Recherche avancée       Liste groupes



      
AMBIENT  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


KARJALAN SISSIT - Karjalan Sissit (2001)
Par UDUFRU le 22 Septembre 2005          Consultée 2956 fois

Les évènements les plus sombres de l’Histoire mondiale sont depuis toujours une inépuisable source d’inspiration pour les artistes des Ténèbres, qui puisent leur matière première dans nos démons communs avec une fascination morbide prêtant parfois à confusion. A ce titre, les grandes guerres du siècle dernier et les idéologies qu’elles firent naître ou entretinrent, fournissent aux meilleurs musiciens une glaise intellectuelle malléable à souhait, dont certains feront de l’ambient (BLOOD AXIS), du black metal (MARDUK), du dark-folk (DEATH IN JUNE), ou encore du dark ambient orchestral. C’est le cas de Markus Pesonen, seul maître à bord de l’entité KARJALAN SISSIT, et unique responsable du méfait éponyme.

Il est manifeste, dès les premières secondes de "In Amaritudine", que l’on s’embarque dans un voyage glauque où la peur rôde, main dans la main avec la mort. Et cette angoisse latente, vécue par celui qui, errant aux milieux des décombres fumants parsemés de cadavres, se demande quand son propre tour viendra avec une impatience résignée, ne va qu’en s’accroissant tout au long de l’opus. Celui-ci prend d’ailleurs des allures de bande originale d’une époque, tant il décrit précisément les affres de la guerre avec l’inévitable majesté que lui confèrent ses orchestrations puissantes.

En effet, des percussions écrasantes, métalliques, tirées de ces cauchemars dont on ne peut se réveiller qu’après sueur et hurlements, explosent à chaque mesure telles des bombes aux points d’impact imprécis et sanglants ("Bleak is the Happiness"). Cuivres et cordes, dans une harmonie grandiose, tissent autour de ces marches martiales des hymnes à la terreur, cette terreur qui rampe et s’infiltre sournoisement dans les esprits usés jusqu’à les ronger de paranoïa ("Eternal Bar"). Tantôt dépressifs, tantôt victorieux, les instruments peignent les mille facettes de l’enfer, accompagnés par la chorale indiscernable, lointaine et torturée, des âmes fauchées par la bataille. Parfois, le brouillard malsain qui émane d’un charnier environnant est dissipé par quelques notes de clavier, cristallines et itératives, rappelant ces petites fleurs qui, touches fugaces de beauté au milieu de l’horreur, prennent racine dans la chair en putréfaction ("Purgatory").

Markus Pesonen, talentueux suédois, rend ici hommage à un oncle décédé lors du conflit armé qui opposa la Finlande à la Russie stalinienne, tandis que le monde était en guerre pour la seconde fois en trente ans. Il tâche d’explorer, au travers de son œuvre terrifiante, les différentes facettes d’un monde en décomposition : il utilise tantôt le dark ambient ("Dead Calm"), tantôt l’orchestration de type indus martial ("Peracta Militia"). Et il replace ces instants terrifiants dans le contexte artistique de leur époque, en diffusant des chansons pro-guerre des années 40 ("Suomi Marssi", "Sakkijarven Polkka"), avec leur son vinylique originel. Le tout forme un ensemble extrêmement cohérent, d’une précision photographique, d’une beauté morbide et absolue.

Je crierais volontiers au génie devant cet album transcendant, si le suivant n’existait pas. Car Miserere fouille encore plus profondément les viscères de la peur, et ses orchestrations sont plus majestueuses encore, comme tirées des cauchemars les plus fous d’un grand compositeur classique. Le sublime Karjalan Sissit fait alors figure d’ébauche, de tâtonnement. Il n’en est pas moins dérangeant et complexe, effrayant et macabre. La première pierre d’une discographie sans faille.

A lire aussi en AMBIENT :


DARGAARD
In Nomine Aeternitatis (2000)
Dark ambiant metal




DARK SANCTUARY
L'Être Las, L'envers Du Miroir (2003)
Dark symphonique somptueux, comme toujours!


Marquez et partagez




 
   UDUFRU

 
  N/A



- Markus Pesonen (tout)


1. In Amaritudine
2. Peracta Militia
3. Bleak Is The Happiness
4. Suomi Marssi
5. Dead Calm
6. Purgatory
7. Right Of The Abyss
8. Melakka
9. Eternal Bar
10. Sakkijarven Polkkar



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod