Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


MEMORIZED DREAMS - Theater Of Life (2004)
Par BAST le 7 Décembre 2004          Consultée 2074 fois

Derrière ce nom hautement symbolique se cache un groupe qui s’est longtemps cherché avant de parvenir à trouver son style, pour finalement sortir ce premier album, « Theater Of Life ».

Groupe norvégien formé en 1999 sous le nom SYMPHONICA DIVINE, les auteurs de « Theater Of life » jouent des reprises d’HELLOWEEN et de STRATOVARIUS tout en composant parallèlement quelques titres. Puis le patronyme des norvégiens évolue pour s’arrêter sur DREAMSCAPE, un nom qui se veut plus proche du nouveau style qu’ils décident d’adopter, le metal progressif. Enfin, c’est finalement sous MEMORIZED DREAMS que la formation norvégienne sort son premier opus… Retour arrière, puisque les membres du groupe décident de s’attribuer un nom davantage évocateur du heavy mélodique, style vers lequel ils décident de revenir afin, je cite, « de rester eux-mêmes », dans la mesure où le metal progressif ne s’avérait pas, tout compte fait, être leur véritable style de prédilection !

Après que SOUND RIOT RECORDS signe MEMORIZED DREAMS, les norvégiens font appel à Olaf Hayer, le talentueux chanteur de LUCA TURILLI et de DIONYSUS, afin que celui-ci les aide, grâce à sa participation sur un titre, à faire davantage parler d’eux. Histoire de sortir rapidement d’un lot plein à craquer… Désireux de ne pas faire les choses à moitié, les norvégiens sollicitent aussi Jean Pascal Fournier, côté art graphique, pour la conception de leur pochette (IMMORTAL, AVANTASIA…). Enfin, afin de donner une dimension orchestrale plus sérieuse que cheap à leur album, MEMORIZED DREAMS engage le Trondheim Symphonic Orchestra que l’on peut entendre sur certains titres (les temps sont désormais durs pour les petits budgets amateurs de cavalcades orchestrales, en cette année « Nightwishienne » et « Rhapsodienne »…).

L’emballage est plutôt bien fait, le contenu à l’air alléchant, mais qu’en est-il vraiment ? « Theater of life » est un album réussi dont les principales influences sont à chercher du côté d’ANGEL DUST (le chant écorché, l’aspect moderne de plusieurs passages), d’EDGUY (les lignes de chant, les mélodies) et d’EVERGREY (le côté sombre de sa musique)

L’on craignait d’avoir à se coltiner une énième copie des groupes dominant la scène actuelle, ce n’est pas tout à fait le cas. Certes, l’oreille aiguisée reconnaîtra aussitôt les références desquelles se réclame MEMORIZED DREAMS, mais elle sentira aussi une saveur particulière sur cet album, presque originale.

Les titres, résolument mid-tempo, jouent particulièrement sur les ambiances, sombres et épiques. Le chant écorché et rageur de Terje Haroy rappelle celui du chanteur d’ANGEL DUST. Les mélodies, par contre, restent dans un esprit heavy traditionnel, même si elles font preuve d’une certaine originalité. MEMORIZED DREAMS ne succombe pas à quelque plan aisé et tente, régulièrement, d’insuffler aux lignes de chant ou aux nappes de clavier des sonorités particulières.

On ne tient pas là le groupe le plus original du monde, mais force est de constater que le style choisi par MEMORIZED DREAMS est rehaussé d’une personnalité marquée. Ce qui devrait lui assurer une bonne durée de vie et, pourquoi pas, de traîner dans son sillage quelques fans séduits.

Ca commence par un « Cardinal Sin » lourd et épique avec une rythmique presque rock. Le chant de Terje Haroy est séduisant dans un registre heavy lorgnant vers le doom. Le refrain empiète par contre sur des sentiers où l’herbe ne repoussera plus tant ils ont été semés de pas. On reconnaît immédiatement GAMMA RAY ou EDGUY dans ses mélodies. On a ensuite droit à un solo très réussi. Puis l’on évolue vers un heavy moderne avec la basse en avant et quelques effets, notamment sur la voix. Bon titre, accrocheur et qui donne envie de se plonger sur les pistes suivantes.

On continue sur cette lancée prometteuse par l’intermédiaire d’une succession de morceaux heavy mid-tempo, avec cette touche rock régulièrement palpable, ce chant grave et chaud et ces mélodies très agréables et travaillées, où l’on sent de très nettes velléités d’émancipation (« Neverland »). c’est souvent réussi, parfois trop marqué cependant par les influences de MEMORIZED DREAMS qui constituent pour la plupart les références des amateurs de heavy mélodique (« Haloes & Wings », « Light Above All »).

« Gates Of Heaven » est le titre sur lequel Olaf Hayer pose sa voix. Composé avant qu’il n’accepte de rejoindre MD le temps d’une chanson, l’allemand a par la suite apporté sa petite contribution en s’appropriant les lignes vocales à son compte et en sollicitant les norvégiens pour arranger tel ou tel passage à sa convenance. Normal dès lors qu’on ait à ce point l'impression d’entendre un titre de DIONYSUS.

Une jolie ballade coup le disque en deux, avec piano, chœurs et voix suaves - féminine et masculine - qui se partagent l’espace sonore. Très jolie, même. Le disque se termine par un titre épique, « Crimson Dream », ponctué par des passages atmosphériques ou symphoniques de toute beauté.

On ne criera pas au génie, pas cette fois en tout cas, mais force est de reconnaître que les moments passés avec MEMORIZED DREAMS ont été fort agréables. Et que la suite de la carrière des norvégiens sera à surveiller, au moins d’un œil, histoire de voir l’étendue de leur potentiel, que l’on devine, que l’on palpe même, mais que l’on n’est pas parvenu à saisir à pleine main.


Note : 3,5 / 5

A lire aussi en HEAVY METAL par BAST :


GRAVE DIGGER
Knights Of The Cross (1998)
Heavy metal




EDGUY
Hellfire Club (2004)
Heavy metal

(+ 2 kros-express)

Marquez et partagez




 
   BAST

 
  N/A



- Frode Hovd (guitare)
- Kee Jason (guitare)
- Terje Haroy (chant)
- Olav Skei (batterie)
- Stian Rodsjo (clavier)
- Maria Garli (clavier et piano)
- Kenneth Skarsvaag (basse)


1. Welcome To The Theater
2. Cardinal Sin
3. Haloes & Wings
4. Gates Of Heaven
5. Sea Of Oblivion
6. Neverland
7. Revelating Paradise
8. Light Above All
9. Crimson Dream



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod