Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL PROG  |  STUDIO

Questions / Réponses (1 / 1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


Tim DONAHUE - Madmen & Sinners (2004)
Par THE MARGINAL le 15 Avril 2004          Consultée 1265 fois
Tim Donahue n'est pas totalement un inconnu. En effet; ce talentueux six-cordistes, jouant par ailleurs de la basse et des claviers, en est à son 7ème album avec "Madmen & sinners". Pour mener à bien ce projet, il ne s'est pas entouré de n'importe qui, c'est le moins qu'on puisse dire. Jugez par vous-mêmes: au chant, James LaBrie(connu en tant que chanteur au sein de Dream Theater) et à la batterie, Mike Mangini(qui a fait ses preuves avec Extreme et aussi aux côtés de Steve Vai).

Le résultat de cette association, c'est cet opus. Ce qui nous intéresse le plus, c'est de savoir ce que cela donne. En quelques écoutes; on se rend compte qu'on navigue résolument dans les sphéres du metal progressif, avec quelques nappes de claviers en renfort et des riffs de guitare très metal. Quand à James LaBrie, il démontre encore une fois ses talents de vocaliste(mais est-ce vraiment une surprise ?); même si j'ai l'impression qu'il ne se lâche pas complétement et qu'il en garde sous la pédale.

Les compositions présentes sur l'album devraient ravir les amateurs de metal progressif. "Million miles" et ses mélodies structurées, particulièrement, s'inscrit parfaitement dans le cadre de cette optique. "Feel my pain" est un titre un peu plus facile d'accès avec quelques passages catchys égrénés au milieu des quelques mélodies sombres présentes. "My heart bleeds" est une composition intense plus complexe avec sa progression crescendo: la première partie de la chanson fait la part belle aux claviers et aux synthés, aux ambiances inquiétantes et sombres; avant que les guitares prennent le relai et durcissent le ton sensiblement. Parmi les autres titres efficaces; on mentionnera volontiers "Children of the flame", très accrocheur et chaleureux; ainsi que le plus sombre "The end" et ses lignes mélodiques pesantes. Et comme tout bon album de metal progressif qui se respecte, "Madmen & sinners" contient un long titre épique: le title-track dont la durée avoisinne les 16 minutes. Ca commence calmenent comme une ballade acoustique avec une multitude de choeurs(parfois graves) qui soutiennent la voix de James LaBrie; puis sans crier gare, les guitares heavy surgissent et on change de ton. La voix de James LaBrie se fait alors plus dramatique. Au fur et à mesure que le morceau progresse, celui-çi gagne en intensité. Dans le genre; c'est bien fait, bien éxécuté et on rentre volontiers dans un tel morceau.

2 ballades sont également au menu de cette galette. Si "Let go" se laisse volontiers écouter avec son orgue qui appuie les mélodies acoustiques et son côté direct et bref(2'37 au total); l'autre ballade acoustique "Wildest dreams" s'avère plutôt ennuyeuse, soporifique et tendrait à s'apparenter à une berceuse.

En fin de compte, "Madmen " sinners" est un album de metal progressif de qualité et même assez accessible, du moins à mon avis, pour certains refractaires à ce style musical. Il n'y a pas de prise de tête et Tim Donahue, s'il est assez technique dans sa façon d'éxécuter des solos de guitare, ne tombe pas dans l'excès de la démonstration à outrance. Et, ne serait-ce que pour la présence de James LaBrie au chant, ce disque devrait trouver gràce aux yeux, ou plutôt aux oreilles des fans de Dream Theater.




Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- James Labrie (chant)
- Mike Magini (batterie)
- Tim Donahue (tout le reste)


1. Million Miles
2. Let Go
3. My Heart Bleeds
4. Feel My Pain
5. Morte Et Dabo
6. Children Of The Flame
7. The End
8. Wildest Dreams
9. Master Of The Mind
10. Madmen And Sinners



             



1999 - 2014 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod