Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Mr Big

Eric MARTIN - Destroy All Monsters (2004)
Par POWERSYLV le 16 Février 2004          Consultée 2143 fois

Eric Martin n'est autre que le chanteur de MR BIG, groupe connu des afficionados de hard-rock US et du grand public gràce à des ballades classées dans les charts internationaux comme "To Be With You" ou encore la reprise de Cat Stevens "Wild World". Pourtant ce que peu de gens savent, c'est que le gaillard a une carrière solo à côté. Et oui, MR BIG n'a été créé qu'en 1988, alors qu'Eric est dans le circuit depuis la fin des années 70. Ah, les première parties de MOLLY HATCHET ou FOREIGNER (entre autres) à l'époque où il jouait dans son premier groupe, 415.

C'est en ce début 2004 que sort donc dans les bacs le nouvel effort solo du chanteur, Destroy All Monsters. Moi qui ne connais MR BIG qu'au travers des ballades (ce qui est un peu réducteur, j'avoue) et rien de la carrière solo du bonhomme, je m'attendais à un disque sirupeux, me demandant si au bout de 2 titres de gros "ZZZzzzz" n'allaient pas s'échapper de ma bouche en coin. Et bien non, car cet opus est un bon disque de hard-rock US, comme les Amerloques savent le faire. On peut retrouver au cours de ces 12 morceaux un hommage aux grands noms du genre, avec aux premières loges AEROSMITH (sur le bien rock et carré "Janie won't Open") et aussi KISS avec notamment le titre qui ouvre l'album, "What's The Worst That Can Happen". Un certain punch se dégage de la plupart des compos ("Kansas", "Something There", "What If" ou même le final "If"). Et les morceaux orientés ballades/acoustiques sont très réussis aussi (un "You're Too Good For Him" tranquillou, et "Living In Black And White") sans être irrésistibles. On reconnait le timbre particulier du chanteur qui, il faut le reconnaître, réalise un bel exercice de style en s'adaptant aux différents morceaux du disque. On a même droit à un reggae/rock ("I Can Die Now") bienvenu.

Les fans de MR BIG ne devraient pas être déçu par ce disque, un opus de rock US ma foi frais et fort sympathique.

A lire aussi en HARD ROCK par POWERSYLV :


RAINBOW
Live In Munich 1977 (2006)
Un superbe live, un line-up mythique




LED ZEPPELIN
Houses Of The Holy (1973)
L'album le plus éclectique du zep

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   POWERSYLV

 
  N/A



- Eric Martin (chant, guitare)
- David Simon-baker (guitare)
- Jeff Watson (guitare)
- Chris Wilson (guitare)
- Pat Giles (guitare)
- Andre Pessis (guitare)
- Billy Payne (claviers)
- Mark Chole (basse)
- John Wuopio (basse)
- John Mcdill (basse)
- Kenny Gradney (basse)
- Denise Martin (batterie)
- Tommy Rickard (batterie)
- Richie Hayward (batterie)


1. What's The Worst That Can Happen
2. Kansas
3. I Woke Up 2 Late
4. Janie Won't Open
5. Where Are You
6. You're Too Good For Him
7. Living In Black And White
8. Something There
9. What If
10. I Can Die Now
11. Burnin' My Mind
12. If



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod