Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Questions / Réponses (0 / 1)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


SARISSA - Masters Of Sins (2004)
Par BAST le 6 Janvier 2005          Consultée 2535 fois

MEMENTO MORI est ce que l’on peut appeler un groupe culte. Peu connu aujourd’hui des fans de heavy, il a pourtant marqué en son temps les amateurs de heavy doom à tendances néo-classiques. Et SARISSA doit en faire partie.

Car « Masters Of Sins » lui reprend nombre d’idées. En dépit d’une intro trompeuse qui pourrait faire croire que l’on a affaire à un groupe de heavy symphonique, « Bleed (Till The End) » remet les choses à leur place avec son heavy doom au chant lyrique. L’originalité de cet album réside dans l’intégration de passages symphoniques très réussis au sein de rythmiques lourdes et incisives. Les premières écoutes sont surprenantes. Un bon point pour SARISSA qui parvient là à se distinguer de la masse.

Malheureusement, les compositions manquent cruellement d’accroche et l’on ne parvient que trop peu souvent à rentrer dans cet album. A part « To These Powers (I Swear) » et ses passages arabisants ou « The Ancient Land Falls », parfois proche d’un SYMPHONY X, et dont les lignes de chant et les changements de rythme marquent rapidement l’esprit, peu de titres parviennent à faire mouche. Au point que la lassitude prenne rapidement le pas.

Dommage, car SARISSA a quelques idées et la majorité des titres comprend ça ou là un passage réussi. Mais la cohésion des morceaux est trop bancale. Les lignes de chant ont souvent du mal à bien s’insérer dans les passages symphoniques et les changements de rythme sont trop abrupts pour ne pas perturber l’oreille.

« Nemesis » par exemple ne démérite pas, mais ce titre n’a pas le liant suffisant pour captiver. On note quelques moments plutôt agréables et d’autres qui tirent tout d’un coup ce titre vers le bas. Un peu trop vers le bas. De même, « Starvation » débute magnifiquement mais la suite se gâte, alternant le bon et le moins bon. Constat identique pour « The Struggle » à qui il ne manque pas grand-chose pour séduire.

C’est décontenançant car l’on sent la formation grecque le cul entre deux chaises et l’on n’attend qu’une seule chose, c’est qu’elle adopte un fil conducteur auquel se raccrocher. En vain.

SARISSA ne manque pourtant pas de qualité, les amateurs purs et durs de heavy doom lui trouveront même un certain intérêt. Mais il faudra aux grecs travailler un peu plus sur la cohésion des divers éléments qu’ils se targuent de mêler pour aboutir à un album suffisamment bon et les sortir de l’anonymat. Le seul sentiment qu’il me reste à l’écoute de « Masters Of Sins » est une impression de gâchis.

Note : 1,5 / 5

A lire aussi en HEAVY METAL par BAST :


MOONLIGHT AGONY
Silent Waters (2007)
Surprise heavy 2007, ou quelque chose comme ça




DIVINEFIRE
Glory Thy Name (2004)
Très bon heavy riche de nombreuses influences

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   BAST

 
  N/A



- Nick Iglezos (chant)
- Jim


1. Bleed (till The End)
2. To These Powers (i Swear)
3. The Ancient Land Falls
4. Masters Of Sins
5. Envious Critics
6. Nemesis
7. Starvation
8. Deathdance
9. The Struggle
10. Hypocrisy Crusade



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod