Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL PROG  |  STUDIO

Commentaires (4)
Questions / Réponses (1 / 1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Symakya

ELVARON - The Buried Crown (2005)
Par FREDOUILLE le 21 Avril 2005          Consultée 1758 fois
Attention!!! Pièce de metal progressif unique en son genre!

ELVARON est un groupe Nancéen (qui existe depuis 1993) dont je ne connaissais même pas l'existence, il y a un mois. Honte à moi!
Car il constitue certainement avec TIME CURVE SYMMETRY, un des groupes majeurs de la scène metal progressive française.
"The buried crown" est le troisième album du groupe qui fait suite à deux précédentes réalisations "Mage battle" (1997), "The five Shires" (2001 - réédité en 2cds en 2004). Ces trois albums sont en fait des concepts-albums d'Heroic Fantasy contant l'histoire du livre "L'alliance du dragon noir" écrit par Thomas Letscher, ancien membre et claviériste du groupe. "The buried crown" constitue le dernier volet de ce livre et est certainement l'un des plus tristes tant l'ambiance générale de l'album est particulièrement sombre et froide à l'image de l'introduction de l'album et du titre éponyme "The buried crown" teinté "Dark".

Pour ce troisième album, le line-up a été légèrement remanié puisque une nouvelle claviériste, Lindsay (pianiste au conservatoire), et un nouveau batteur, Frédéric, viennent compléter le line-up. A noter que le groupe a utilisé pas moins de 10 musiciens pour l'enregistrement de ce nouvel album. Tant et si bien qu'à l'écoute de cette véritable pièce d'orfèvre, nous avons le privilège d'écouter de véritables instruments classiques (clarinette, violon, violoncelle, hautbois, flûte, trompette...) lesquels sont subtilement intégrés au metal progressif du groupe. Nous pourrons donc noter tout au long de "The buried crown" de nombreux passages atmosphériques et aériens absolument sublimes (comme sur l'excellent "Sea of hate" - le passage au violon me fait d'ailleurs penser au groupe italien SADIST qui avait également intégré de la musique classique à son death metal sur "Above the light") donnant aux compositions d'ELVARON une dimension symphonique hors du commun et qui font de "The buried crown" un album unique et original.

Mais que l'on ne s'y méprenne pas, si ELVARON a beau emprunter à la musique classique, il n'hésite pas à se faire violence et à utiliser des riffs puissants de heavy metal ou même de thrash ("King of thylia" ne me contredira pas). La basse tient également une place de premier choix. ELVARON nous propose donc un metal progressif de haute volée, à la fois puissant, intense et épique où la technique des musiciens est impressionnante et n'est plus à prouver (il n'y a qu'à écouter les différents soli arborant l'album). Les 12 titres aux ambiances multiples (les nappes de clavier et passages au piano sont absolument magnifiques) sont absolument remarquables et se succèdent avec une fluidité exceptionnelle. Entre intermèdes instrumentaux, compositions complexes aux arrangements insoupçonnables et morceaux folk ("The heroes tale"), on ne s'ennuie pas une seconde. Pour tout vous dire, les 66 minutes de l'album défilent à une vitesse folle.

Si la musique d'ELVARON est unique et originale, ce n'est pas seulement du à l'apport d'instruments classiques, mais aussi à la voix de Matthieu Morand guitariste chanteur du groupe. Sa voix est très "typée" heavy metal (il faut bien le dire!) et est "écorchée" au cours de nombreux passages. Le fan de metal progressif habitué aux James Labrie et consorts pourra être surpris dans un premier temps. Mais au fil des écoutes, on pourra s'apercevoir que Matthieu possède un potentiel vocal tout à fait intéressant et parfaitement approprié aux ambiances multiples de l'album (folk, heavy, dark).

Enfin, l'album a été masterisé à La Source (Paris - Gojira). La production est puissante, soignée et restitue à merveille la place de chaque instrument.

A noter qu'ELVARON reste à ce jour l'un des rares groupes français à avoir partagé l'affiche de groupes aussi prestigieux qu'IRON MAIDEN (1998) et BLAZE BAYLEY (2002).
Alors, ne passez pas à coté de ce groupe car sincèrement ce "The buried crown" d'une richesse et d'une diversité imparables est absolument remarquable! Somptueux!

Notez bien ce nom : ELVARON!!!!!

http://www.elvaron.net




Marquez et partagez




 
   FREDOUILLE

 
  N/A



- Matthieu Morand (lead vocals, guitars)
- Nicolas Colnot (bass, vocals)
- Lindsay Messaoudi (keyboards and piano)
- Frédéric Renaut (drums)
- Orchestre


1. Siren's Call...the Void
2. Warhead
3. Sea Of Hate
4. King Of Thylia #1
5. King Of Thylia #2
6. King Of Thylia #3
7. Ghouls Of Time
8. Dark Whispers
9. Witch Of The Forest
10. The Buried Crown
11. One Last Season
12. The Heroes Tale



             



1999 - 2014 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod