Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH METAL  |  STUDIO

Commentaires (2)
Lexique death metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Morbid Angel, Leash Law

NOCTURNUS - The Key (1990)
Par POSSOPO le 17 Juillet 2004          Consultée 4732 fois

Tout commence par une intro inquiétante, faite de chœurs féminins synthétiques et fantomatiques et d’une orchestration cosmique. Puis apparaît un chaos de quelques secondes, du fond duquel des guitares effectuent des contorsions indécentes. Alors, un riff simple, aux faux airs de SLAYER déboule accompagné par un son improbable issu de la torture d’un clavier. Par-dessus celui-ci, déboule une voix étrangement mixée, riche d’effets envahissants. Les éléments se bousculent ensuite dans un climat frôlant l’anarchie. Ces mêmes guitares qui, il y a moins d’une minute, se faisaient grimaçantes, semblent à présent vouloir étaler tous leurs atouts techniques afin de mettre ko un auditoire mal préparé à toute cette débauche d’énergie et de virtuosité. Pour compliquer une écoute déjà difficile, la voix est mixée de la façon la plus étrange, aplatie par des effets à l’esthétique déconcertante.

NOCTURNUS démarre son parcours discographique un peu après ses voisins de palier. DEATH, MORBID ANGEL et OBITUARY n’en sont déjà plus à leurs premiers méfaits et les nouveaux venus doivent redoubler d’effort afin de sortir de l’ombre de leurs aînés. The Key est un album enragé, sur lequel douze cordes métalliques dictent leur loi, faite d’incohérences et de contradictions. Alors que l’excellent Thresholds propose un dosage remarquable entre mélodies accrocheuses, ruptures de tempo spectaculaires, soli abracadabrantesques et ambiance hypnotique, son grand frère n’utilise, tout au long de ses dix périlleux chapitres, pour séduire nos conduits auditifs, presque (et cet adverbe a une importance que je m’attache à souligner) que l’outil technique. L’impact produit par les variations rythmiques perd, par le trop grand nombre de celles-ci, de sa puissance et le jeu de batterie calamiteux de Mike Browning, poussé hors de l’antre de MORBID ANGEL pour des raisons qui apparaissent ici évidentes, alourdit un ensemble qui gagnerait au contraire beaucoup à un lâchage de lest. Le discours de Mike Davis et Sean McNenney est trop riche et les deux protagonistes tombent dans une logorrhée au relief le plus abscons.

Cet assemblage biscornu possède son charme, certes affadi par l’existence d’un successeur aux traits plus fins, mais aussi difficile que réel. NOCTURNUS a trouvé un son, un concept qui a eux seuls, donnent à la formation ses premières lettres de noblesse. Le clavier, bien que noyé par ces deux instruments dont je ne cesse, depuis le début de ma chronique, de parler, parvient par ses interventions encore timides, à créer une atmosphère stellaire, qui sera magnifiquement développée sur Thresholds. Mais le socle est déjà présent et d’une solidité redoutable. Le mix baigne dans un effet de chorus étrange (que tous les audiophiles me pardonnent mes erreurs de langage), qui imbibe la voix et les guitares afin de leur donner un cachet inimitable et si certains osent vous dire que toute la beauté de l’opus réside dans les trop longs bavardages des guitares, je peux vous assurer qu’ils passent à côté de l’essentiel.

Cet album suffoque d’une fatigante démonstration de virtuosité mais la jeunesse du combo et un talent encore en gestation et néanmoins déjà indiscutable appelle à une clémence qui me fait dire que The Key doit être écouté, compris et aimé malgré ses imperfections et cette juvénilité aussi sympathique qu’agaçante.

A lire aussi en DEATH METAL par POSSOPO :


ATHEIST
Unquestionable Presence (1991)
Techno death

(+ 1 kro-express)



DEATH
Human (1991)
Death metal

(+ 3 kros-express)

Marquez et partagez




 
   POSSOPO

 
  N/A



- Mike Browning (chant, batterie)
- Mike Davis (guitare)
- Sean Mcnenney (guitare)
- Jeff Estes (basse)
- Louis Panzer (clavier)


1. Lake Of Fire
2. Standing In Blood
3. Visions From Beyond The Grave
4. Neolithic
5. Bc/ad
6. Andromeda Strain
7. Droid Sector
8. Destroying The Manger
9. Empire Of The Sands



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod