Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


V8WANKERS - The Demon Tweak (2005)
Par JULIEN le 30 Avril 2005          Consultée 1870 fois

En voilà une pochette exposant une argumentation concise et explicite, et qui pourrait m’éviter d’abonder en une logorrhée de mauvais aloi... mais bon, je ne recule devant rien, surtout pas devant un bon moment de plaisir... et ça tombe pile poil, ce V8WANKERS constitue le cheval motorisé à enfourcher si vous escomptez vous offrir un peu de bon temps en ces heures sombres... Explicitons !

V8WANKERS, qu’est-ce que c’est ? Pour commencer, et à mon sens, ce n’est pas autre chose qu’une complaisance arrogante dans la disgrâce de propos crasseux, relayés par des guitares bruyantes, gavées de 220 volts, avec une voix excellente, éraillée, solide et travaillée au whisky le plus décapant, asservie d’un consommation peu raisonnable de cigarettes y allant de leur refrain âcre... c’est une basse qui suit la batterie et se fond dans une rythmique ardente et inflexible... et, pour le dire sans falbalas, c’est un témoignage d’une Foi inaltérable en cette divinité musicale qu’est le Rock’N Roll.

Alors bon, d’accord, on répliquera que la vigueur immortelle des premiers MOTORHEAD, tractés par le jeu bordélique et approximatif de l’inénarrable Philthy « Animal » Taylor, ne vient pas là tapisser le bitûme Rock’N Roll d’un goudron aussi violemment jouissif et abrasif... il n’empêche, les compositions nerveuses et carrées de ce V8 allemand vrombissent férocement, et déposent avec allégresse, sur la langue griseâtre des routes, une gomme brûlée à l’odeur des plus insistantes !

Soyons clairs : ces gaillards tatoués suant l’authenticité n’ont rien inventé, et certainement pas la poudre... mais ils savent fort bien la collecter dans les meilleures échoppes : MOTORHEAD fournit le nitro, AC/DC la gouaille, ROSE TATOO une certaine turbulence pugnace, et l’esprit Punk vient là épaissir de graisse le moteur de ce grand cirque Rock’N Roll. Préparé de la sorte, le gros V8 fait résonner sa cavalerie tuméfiante et défie les NASHVILLE PUSSY et autres formations s’employant à maintenir incandescente la flamme du Rock bien Hard, déployant rythmiques à se dévisser la tête et solos furieusement électriques, d’une intensité telle qu’elle en ferait presque craquer les amplis chauffés au soleil radical d‘un tryptique immortel : moteur, alcool et sueur !

Mais la simplicité n’exclue pas le soin apporté à la confection de ce « shot » qui arrache méchamment : s’ils attaquent presque gentiment avec le truculent mais point trop vivace "Bad Ass Boys (Drive Bad Ass Toys)", franchement branché « bande à Angus », avant d’étriller sauvagement les chevaux tout du long de cette cavalcade de quarante deux minutes, les V8WANKERS exploitent tout le couple de leur bloc rutilant, chantant une sorte d’hymne au grand bombardier anglais (MOTORHEAD allons !!!)… et les giffles bien speed ("I Got The Hammer Down", "From Zero To Hero (You Can’t Keep A Good Band Down", "Great Racer", "My Motor Burns"...) de cotoyer les mandales irrésistibles (imparable "Acceleration Nation", trippant "We Give Rock A Bad Name", un insolent "No One Says No The The V8Wankers", l’étonnant et excellent "Road To Ruin" qui ressuscite la menace orageuse d’un "Overkill")... et combien de purs moments de groove énergique à souhait (un terrible "San Francisco" agrémenté de wah-wah, l’élégant "Good Ass (Is Hard To Find)", un intenable "Prolehead") ? Et pour ceux qui n’auraient pas encore pigé le truc, nos cinq amis nous réservent leur profession de Foi pour l’ultime déflagration à la MOTORHEAD (la grosse influence de nos allemands, manifestement) de cette escapade en treize étapes, intelligemment produite par Uwe Lulis (ex-GRAVE DIGGER) : "Possessed By Rock’n Roll"... Simple, direct, méchamment excitant, et totalement ravigotant... comme V8WANKERS... comme ce « The Demon Tweak » sans prétention autre que celle de clâmer la survivance opiniâtre d’un esprit d’éclate Rock’N Roll... et nom d’un petit schtroumpf, que c’est bon !

NB : Cette galette, recommandée aux amateurs de Rock très Hard, existe aussi en édition limitée, proposant un DVD bonus incluant tous les clips du groupe, une interview, ainsi qu’une prestation Live filmée au « Metal Bash 2004 » et une galerie de photos.

A lire aussi en HARD ROCK par JULIEN :


AC/DC
The Razors Edge (1990)
Hard rock

(+ 3 kros-express)



VAN HALEN
Fair Warning (1981)
Hard rock


Marquez et partagez




 
   JULIEN

 
  N/A



- Boss Wanker Lutz Vegas (chant)
- Latino Wanker Vulcanus (guitare)
- Big Wanker Schmuddel (guitare)
- Sexy Wanker Rico Dandruff (basse)
- Dirty Wanker Dirty Dick (batterie)


1. Bad Ass Boys (drive Bad Ass Toys)
2. I Got The Hammer Down
3. We Give Rock A Bad Name
4. Prolehead
5. San Francisco
6. Road To Ruin
7. Acceleration Nation
8. From Zero To Hero
9. Great Racer
10. Good Ass (is Hard To Find)
11. My Motor Burns
12. No One Says No To The V8wankers
13. Possessed By Rock´n`roll



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod