Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL SYMPHONIQUE  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


KALEDON - Chapter 3 : The Way Of The Light (2005)
Par BAST le 7 Septembre 2005          Consultée 2479 fois

KALEDON est un groupe persévérant et au capital sympathie élevé. Persévérant car, en dépit d’une distribution aléatoire et malgré des moyens alloués assez faibles, les italiens en sont déjà à leur troisième album (en sept ans d’existence), avec en outre cette obstination à explorer plus avant le concept fantasy mis au jour sur le premier, puisque chaque opus de KALEDON est un chapitre rattaché à une saga. Quant au capital sympathie, il suffit de dénombrer les sites spécialisés qui le soutiennent pour comprendre que KALEDON a, sur ce point, une belle carte à jouer. L’une des conséquences est d’ailleurs la présence sur « Chapter 3… », en tant que batteur de session, de Jorg Michael (STRATOVARIUS), figure emblématique s’il en est.

Cela fait quelque temps que je m’intéresse au cas KALEDON. Pour tout vous avouer, les deux premiers opus du groupe n’ont pas survécu à trois écoutes. La faute pour le premier à une production exécrable, préjudiciable au point qu’il m’a été tout bonnement impossible de me concentrer sur les compos. En ce qui concerne le second, l’actualité était suffisamment chargée au moment de sa sortie pour que mes priorités excluent d’emblée un album qui m’a rapidement semblé moyen.

Ca n’est que sur ce troisième chapitre que je vais, enfin, pouvoir émettre une opinion sur KALEDON, dans la mesure où la production est - il n’est pas trop tard - à la hauteur et où l’album m’a paru intéressant. Effectivement, la surprise est plutôt bonne.

On croirait vraiment avoir affaire à un opus d’un combo italien de la fin des années 90, ce qui n’est pas pour me déplaire, même si j’estime que la scène heavy underground italienne a déjà presque tout dit en la matière (même UNDERGROUND SYMPHONY, label italien spécialisé en matière de heavy mélodique traditionnel, commence de proposer des albums au style plus moderne). Il est ainsi intéressant de constater que ce type de formation a encore sa place sur la scène metal actuelle où les plus gros labels ont déjà déversé tant et tant d’albums de qualité et au son à chaque fois davantage moderne.

Evidemment, « Legend Of The Forgotten Reign Chapter 3 : The Way Of The Light » (de son nom complet) n’est pas à conseiller à n’importe quelle oreille. Il faut être fan du genre jusqu’au bout des ongles pour lui consacrer une écoute attentive nantie de l’indulgence nécessaire face à une production correcte mais datée, comme d’un autre âge.

KALEDON joue un speed mélodique orchestral très épique avec chant haut perché, nappes de clavier, refrains fédérateurs et chœurs guerriers. A titre de comparaison, j’évoquerais DOMINE, voire GRAVE DIGGER, en exceptant toutefois le chant.

A l’instar de beaucoup de groupes italiens (on pense en premier lieu à RHAPSODY puis à THY MAJESTIE ou encore NEMESIS), le concept album proposé par KALEDON est dense et riche d’une variété de rythmes et de sonorités qui nécessitent quelques écoutes avant une bonne assimilation. La durée de vie d’un tel album s’en trouve renforcée. En contrepartie, la patience de certains risque de s’émousser avant l’heure.

Du long de ses quatorze compositions, « Chapter 3 » alterne le bon et le moins bon. J’illustrerai le moins bon par « Inexorable Light ». Quoique prenant par moments, ce titre s’empêtre néanmoins dans des plans un peu trop faciles et ne parvient pas à s’imposer. Au contraire, au chapitre des réjouissances, je citerai « The Glory Starts », avec ses lignes de chant épiques sur lesquelles Claudio Conti se montre très à l’aise ou son refrain fédérateur, le heavy « Mighty Son Of The Great Lord » ,riche et entraînant, ou encore « Voltures In The Air », sur lequel rythmique martiale et mélodies aériennes font un mariage réussi.

Les bons titres parvenant à prendre l’avantage sur la longueur, « Chapter 3 » s’impose donc comme un opus plutôt réussi et qui devrait parvenir à convaincre quelques amateurs du genre. En tout cas, à en croire les avis récoltés par les italiens et plus particulièrement ce troisième chapitre, la suite de la carrière de KALEDON s’annonce sous les meilleurs auspices. En ce qui me concerne, je reprocherai à cet album l’absence de titre véritablement fort, de hits, et préfère à KALEDON d’autres formations aux compositions plus abouties. Mais il va sans dire que le prochain album (dont le titre, « Twilight Of the Gods » (histoire de persévérer dans l’originalité…), a déjà été annoncé) recueillera de ma part des écoutes attentives et intéressées.

A lire aussi en METAL SYMPHONIQUE par BAST :


OPERA MAGNA
Poe (2010)
RHAPSODY est espagnol ?




DARK MOOR
Ancestral Romance (2010)
Metal symphonique à refrains et solos dantesques

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   BAST

 
  N/A



- Alex Mele (guitare)
- Claudio Conti (chant)
- Tommy Nemesio (guitare)
- Daniele Fuligni (clavier)
- Paolo Lezziroli (basse)
- David Folchitto (batterie)


1. Inexorable Light
2. The Glory Starts
3. The Angel
4. The Hidden Ways
5. In The Eyes Of The Queen
6. Mighty Son Of The Great Lord
7. Voltures In The Air
8. Lord Of The Sand
9. Black Telephaty
10. Come With Me
11. Break The Chant
12. The Sword On The Shoulder
13. The Way Of The Light
14. Great Might In The Land



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod