Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK METAL DéPRESSIF  |  STUDIO

Commentaires (3)
Questions / Réponses (1 / 3)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


KILL THE THRILL - Tellurique (2005)
Par VOLTHORD le 16 Mai 2005          Consultée 3291 fois

Alors que le « Love’s Burial Ground » de Forgotten Tomb n’a pas encore cicatrisé dans mon esprit, voilà que Season Of Mist me tend sympathiquement un nouveau flingue : Kill The Thrill.
Comme le nom du groupe l’indique, cet album « tue l’excitation », tue le bonheur, tue toutes formes de joies, exclue le sourire, se complaît dans le plus profond des malheurs… et bien sûr, se trouve être tellement bien fait qu’il éveille le tortionnaire enfoui en nous, qui en demande encore et encore.
Bon bah les gars, c’est pas demain la veille qu’on y échappera ! Encore une fois on devra subir les méfaits d’un album excellent, avec à la clé une bonne dose d’idées noires…

Voilà depuis l’année 1989 que les français évoluent dans l’ombre, 16 longues années, et quatre albums avant d’arriver à un début de reconnaissance on ne peut plus mérité (enfin...j'espère!).

Ici, il n’est pas question de doom pesant et douloureux, ni de black métal écorché à vif et hurlant au suicide, mais d’un croisement original entre métal, indus, post-rock, rock noise, new-wave et autres mots compliqués. Plus rock que metal dans les tempos choisis, mais plus métal dans le choix de la production et dans le son des guitares, saturées et mécaniques, Kill The Thrill trouve le juste milieu entre ses diverses influences pour finalement en sortir une musique très originale. Il serait en fait inutile de m’attarder sur une espèce de recette de cuisine dont je ne connais pas assez bien les ingrédients, « Tellurique » n’a pas besoin d’être décrit dans ses moindres détails. Il m’apparaît plus comme un tout, comme un ensemble de résonances d’où ressort un portrait de la misère (et la connerie) humaine, un hymne à l’apocalypse raconté par un chanteur au timbre cassé, désespéré et nostalgique.
Atmosphérique et planant par moments (« A little salt for for a better feeling », « Permanent Imbalance »…), triste et désespéré (« Like cement ») oppressant, alarmant voire aliénant par d’autres (« Soave », où une femme agonisante dégueule un texte en français est sûrement l’instant le plus maladif de l’album). « Non existence» nous fera éventuellement croire à une petite éclairci, mais c’est peine perdue.

Kill The Thrill joue avec nos émotions les plus sombres, sachant se faire minimaliste et répétitif par instants, ultra-pointilleux par d’autres, amélodique sans en être pompeux, et mêlant avec habileté chaque élément de sa musique tout en gardant maîtres deux adjectifs: mécanique et dépressif.

Comme la grande majorité de la presse, je ne peux qu'encenser cet album qui me tue un peu plus à chaque écoute. Dou-lourd-eux (Copyright Possopo@), sans espoir, et je le répète une nouvelle fois pour ceux qui n'auraient pas compris : E X C E L L E N T.
Seule petite faiblesse "Tellurique" est un peu trop long à mon goût (quoique pas insoutenable, bizarrement !) et les derniers morceaux sont un peu moins bons que les premiers. A noter une reprise d’un morceau de Godflesh que je ne connais pas : « Us And Them », qui en tout cas se fond totalement avec l’ambiance générale de cette véritable perle de musique pessimiste et intimiste.

Le jour où des nuages noirs annonceront le dernier des orages, on les attendra alors avec un petit sourire ironique, tout en écoutant une dernière fois un certain album…

4.5/5

A lire aussi en DIVERS par VOLTHORD :


CHELSEA WOLFE
Pain Is Beauty (2013)
Requiem pour un monde en cendre




SAMSAS TRAUM
A.ura Und Das Schnecken.haus (2004)
Melting pot orchestral


Marquez et partagez





Par VOLTHORD




 
   VOLTHORD

 
  N/A



- Nicolas Dick (chant, guitares, programmation)
- Frédéric De Benedetti (guitares)
- Marylin Tognoli (basse)


1. A Little Salt For A Better Feeling
2. Permanent Imbalance
3. An Indefinite Direction
4. Non Existence
5. Soave
6. Like Cement
7. Diaphragme
8. Head
9. Body
10. Mistaken Solutions
11. Us And Them
12. The Finish



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod