Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (5)
Questions / Réponses (1 / 1)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

2000 Iommi
2005 Fused
 

- Membre : Black Sabbath, Glenn Hughes , Black Country Communion, Magnum
- Style + Membre : Heaven & Hell

IOMMI - Fused (2005)
Par POWERSYLV le 10 Juillet 2005          Consultée 4960 fois

Tony Iommi est un personnage incontournable du heavy metal et aura marqué par ses riffs si caractéristiques l'histoire de notre musique préférée via le monstre BLACK SABBATH. Cette légende aura, à l'époque où Ozzy Osbourne était au micro (1969-1979) puis avec l'ère plus lyrique de Ronnie James Dio (1979-1983) institué le dark/epic heavy metal comme un genre à part entière dans la rock music, et nul combo se réclamant du metal (heavy, thrash, extrême, doom ...) ne peut nier l'impact de l'ouvre du guitariste moustachu.
Pourtant depuis 1983, à force de ne pas trouver de personnel permanent, Sir Iommi était devenu seul maître à bord du vaisseau (fantôme ?) SABBATH s'efforçant tant que faire ce peu de maintenir la légende et s'entourant parfois de personnalités plus ou moins adéquates (l'épisode "Born Again" avec Ian Gillan). De 1983 à 1987, avant une nouvelle période un peu plus stable avec le chanteur Tony Martin, le groupe pouvait aisément se résumer au projet de l'ombrageux guitariste et BLACK SABBATH ressemblait davantage à un "All Star Band" qu'à autre chose.

C'est en 1986 au cours de cette période que le chanteur Glenn Hughes (ex-TRAPEZE, ex-HUGHES & THRALL, ex-DEEP PURPLE et autres) s'est associé l'espace d'un album avec Tony Iommi pour l'album Seventh Star ... qui devait à l'origine être un disque solo du guitariste (et qui peut être considéré comme tel) mais qui fut marqué du sceau de BLACK SABBATH (n'en déplaise aux autres musiciens d'origine). Un Seventh Star sous-estimé car mélodique, accrocheur et de très bonne facture. Sans compter la voix superbe de Glenn.

En 1997, la formation originale de BLACK SABBATH se réunit et ça fait maintenant 8 ans que votre serviteur piaffe d'impatience pour un nouvel album du SAB originel réunissant les Iommi/Osbourne/Butler/Ward (on appelle ça le syndrome Chinese Democracy, allez savoir pourquoi :) ne m'en veut pas Axl, c'est juste une blague). Ne voyant rien venir et le père Ozzy étant trop occupé entre une carrière solo qu'il ne veut pas lâcher (il aurait tort), l'institution Ozzfest et ses frasques télévisuelles débiles, les 3 autres musiciens décident de continuer à composer dans leurs coins avec des guests de passage. Tony Iommi, lui, en a alors profité en 2000 pour se lancer dans une carrière solo plutôt sympathique, ne faisant pas l'erreur cette fois d'y apposer le nom de BLACK SABBATH. L'album Iommi sorti en 2000 proposait des compositions du guitariste, accompagné au micro de chanteurs différents plus ou moins dans l'air du temps (Henry Rollins, Skin, Dave Grohl, Billy Corgan ..., Ozzy !) et avait été plutôt bien accueilli. L'an dernier, on a vu sortir un autre album de IOMMI regroupant des sessions avec le revenant Glenn Hughes au chant et datant du milieu des années 90.

Fused dont il est question ici voit encore celui que l'on appelle "The Voice Of Rock" au micro (et à la basse car n'oublions pas qu'il est bassiste également) et apparemment il semble que le courant passe plutôt pas mal entre les 2 hommes. Et ce Glenn Hughes, quelle musicien infatigable ces dernières années, entre sa carrière en solitaire plutôt bien fournie et ses participations diverses ! La sobriété a parfois ses avantages. Presque 20 ans après Seventh Star et 10 ans après les fameuses sessions, les 2 hommes ont donc décidé de se faire plaisir et de mêler à nouveau leurs destins sur ce Fused tout frais, coincé entre hard-rock accrocheur et moderne et un metal d'obédience sabbathienne. La voix du rock se mélange aux noires guitares.
"Dopamine" ouvre le bal sous un jour rock dans une tonalité assez contemporaine, bien qu'au moment du solo on reconnaisse aisément les riffs gras de Tony Iommi qui sont sans conteste une des constantes majeures du disque, comme on pouvait s'y attendre. Sur "Wasted Again", le contraste entre un début plus cool et un refrain puissant permet à Glenn Hughes de démontrer encore une fois qu'il est une des plus belles voix du hard-rock (et même de la rock music) avec ce timbre éclatant si caractéristique. "Saviour Of The Real" revient dans le style "Dopamine" mais soutenu par un riff plus lourd et menaçant que précédemment sur l'ensemble du titre. Du lourd, il y en a sur "Resolution Song", titre très Sabbathien, inquiétant et sombre où l'on aurait bien aimé entendre ce que le chant d'un Ozzy Osbourne aurait donné sur un tel refrain. Même chose pour "Grace" qui continue dans la pesanteur et un « Deep Inside The Shell » aux belles mélodies.

Après ces quelques titres profonds, « What You're Living For » joue la carte du couplet plus rapide soutenu par un riff accrocheur qui contraste avec un refrain plus insistant, sans oublier le solo metal à souhait. Sur « Face Your Fear », on peut percevoir quelques légères variations orientales dans les couplets, renforcées par la maîtrise vocale de Glenn Hughes. L'ensemble reste bien heavy. « I Go Insane » est un morceau surprenant : il démarre avec une superbe partie de guitare influencée blues, les mélodies sont jolies dans la première partie où l'on croit avoir affaire à une power ballade. avant une explosion en plein milieu du morceau et un accalmie qui laisse place à un riff massif. Mais en général, comme sur le sombre « The Spell », l'empreinte intemporelle de Tony Iommi est palpable (ce serait dommage, c'est son projet après tout).

Fused est un excellent album qui a pour mérites de combiner en 2005 ce que Tony Iommi et Glenn Hughes font de mieux et de rappeler que nous avons là affaire à 2 personnalités hautes en couleurs qui continuent à apporter tout leur talent au metal rock et à la rock music en général.

A lire aussi en HEAVY METAL par POWERSYLV :


WASP
Dominator (2007)
W.a.s.p. retrouve les crocs

(+ 3 kros-express)



IRON MAIDEN
Live After Death (2008)
L’age d’or de la vierge de fer. indispensable !


Marquez et partagez




 
   POWERSYLV

 
  N/A



- Tony Iommi (guitare)
- Glenn Hughes (chant, basse)
- Kenny Aronoff (batterie)


1. Dopamine
2. Wasted Again
3. Saviour Of The Real
4. Resolution Song
5. Grace
6. Deep Inside A Shell
7. What You're Living For
8. Face Your Fear
9. The Spell
10. I Go Insane



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod