Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

2000 Iommi
2005 Fused
 

- Membre : Black Sabbath, Glenn Hughes , Black Country Communion, Magnum
- Style + Membre : Heaven & Hell

IOMMI - Iommi (2000)
Par STEF le 1er Décembre 2002          Consultée 4366 fois

Avec : Henry Rollins (Roling Band), Skin (Skunk Anansie), Dave Grohl (Foo Fighters), Phil Anselmo (Pantera), Billy Corgan (Smashing Pumkins), Serj Tankian (System of a down), Ian Antbury (The Cult), Peter Steele (Type-O-negative), Ozzy Osbourne, Billy Idol.

En pleine période de rumeurs persistantes de reformation de Black Sabbath et de nouvel album studio, Tony Iommi a pris tout le monde à contre-pied en sortant son album solo, un album résolument tourné vers l'avenir avec des musiciens issus pour la grande majorité de la vague metal/neo/rock US des année 90's.

Un album assez surprenant dans la forme mais pas dans le fond, la plupart des invités revendiquant un attachement à la musique du Sab avec laquelle ils ont grandi. Eh oui, faut pas oublier "papy Iommi" pourrait être leur père... Bien sûr, certains esprits sarcastiques ne manqueront pas de taxer Tony Iommi d'opportunisme (sans doute les mêmes qui avaient décrété que black sabbath était ringard dans les années 90), mais on s'en fiche pas mal car ce projet solo tient sacrément bien la route.

On a parfois du mal à faire le parallèle avec Black Sabbath sur certains titres ("laughing men in the devil mask" plutôt néo metal) alors que sur d'autres, on retrouve les ambiances d'autrefois conconctées pas notre "sorcier du riff" (une mention particulière pour le titre en compagnie de Peter Steele "Just say no to love").
Et évidemment, quand la voix nasillarde de Ozzy vient survoler la lourdeur des riffs plombés, on se replonge plus de 20 ans en arrière et finalement, aucune autre voix ne convient mieux à la musique d'Iommi (mis-à-part celle de Dio, plus épique mais moins malsaine) et ce "who's fooling who?" est bel et bien la meilleure chanson de l'album. Je signalerais également l'excellente prestation du chanteur de system of a down sur "Patterns", un des meilleurs titres de l'album.

Bref, avec cet album dans l'ère du temps, Tony Iommi effectue un come-back réussi et au vue de ce qu'il est encore capable de faire, on attend avec encore plus d'impatience un prochain album solo du Sab, presque 7 ans après le très bon (si,si !!) "forbidden".

A lire aussi en HEAVY METAL par STEF :


VIRGIN STEELE
The Book Of Burning (2002)
Heavy metal




RIOT
Fire Down Under (1981)
Heavy metal


Marquez et partagez




 
   STEF

 
  N/A



- Terry Phillips (basse sur track 1)
- Bob Marlette (basse sur track 2)
- Laurence Cottle (basse sur tracks 3, 4, 5, 7, 8, 9)
- Billy Corgan (basse et guitare sur track 6)
- Peter Steele (basse sur track 8)
- Ben Shepherd (basse sur track 10)
- Ace (martin kent)
- Brian May (guitare sur tracks 3 & 7)
- Jimmy Copley (batterie sur tracks 1 & 5)
- John Tempesta (batterie sur track 2)
- Dave Grohl (batterie sur track 3)
- Matt Cameron (batterie sur tracks 4, 7, 8 & 10)
- Kenny Aronoff (batterie sur track 6)
- Bill Ward (batterie sur track 9)


1. Laughing Man (in The Devil Mask)
2. Meat
3. Goodbye Lament
4. Time Is Mine
5. Patterns
6. Black Oblivion
7. Flame On
8. Just Say No To Love
9. Who's Fooling Who
10. Into The Night



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod