Recherche avancée       Liste groupes



      
STONER  |  STUDIO

Lexique stoner
L' auteur
Acheter Cet Album
 


ORANGE GOBLIN - Time Travelling Blues (1998)
Par THE MARGINAL le 11 Avril 2005          Consultée 2938 fois
Dans la famille stoner-rock, je demande: Orange Goblin. Ce quintette anglais a sorti en 1998 son deuxième opus intitulé "Time travelling blues" et celui-ci fait la part belle aux gros riffs. Sorti chez Above Records, un label indépendant, "Time travelling blues" a une pochette à la fois space et très rock n'roll.

Musicalement, cet opus de Orange Goblin est éloigné des tendances en vogue à l'époque où il sort. Lors de l'intro du premier titre "Blue snow", on entend le vrombissement d'une moto prête à démarrer, ensuite la batterie, appuyée par des lignes de basse pesante, sert de rampe de lancement aux riffs heavy et à la voix du chanteur Ben Ward. Ce mid-tempo, lourd mais pas trop, a un parfum teinté 70's et fait mouche, bien servi par 2 bons solos de guitare. Cet album commence bien et ce titre, à lui seul, contient des choses qui ont fait cruellement défaut aux groupes mainstream de l'époque. Vous avez dit alternative aux tendances à la mode ? Orange Goblin se pose là.

Ce combo confirme par la suite avec "Solarisphere" dont l'intro permet aux riffs de monter en puissance et n'est pas foncièrement différent de ce que fait Corrosion of Conformity, par exemple. "Shine" est également un titre intéressant avec son début calme à la fois planant et hypnotique(sur le coup, on croirait que le chanteur est vraiment sous substances hallucinogènes), puis le morceau se durcit sensiblement avec les riffs heavy et les vocaux plus hargneux. Voilà un titre qui, en s'écartant du schéma habituel couplet/refrain/couplet/refrain, a un côté expérimental fort intéressant. "The man who invented time" qui suit est bourré d'énergie, appuyé par une rythmique puissante et se signale par quelques changements de rythme et accélérations de fort belle facture. En tout cas, ça dépote et ça fait plaisir d'entendre les guitares rugir et virevolter de cette façon. L'instrumental heavy "Diesel (phunt)" marque une petite pause, et le groupe anglais reprend son envol avec "Snail hook" qui commence par une longue jam instrumentale avant que le chant tantôt clair, tantôt hargneux de Ben Ward n'arrive. Ce titre est surtout marqué par l'alternance couplets softs, voire planants et refrain plus heavy, ainsi qu'un final en roue libre. "Nuclear guru" commence comme un mid-tempo mélodique, avant que la section rythmique ne le fasse basculer dans un rock n'roll vitaminé et déjanté, puis s'achève enfin de manière plus aérienne, planante. L'album se poursuit avec "Lunaville 7, Airlock 3" tantôt mid-tempo, tantôt plus "rock n'rollement" endiablé, puis enfin "Time travelling blues", qui commence comme une magnifique power-ballad bluesy agrémentée de quelques notes de piano, avant que les riffs heavy ne durcissent sensiblement le ton, et qui rappelle tout de même à ceux qui l'auraient oublié d'où viennent les racines de la musique américaine.

Cela nous fait un total de 9 chansons. Pas une de plus, pas une de moins. On peut regretter que l'album soit trop court car celui-ci est vraiment très bon et les titres font la part belle aux riffs inspirés, aux changements de rythme, aux quelques accélérations soudaines. Dans l'ensemble, ceux-ci sont à géométrie variable: comprendre par là qu'on ne retrouve pas le schéma classique couplet/refrain/couplet/refrain. Moins facile d'accès que Monster Magnet et Corrosion of Conformity, il manque juste à Orange Goblin 1 ou 2 méga-hymnes(ou hits) imparables pour égaler ces 2 groupes. S'il est vrai que "Time travelling blues" n'est pas un disque qu'on assimile facilement du premier coup, plusieurs écoutes s'avèrent nécessaires pour découvrir ses subtilités, ses délices.




Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Ben Ward (chant)
- Joe Hoare (guitare)
- Pete O' Malley (guitare)
- Martyn Millard (basse)
- Chris Turner (batterie)


1. Blue Snow
2. Solarisphere
3. Shine
4. The Man Who Invented Time
5. Diesel (phunt)
6. Snail Hook
7. Nuclear Guru
8. Lunarville 7, Airlock 3
9. Time Travelling Blues



             



1999 - 2014 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod