Recherche avancée       Liste groupes



      
THRASH METAL  |  STUDIO

Lexique thrash metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Metallica, Anthrax
 

 Myspace (444)

HEATHEN - Recovered (2005)
Par FREDOUILLE le 27 Avril 2005          Consultée 4682 fois

En 2004, nous assistions au grand retour de DEATH ANGEL!!! En 2005, nous risquons fort bien d'assister au grand retour d'HEATHEN!
Pour celles et ceux qui ne connaissent pas ce groupe et bien sachez qu'HEATHEN, groupe de SAN FRANCISCO, est issu de la mouvance de 1986-1987 voyant des groupes déferler sur la scène mondiale et incarnant le renouveau de la 1ère vague de thrash US made in Bay Area : j'ai nommé FORBIDDEN, VIOLENCE, DEATH ANGEL, HEATHEN...

HEATHEN apparait donc en 1987 avec un premier album intitulé "Breaking the silence", excellent soit dit au passage et produit par un certain Ronnie Montrose. Ce premier album va propulser le groupe au firmament du thrash metal et va devenir rapidement une référence dans le genre, aux cotés de DEATH ANGEL, FORBIDDEN et consorts. HEATHEN part de suite en tournée aux USA et enregistre même une vidéo pour le single "Set me free" qui lui apportera une indéniable reconnaissance.

En 1991, HEATHEN sort son deuxième album, le très consistant "Victims of deception" (Sur Roadrunner), un monument du thrash californien. Le groupe splittera par la suite alors que celui-ci prépare un troisième album.

Mais voilà les grands groupes ne meurent jamais! En 2001, le groupe entame une première phase de réunion en participant au concert "Thrash of the titans" à San Francisco. Les organisateurs du Wacken ne manqueront pas de les inviter en 2002 et c'est à l'issue de ce festival que le groupe décidera de se reformer définitivement et de redémarrer des sessions d'enregistrement pour finaliser ce qui va être le troisième album du groupe : "Recovered". Le line-up de la reformation est identique à celui de "Victims of deception" avec un nouveau guitariste en plus (Ira Black): Lee Altus aux guitares, Darren Minter derrière les fûts, Mike Jazstremski à la basse et Dave White au chant.

En réalité "Recovered" n'est pas tout à fait un album comme les autres puisque celui-ci comporte 4 compositions originelles ("Hypnotized", "Opiate of the masses", "Timeless Cell", "Mercy is no vertue" - morceaux figurant tous sur "Victims of deception") datant de 1991 (attention ce sont les démos!), une nouvelle composition ô combien excellente mais très calme par rapport à ce que le groupe nous avaient habitués jusqu'alors (le superbe et mélodique "In memory of..." agrémenté de guitare acoustique - Dave White possède d'ailleurs et toujours une sacrée voix) et 4 covers nous rappelant que le groupe excelle dans ce genre d'excercice! Ne vous rappelez vous pas de la terrible reprise de "Kill the king" de RAINBOW sur "Victims of deception"?

Et puisque le groupe excelle dans ce genre d'excercice, pourquoi ne pas débuter "Recovered" par une surprenante et excellente cover de QUEEN ("Death on two legs"), remise au goût du jour et sur laquelle on peut indéniablement penser à du ANTHRAX. S'ensuit alors "Holy war" de THIN LIZZY repris à la sauce HEATHEN et fidèle à la version originale. Les deux autres reprises sont les rapides "Hellbound" de TIGERS OF PAN TANG (groupe culte de la scène NWOBHM) et "Eye of the storm" de SWEET SAVAGE. Je ne connais malheureusement pas les versions originales, de ce fait je ne pourrais donc pas apprécier la qualité de ces reprises. Toujours est-il que le groupe semble être largement à son aise sur ces deux morceaux.

Enfin, l'album se termine pour notre plus grand plaisir par les 4 compositions datant donc de 1991 (comme je le disais ce sont des démos mais le son est carrément correct) et nous rappelle de quoi était capable HEATHEN. Ces quatre morceaux reflètent bien ce que représentait la vague thrash made in bay area à l'époque : des morceaux bastonnant sévère à l'image du jouissif "Mercy is no vertue", heavy à souhait, puissants, très bien construits et dépassant même les 7 minutes ("Hypnotized", "Opiate of the masses"). Bien entendu, ces morceaux comprennent les rythmiques saccadées, breaks fulgurants, soli (assez mélodiques dans l'ensemble - "Timeless cell") et riffs si caractérisitques de l'époque. On pourra bien entendu penser tour à tour à METALLICA (le METALLICA des années 80's!), EXODUS, FORBIDDEN et même IRON MAIDEN pour certains soli ("Timeless cell"). A noter que la voix de Dave White pourra rappeler à certains moments celle de James Rivera (SEVEN WITCHES) en plus agressive mais en moins aigue et moins puissante.

"Recovered" signe donc le retour en force de HEATHEN et s'avère être un excellent "amuse-bouche" avant la sortie cette fois d'un vrai album, le quatrième du groupe, lequel devrait voir le jour fin 2005. J'attends bien entendu ce quatrième album avec impatience pour savoir de quoi il en retourne. S'il est de la qualité de "The art of dying" de DEATH ANGEL, ça risque de faire très mal!

En attendant, délectez vous de ces excellentes démos de 1991 lesquelles pourront peut-être vous suggérer d'acheter "Victims of deception" (album chroniqué sur le site) et de ces quelques covers de premier choix!

Note réelle : 3.5/5

A lire aussi en THRASH METAL par FREDOUILLE :


HATESPHERE
Ballet Of The Brute (2004)
Thrash death scandinave à la sauce slayerienne!




WITCHERY
Symphony For The Devil (2001)
Thrash metal

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   FREDOUILLE

 
  N/A



- Ira Black (guitars)
- Darren Winter (drums)
- Dave White (vocals)
- Mike Jazstremski (bass)
- Lee Altus (guitars)


1. Death On Two Legs
2. The Holy War
3. In Memory Of...
4. Hellbound
5. Eye Of The Storm
6. Hypnotized
7. Opiate Of The Masses
8. Timeless Cell
9. Mercy Is No Virtue



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod