Recherche avancée       Liste groupes



      
POWER METAL  |  STUDIO

Commentaires (5)
Questions / Réponses (1 / 1)
Lexique power metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Stratovarius

TWILIGHTNING - Plague-house Puppet Show (2004)
Par BAST le 18 Décembre 2004          Consultée 3602 fois

Un groupe finlandais qui réussit à ne pas sonner exactement comme un groupe finlandais, voilà ce qui caractérise de prime abord ce nouvel album de TWILIGTHNING. Après un « Delirium Veil » de qualité dont on pouvait deviner l’origine géographique dès les premières notes, on a droit à un « Plague-House Puppet Show » qui évoque cette fois-ci principalement les scènes suédoise - avec ces influences hard FM que l’on retrouve sur les dernières productions des principaux groupes suédois - ou power allemande, avec ces grosses guitares, ce chant hargneux et ces chœurs fédérateurs.

On retrouve tout de même une certaine patte finlandaise, sur les soli notamment, où maître Laiho fait de plus en plus d’émules. De même, les claviers rappellent STRATOVARIUS, mais ils sont nettement plus enfouis derrière la masse instrumentale que constitue la section heavy.

Bref, pour finir sur ce constat, TWILIGHTNING parvient à s’affranchir de son étiquette finnoise qui colle à la peau de nombre de ses compatriotes et brouille quelque peu les pistes avec ce nouvel album.

« Plague-House… » est un album qui confirme tout le bien que d’aucuns pensaient de cette jeune formation. Les titres sont terriblement accrocheurs avec des refrains travaillés, souvent rehaussés de quelques effets pour en relever l’intensité (« The Fiend », « Victim Of Deceit »), des lignes de chant dynamiques et entraînantes (« Victim Of Deceit »), un tempo enlevé (« Victim Of Deceit ») et un soin tout particulier apporté à la production, celle-ci parvenant dès lors à allier mélodies et tranchant (« In The Fervor's Frontier », « Fever Pitch »).

« Plague-House Puppet Show » débute par le morceau-titre qui met, aussitôt que les premières notes ont résonné, l’auditeur dans le bain. C’est frais, lourd, bourré d’enthousiasme et l’on ne peut résister longtemps à ce rythme fédérateur et à ces pointes hard US très bien intégrées. La suite est caractérisée par des compositions presque toutes excellentes. Pour en retenir quelques-unes, mon choix se porterait sur le mid-tempo « The Fiend » qui monte admirablement en puissance pour exploser sur le refrain grandiose, « Diamonds Of Mankind » aux sonorités hard FM avec ce refrain somptueux ou encore l’énergique « Victim Of Deceit » qui ne vous lâchera pas une seule seconde.

TWILIGHTNING revient vers sa scène de prédilection avec la ballade « Painting The Blue Eyes », plutôt moyenne ; du SONATA ARCTICA en moins bien. Autre titre qui ne m’a pas entièrement convaincu : « Riot Race ». Il ne manque pas d’entrain, certains passages sont même réussis (les riffs, le jeu de batterie), mais il ne parvient pas à décoller.

A force de voir débarquer pléthore de formations inspirées par SONATA ou STRATOVARIUS, l’ « el dorado » finlandais commençait de voir sa crédibilité s’estomper. TWILIGHTNING montre qu’il existe encore de jeunes formations ayant du répondant et regorgeant de talent. TWILIGHTNING est parvenu à s’affranchir de ses origines pour voguer çà et là puis s’attribuer tel ou tel plan, les amalgamer avec aisance et sortir un album de très grande qualité. Suiveur ? TWILIGHTNING n’en est pas un. Et si la scène finnoise a besoin d’un second souffle, TWILIGHTNING est là pour participer à l’inspiration et un jour peut-être à l’expiration. Epatant !

A lire aussi en POWER METAL par BAST :


MAGIC KINGDOM
Metallic Tragedy (2004)
MALMSTEEN qui jouerait du BLIND GUARDIAN !




OLYMPOS MONS
Medievil (2007)
... Presque pareil


Marquez et partagez




 
   BAST

 
  N/A



- Heikki Pöyhiä (chant)
- Ville Wallenius (guitare)
- Tommi Sartanen (guitare)
- Jussi Kainulainen (basse)
- Mikko Naukkarinen (clavier)
- Juha Leskinen (batterie)


1. Plague-house Puppet Show
2. Into Treason
3. The Fiend
4. Victim Of Deceit
5. Painting The Blue Eyes
6. In The Fervor's Frontier
7. Fever Pitch
8. Diamonds Of Mankind
9. Riot Race
10. Lubricious Thoughts



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod