Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH METAL PROG  |  STUDIO

Commentaires (3)
Questions / Réponses (1 / 4)
Lexique death metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


INTO ETERNITY - Buried In Oblivion (2004)
Par FREDOUILLE le 21 Avril 2004          Consultée 3542 fois

INTO ETERNITY est certainement l'un des groupes les plus doués de sa génération. Ses deux premiers albums "Into eternity" (2000) et "dead or dreaming" (2001) montraient déjà un groupe très talentueux qui réussissait le tour de force de proposer power metal (à la PANTERA!), death metal et metal progressif (alternance de 2 chanteurs : voix claire/voix death), ou encore hardcore. Un cocktail explosif et original en somme.

"Buried in oblivion" est donc le troisième album de ces jeunes et talentueux canadiens. Après deux albums signés sur le label DVS records, INTO ETERNITY semble en plus avoir décroché la timbale pour cet album en signant avec Century Media.
Et ce troisième album confirme complètement les espérances des deux premiers albums. En effet, sur "Buried in oblivion", INTO ETERNITY enfoncle le clou. Celui-ci, tout en restant dans le style des deux premiers opus, affine en effet son style et gagne en maturité. Moins death (encore que!!!) et incontestablement plus progressif (musicalement et vocalement), plus mélodique, le groupe ne semble avoir été nullement troublé par l'arrivée d'un nouveau guitariste et d'un nouveau chanteur. Bien au contraire!!!

C'est sous un déluge de notes que cet opus débute et nous rentrons dans le vif du sujet lorsque des riffs puissants et rapides débarquent. L'alternance voix claire/voix death (et également black!) est toujours aussi présente. La voix du nouveau chanteur (la voix claire) est beaucoup plus typée "prog" que celle de son prédécesseur (elle me rappelle d'ailleurs celle du chanteur de PYRAMID, groupe de metal progressif espagnol). Il chante juste, puissamment et cela se ressent tout au long de l'album.
INTO ETERNITY entame donc cet album tambour battant. "Splintered visions" constitue une très bonne mise en bouche. INTO ETERNITY démontre ici tout son potentiel et fait montre d'ailleurs d'ingéniosité comme sur les magnifiques et redoutables "Embraced by desolation" et "3 dimension aperture". Sur ces titres, les breaks et soli s'enchainent à la vitesse grand V, et les refrains font irrémédiablement penser à du death metal mélodique scandinave (genre HATESPHERE ou THE CROWN par exemple), le style, la touche progressive en plus.
Sur "beginning of the end" (un des meilleurs morceaux de l'album! et surtout quel refrain!!!), les riffs et rythmiques sont ultra puissants et l'on passe aisément d'une musique tantot death, tantot black (niveau riffs), avec plans progressifs, soutenue par d'interminables et multiples soli techniques mais jamais démonstratifs.
On a également droit, au milieu de multiples soli et breaks, à quelques passages "neo" comme sur l'excellent et puissant "spiraling into depression" et quelques passages "neoclassiques" (soli sur "black sea of agony"). Pas à dire, mais la musique de INTO ETERNITY sort des sentiers battus.

La fin de l'album est plus calme puisque deux ballades viennent également enrichir l'ensemble : "Buried in oblivion" (qui n'est d'ailleurs pas sans rappeler un certain groupe canadien aussi!!! ANNIHILATOR - époque "Set the world on fire"), et l'atmosphérique "Morose seclusion".

C'est étrange, mais malgré une musique aux multi influences qui peut sembler difficile d'accès au prime abord, "Buried in oblivion" passe comme une lettre à la poste.
L'osmose entre metal prog, death metal, black metal (tant vocalement que musicalement)est une totale réussite.
Il est évident, que l'on ne devrait pas tarder à entendre parler de INTO ETERNITY. Car ce groupe le mérite amplement!!! Il est en tout cas certain, que la musique de ce groupe canadien explore un style personnel dont on a peine à trouver un autre exemple à l'heure actuelle. Chapeau bas donc!!!

PS : A noter la magnifique pochette de cet album
Ps 2 : le bassiste et producteur de l'album, Scott Krall, a quitté le groupe début mars (espérons que cela ne troublera pas l'émancipation du groupe!!!).

A lire aussi en DEATH METAL par FREDOUILLE :


DEATHCHAIN
Deadmeat Disciples (2006)
Death thrash finlandais ultra rapide et ravageur!




ORPHANED LAND
Sahara (1994)
1er album d'orphaned land!!! dépaysement total!


Marquez et partagez




 
   FREDOUILLE

 
  N/A



- Chris Krall (chant death)
- Tim Roth (chant death, guitare)
- Rob Doherty (chant death, guitare)
- Scott Krall (basse)
- Jim Austin (batterie, chant death)


1. Splintered Visions
2. Embraced By Desolation
3. 3 Dimensional Aperture
4. Beginning Of The End
5. Point Of Uncertainty
6. Spuraling Into Depression
7. Isolation
8. Buried In Oblivion
9. Black Sea Of Agony
10. Morose Seclusion



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod