Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


L.A. - Unfinished Business (2004)
Par THE MARGINAL le 8 Février 2005          Consultée 1532 fois

Contrairement à ce que les initiales laisseraient suggérer, L.A. est un combo danois et non pas americain. Les initiales de L.A., ici, signifient Lost Angels et n'ont donc aucun rapport avec la megalopole californienne. Et si l'album "Unfinished business" sort en 2004, il a en fait été enregistré vers 1984/85, mais n'avait jamais été publié, les membres du groupe ayant splitté pour d'obscures raisons... Pour l'anecdote, nombreux sont les groupes à avoir enregistré un disque sans que celui-çi n'ait vu le jour...

Concernant ce fameux "Unfinished business", il s'agit du 2ème album studio de L.A., le quintette danois ayant sorti en 1985 un premier album éponyme. Ce qui attire d'entrée l'attention dudit "Unfinished business", c'est sa pochette qu'on pourrait percevoir comme un clin d'oeil aux comic-books. La première impression, en ce qui me concerne, est plutôt positive.

Oui, mais le contenu musical dans tout ça ? Et bien, on a droit à du hard rock typiquement scandinave lorgnant tantôt vers le heavy, tantôt vers le hard mélodique FM. A l'écoute de ce "Unfinished business", le doute n'est pas permis: ce disque, bien que remixé en 2003, sonne typiquement 80's. Malgré leur côté un peu vieillot, les compositions sont quand même de bonne facture. Celles qui attirent le plus l'attention sont "Creditcard lover", le heavy "Down the cross" qui est servi par une intro aux ambiances de guerre(on entend des bombardements) et dégage un sentiment d'urgence, le très accrocheur "High on you", très tubesque, le puissant "Point of uncontrol" au tempo soutenu, ainsi que la ballade "Last night" plutôt agréable à écouter, en dépit d'un final répétitif.

D'autre part, 2 titres du premier album éponyme sont présents en version live: "Gates to the sky" et "Hunted". Le moins qu'on puisse dire, c'est qu'ils sonnent crus et le quintette danois semblait envoyer la purée sans arrière-pensée.

Les principaux défauts qu'on pourait reprocher à ce disque sont:
- La production: même si un effort a été fait pour le remixage, on ne peut pas dire que le son rend justice aux compos.
- La voix du chanteur Jan Achmann. Celle-çi n'est pas désagréable, mais on a entendu beaucoup mieux dans les 80's, et même plus récemment.

En dépit de ces quelques petits défauts, "Unfinished business" n'en demeure pas moins un album acceptable avec quelques titres sympas, accrocheurs. Les adeptes du hard rock de la première moitié des 80's devraient apprecier sans trop de problèmes. Quand aux autres, c'est à eux de voir... A titre anecdotique, sachez que le premier opus de L.A., devenu ultra-rare, voire introuvable avec le temps, est également présent en bonus sur l'édition spéciale de "Unfinished business". Du coup, j'ai acquis 2 albums pour le prix d'un, ce qui est déjà ça de gagné :-)

A lire aussi en HARD ROCK par THE MARGINAL :


HOLY SOLDIER
Last Train (1992)
Bonne production hard us




JACKYL
Push Comes To Shove (1994)
Hard rock


Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Jan Achmann (chant, basse)
- Jens Impgaard (guitare)
- Lars Impgaard (guitare)
- Soren Impgaard (clavier)
- Henrik Rohde Jensen (batterie)


1. Creditcard Lover
2. High On You
3. Down The Cross
4. Last Night
5. News On The Loose
6. Point Of Uncontrol
7. Sweet Gorgia Brown
8. Wheelchair'n'ragtime
9. Gates To The Sky [live]
10. Hunted [live]



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod