Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Questions / Réponses (1 / 1)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


TIERRA SANTA - Medieval (1998)
Par JEREMY le 7 Août 2004          Consultée 2046 fois

Janvier 1998, un jeune groupe émèrge d’une scène espagnol déjà bien prolifique (la faute aux AVALANCH, BARON ROJO et autres MAGO DE OZ notamment). Ce groupe s’appel TIERRA SANTA, et montre avec ce premier album autoproduit, Medieval, qu’il a lui aussi des arguments à faire valoir, sur le plan musical tout au moins, car niveau artwork, il y a encore beaucoup de boulot à fournir.

Les cinqs musiciens de TIERRA SANTA ont dû beaucoup écouter IRON MAIDEN dans leur jeunesse, car on retrouve dans leur musique beaucoup d’éléments qui ont fait la gloire du groupe à Bruce Dickinson, et qui la font toujours d’ailleurs. Ainsi, la part belle est faite aux guitares, et Arturo s’en donne à cœur joie sur les nombreux soli qui lui sont proposé d’exercer (la fin de « Medieval », plusieurs passages de « Tierra Santa », le solo au milieu de « Leyenda », celui de « Vikings », et je pourrais continuer ainsi l’énumération de toutes les pistes du disque). Certaines rythmiques sont aussi typique de la Vierge de Fer, dont le morceau éponyme, « Medieval », qui semble tout droit sorti d’un « Number of the Beast » ou d’un « Powerslave », mais MAGO DE OZ est également très présent au niveau des influences, « Desterrado » semble même avoir été composé par l’autre formation madrilène, ou encore sur les rythmiques de « Medieval » et de « Hijos Del Odio ».

Mais TIERRA SANTA se démarque tout de même de ses ainés anglo-saxons par le chant en espagnol (d’ailleurs précisons que le chant d’Angel n’est pas trop typé, et ceux qui boudent la musique hibérique à cause d’un accent trop prononcé pourrait bien se réconcilier avec la langue espagnol grâce à TIERRA SANTA). D’une autre part, l’utilisation de certains claviers allège une musique qui pourrait devenir lassante rapidement, notamment sur « Leyenda » et « Desterrado », le plus long morceau du disque, proposant un tempo assez calme et installant une ambiance presque mélancolique sur sa première partie, puis une seconde partie bien plus entraînante, incontestablement inspirée de MAGO DE OZ. Mais attention, ici point de claviers pompeux à la RHAPSODY (ceci n’est pas une critique du groupe italien, que j’apprécie par dessus tout), on donne plutôt dans une ambiance planante, quasi electro, qui me fait penser à certaines intro de FLOOR FILLA (je n’ai pas trouvé mieux comme comparaison…). Et puisque j’en suis à parler de RHAPSODY, notons par exemple que l’intro de « Hijos Del Odio » semble toute droit sortie de « Power Of The DragonFlame » avec un riff emprunté à Luca Turilli haché par une batterie bien puissante.

Certains titres sortent vraiment du lot, « Reino De Suenos » par exemple, et son chant imparable, ou encore « Nunca Mas », qui dégage une pêche assez incroyable, même si, il est vrai, l’ensemble de leur musique reste très conventionnel. En tout cas, pour ma part ce premier album de TIERRA SANTA est bien meilleur que ceux qui suivront, et même si l’originalité n’est pas toujours de mise (presque jamais d’ailleurs, puisque IRON MAIDEN et MAGO DE OZ semble s’être rencontrer pour former TIERRA SANTA), le heavy metal mélodique proposé par nos cinqs espagnols à de quoi nous faire passer de bons moments en sa compagnie. Un album qui s’écoute avec beaucoup de plaisir, mais qui ne casse pas des briques pour autant. Et ça tombe bien car quelque chose me dit que ce n’était pas le but recherché !

A lire aussi en HEAVY METAL par JEREMY :


ANKHARA
Sombras Del Pasado (2003)
Heavy metal




CRYONIC TEMPLE
In Thy Power (2005)
Un des meilleurs albums de heavy/speed de l'année


Marquez et partagez




 
   JEREMY

 
  N/A



- Roberto Gonzalo (basse, chœurs)
- Arturo Morras (guitare, chœurs)
- Ángel San Juan (chant, guitare)
- Iñaki Fernández (batterie)
- Tomy (claviers)


1. Medieval
2. Tierra Santa
3. Leyenda
4. Desterrado
5. Hijos Del Odio
6. Vikings
7. Reino De Suenos
8. Nunca Mas



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod