3. Heavy Metal Love
4. Check Out The Love
5. No Rest For The Wicked
6. Don't Get Mad Get Even
7. Ain't No High Like Rock 'n Roll
8. Dirty Dog
9. Never Want To Loose You
10. White Lace And Black Leather



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod