Recherche avancée       Liste groupes



      
AMBIANT MEDIEVAL  |  STUDIO

Commentaires (3)
Questions / Réponses (1 / 1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


WONGRAVEN - Fjelltronnen (1995)
Par JULIEN le 14 Septembre 2004          Consultée 2242 fois

Décidément, quelle année que 1995 pour Sigurd Wongraven, alias Satyr, le maître d’œuvre génial de SATYRICON ! Non seulement le garçon offrit–il un nouveau joyau de Black norvégien avec « The Shadowthrone », mais encore occupa-t-il le reste de son temps libre à faire fonctionner son propre label Moonfog (qui abrite des ténors comme DARKTHRONE, ISENGARD et bien sûr SATYRICON), et à s’impliquer dans deux projets parallèles : le projet Viking Folk assez cru de STORM d’abord, avec le célèbre Fenriz (DARKTHRONE, ISENGARD), l’album « Fjelltronnen » de WONGRAVEN ensuite (paru également sur Moonfog).

Les plus attentifs l’auront remarqué, ce projet porte le nom de famille de Satyr. Et pourtant, ce disque (le seul à ce jour) de WONGRAVEN n’est pas l’unique émanation du leader de SATYRICON : Ihsahn, homme orchestre d’un EMPEROR qui venait tout juste d’accoucher du légendaire « In The Nightside Eclipse », est effectivement aux côtés de Satyr pour ce « Fjelltronnen », qui n’est autre qu’une déclaration d’amour à la Norvège, rédigée à l’encre de jais sur le papier parchemin d’une musique calme, ambiante, médiévale et tout en atmosphère.

Que ce soit clair : WONGRAVEN, ce sont des claviers tantôt sinistres et zébrés d’ombres (l’angoissant "Over Odemark" qui illustre à merveille le côté lugubre de la pochette enveloppant de mystère ce "Fjelltronnen") tantôt soignés d’une humeur médiévale laissant filtrer quelques rayons de lumière ("Opp Under Fjellet Toner En Sang", "Fra Fjelltronen"), des guitares acoustiques intimistes, une basse discrète, des bruitages qui se font les pourvoyeurs d'images subtiles, et enfin des chants clairs nobles, profonds, récitatifs ou présentés en bouquets de choeurs profonds. Oubliez l’électricité, n’attendez pas de batterie, tout juste quelques percussions (interprétées par Hans Sorensen), WONGRAVEN est une pure affaire de paysage musical, un véritable petit film aux contours brumeux, et qui nous entraîne aux côtés de deux génies du Black dans une paisible promenade d’une demi-heure dans une vaste forêt norvégienne baignée de mythes moyenâgeux (l'évidence d'un "Tiden Er En Stenlagt Grav") et couvée d’un ciel gris opaque.

Satyr nous avait déjà dévoilé son penchant pour ce genre d’émotions acoustiques ("Min Hyllest Til Vinterland" sur l’incontournable et séminal « Dark Medieval Times » ainsi que "I En Svart Kiste" sur "The Shadowthrone"), il s’y adonne ici sans retenue en compagnie d'Ihsahn, un autre authentique fils de la Norvège. Et c’est réussi : Entamant sa marche sur le quart d’heure aux allures cinématographiques de "Det Var Gang Et Menneske" (quelques longueurs cependant), « Fjelltronnen » nous délivre cinq compositions qui ne peinent guère à nous capturer dans les rets ambiants d’une époque révolue, celle du moyen-âge. Alors, si vous en avez marre des « Visiteurs » et que vous êtes en recherche d’un peu de pureté, n’hésitez pas à vous présenter à la demeure occupée pendant trente minutes par Satyr et Ihsahn : elle est délabrée, sobre et taillée dans le coeur même de la nature, mais ces deux jeunes musiciens connaissent bien les lieux, et elle constituera un point de départ appréciable à votre tranquille immersion dans ces bois frissonnant des mille secrets d'un autre temps.

A lire aussi en AMBIENT par JULIEN :


BLUT AUS NORD
Thematic Emanation Of Archetypal Multiplicity (2005)
Expérience electro-ambiant déshumanisée




XYTRAS
Passage (1998)
Samael instrumental


Marquez et partagez




 
   JULIEN

 
  N/A



- Sigurd
- Hans Sørensen (percussions)


1. Det Var Gang Et Menneske
2. Over Odemark
3. Opp Under Fjellet Toner En Sang
4. Tiden Er En Stenlagt Grav
5. Fra Fjelltronen



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod