Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK METAL  |  STUDIO

Commentaires (1)
Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : God Seed

ENTHRONED - Xes Haereticum (2004)
Par POWERSYLV le 13 Décembre 2004          Consultée 2020 fois
2 ans après un album fort prometteur (Carnage In World Beyond ), les belges d'ENTHRONED reviennent nous remettre une louche de leur black metal avec ce Xes Haereticum qui confirme tout le bien qu'on pensait d'eux.

Avouez qu'un groupe de cet acabit qui arrive à la fois à conserver les valeurs true black et à évoluer vers des rivages plus modernes, ce n'est pas monnaie courante. C'est le défit qu'ont voulu relever les 4 musiciens, l'indéboulonnable Lord Sabathan en tête, avec ce second album signé chez Napalm Records.

Avec une pochette très menaçante et qui fleure le blasphème à tout va, Xes Haereticum est brut de décoffrage et lance l'assaut à la façon d'un MARDUK, DARK FUNERAL ou autres GORGOROTH. Un maelstrom black metal particulièrement redoutable dès le début du disque avec "Crimson Legions" qui pose les bases du disque.

Redoutable et vicieuse, la musique extrême d'ENTHRONED parvient pourtant à innover à différents niveaux, car à côté de titres estampillés "pur black", on trouve des subtilités bienvenues qui ont pour mérite de colorer le tout, sans pour autant entacher la vivacité et le tranchant de l'ensemble. Je citerai essentiellement un discret petit élément électro qui se camoufle sur "Dance Of A Thousand Knives", les plus massifs "Last Will" et "Blacker Than Black", les débuts inquiétants et calmes de "A.M.S.G." (qui progresse vite vers une suite très rentre-dedans) ou l'instrumental limite planant "Daemon's Claw".

Le titre le plus notoire de ce désir d'évolution reste pour moi "Seven Plagues, Seven Wrath (XES Revelation)" qui voit le groupe s'orienter dans des contrées plus mélodiques, avec un refrain chantant où une voix claire double la voix black et où interviennent des solos de guitares vraiment classieux. Les solos ne sont pas les plus imaginatifs que j'ai entendu mais ont le mérite d'être très soignés.

Dernier titre de l'album, le virulent "Hellgium Messiah" ferme la marche ... ce qui est le cas de le dire puisqu'une fanfare militaire s'éloigne peu à peu lors des dernières secondes du morceau. La voix de Lord Sabathan reste démoniaque, avec ce côté aigre et écorché qui fait penser à un Mille Petrozza (KREATOR) en black. D'ailleurs, la version limitée digipack de l'album contient une cover d'un des grands classiques de KREATOR, "Under The Guillotine".

Malgré une épine dorsale qui reste ancré dans le true black, ENTHRONED a réussi une gageure avec Xes Haereticum" : celle de ne pas tomber dans l'auto-plagiat propice au style, et d'engager une recherche musicale sans perdre son identité. La violence et le feu du metal en fusion sont toujours là et même si le groupe n'a rien inventé, si le jeu n'est pas vraiment technique ou novateur, la maîtrise instrumentale est ici de mise. On pourrait appeler cela de la haine maîtrisée.




Marquez et partagez




 
   POWERSYLV

 
  N/A



- Sabathan (chant, basse)
- Nornagest (guitare)
- Nguaroth (guitare)
- Glaurung (batterie)


1. Crimson Legions
2. Dance Of A Thousand Knives
3. Last Will
4. Blacker Than Black
5. Vortex Of Confusion
6. A.m.s.g.
7. Deamon's Claw
8. Night Stalker
9. Seven Plagues, Seven Wrath (xes Revelati
10. Hellgium Messiah



             



1999 - 2014 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod