Recherche avancée       Liste groupes



      
VIKING METAL  |  STUDIO

Commentaires (5)
Questions / Réponses (1 / 4)
Lexique viking metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Heol Telwen, Bran Barr

NYDVIND - Eternal Winter Domain (2003)
Par VOLTHORD le 21 Août 2005          Consultée 3361 fois

Plus on avance et plus la scène pagan metal française montre qu’elle n’a rien à envier aux scènes norvégiennes ou allemandes. Cette scène a vu surgir des groupes ultra compétitifs, tels Belenos, Aes Dana, Branbarr, et j’en passe ! Le problème dans tout ça, niveau succès au delà de l’hexagone, c’est pas encore gagné. Alors il est vrai qu’on pourrait blâmer une promotion et une distribution assez maigre, mais ce manque de succès est également dû à la multiplication des projets entre groupes, trop nombreux (même si en général ils ne sont pas mauvais pour autant, loin de là!). Les autres pays ont donc du mal à se caler sur un groupe en particulier.

Eté 2003, c'est au tour de Nydvind de passer au devant de la scène, groupe constitué de Ingar, Kraban et Nesh de BranBarr (et également dans d'autres side project) et le batteur Stig de Temple of Baal. Lorsque la neige aura recouverte nos froides contrées, alors rien de mieux que de se replonger dans ce « Eternal Winter domain », hommage à la nature et véritable perle de black païen aux fortes résonances nordiques.

Avec des titres (« A winter chant », « Thunderhymn ») et des textes faisant l’éloge des paysages nordiques et des dieux anciens, une pochette et un artwork aux photos splendides, cet album met vraiment toutes les chances de son côté, un sombre voyage dans les temps anciens, au cœur des glaciers et au fin fond des forêts enneigées.

Nydvind se démarque en proposant un concentré de black à la Enslaved (première période) affiné par la mélancolie des mélodies empruntées au doom metal, et parsemé de quelques influences folk, présentes à travers d’excellents breaks acoustiques. Le chant clair de Kraban est beau et émouvant, presque parfait pourra-t-on dire même si on pourrait le qualifier de « classique ». Idem pour le chant black qui n’a en soit rien d’exceptionnel mais possède une réelle puissance dans les passages plus sombres.
Le second énorme atout de l’opus réside dans la justesse des compositions : subtiles et atmosphériques, parfois plus violentes ou lentes, elles trouvent le juste milieu entre doom, black et folk (dans une moindre mesure). Les riffs sont recherchés et l’enchaînement des parties se fait en toute simplicité. Seule une production peu puissante (notamment côté batterie) est à regretter, on pourrait également en demander « encore plus » à ces gaulois pour arriver au sommet.

Ce seul et unique cd de « Nordic Heathen metal » (alala, les étiquettes, toujours que du bonheur!) est quand même indispensable à tous ceux qui rêvent de viking et de contrées glacées. Alors que l’ombre des dieux anciens plane sur le domaine de l’hiver éternel, Sacral dévoile un nouvel espoir français, qui espérons le fera parler de lui dans les autres pays.

A lire aussi en VIKING METAL par VOLTHORD :


ENSIFERUM
Dragonheads (2006)
Viking metal accrocheur, nouvelle lancée énergique




EINHERJER
Blot (2003)
L'album ultime avant le ragnarok!!!


Marquez et partagez




 
   VOLTHORD

 
  N/A



- Hingard (vocaux, choeurs, guitare, guit)
- Kraban (guitare, backing vocals)
- Nesh (basse)


1. A Winter Chant
2. King Of The Hills
3. Riding Majestic Crests
4. Thunderhymn
5. Blood And Steel
6. Eclipse Over The Shadowed Land
7. Eternal Winter Domain
8. The Call Of Mother Earth
9. Heart Of The Woods
10. Shores Afire



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod