Recherche avancée       Liste groupes



      
DARK/BLACK ORIGINAL  |  STUDIO

Commentaires (1)
Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Cradle Of Filth

DECEMBER MOON - Source Of Origin (1996)
Par JULIEN le 28 Février 2004          Consultée 1205 fois
Unique album à ce jour du side-project de Rob Eaglestone, alors bassiste de CRADLE OF FILTH, ce « Source Of Origin » est le résultat de la collaboration de deux âmes torturées, Was Sarginson (qui assurera plus tard l'interim chez CRADLE OF FILTH le temps de l'enregistrement de « From The Cradle To The Enslave » et de quelques prestations live) ajoutant sa frappe solide, sèche et précise au talent multi-instrumentiste de Rob (ce dernier tient ici les différentes guitares, les claviers et assure le chant).

Alors, ce « Source Of Origin » ? Du CRADLE OF FILTH bis ? Que nenni ! Rob n'est pas idiot, et excepté l'instrumental « Winter Sunset » qui ne dépareillerait pas sur « Vempire », son DECEMBER MOON établit un tableau sonore différent de son groupe principal, et nous étonne même par ses aspects plutôt originaux. Plus précisément, DECEMBER MOON développe une sorte de Black atmosphérique aux quelques relents Death, tablant sur une certaine puissance acerbe mais jamais grasse, tout en nappant l'ensemble d'une ambiance parfois âcre qui nous renvoie au Black : guitares stridentes, chant particulier, écorché et assez aigu, et claviers lugubres autant qu'originaux et travaillés.

Et si tout le disque n'est pas forcément excellent (le presque Death « Nocturnal Transcendency » ou l'inquiétant mais un tantinet maladroit « Black Millenium » ne sont vraiment pas indispensables...), force est de reconnaître que nos deux gaillards nous ont concoté là un album vraiment plaisant, constellé de mélodies très bien trouvées, et d'une froide suscitée par une production étonnamment claire et excellente, très dynamique, avec une batterie et une basse généreusement mises en valeur.

En réalité, non content d'attirer notre attention sur des compositions assez mâtures (sans être géniales) telles que « Twinned With Destiny », « An Empty Gesture » ou encore l'instrumental « Exaltation Of Power » qui ouvre l'album à la manière du « Into The Lungs Of Hell » de MEGADETH (dont il pourrait être le petit frère Black), c'est surtout pour deux compositions vraiment supérieures que ce « Source Of Origin » mérite toute notre attention, à savoir « You Can't Bless The Damned » et « The Apparition Of Mother Earth ». Le premier de ces morceaux, que l'on pouvait entendre sur la légendaire compile « Blackend Vol II » (avec laquelle j'ai découvert le Black... bref, passons), est une composition qui jouit d'un break central phénoménal, où s'épanouissent d'étranges synthés et un riff inoubliable ; Le deuxième morceau, quant à lui, surprend par ses vocaux aigus à la King Diamond et sa rythmique accrocheuse. A noter également un final qui officialise les fiançailles d'une excellente voix de succube et d'un incroyable riff de guitare grinçant et lancinant, sur fond de nappes de claviers crépusculaires et ensorcelantes. Génial !

Fort d'incontestables qualités, très bien produit, rafraîchissant dans son approche d'un Black qui confine à l'appellation Dark Metal, « Source Of Origin » éveille donc en moi un sentiment positif. Bien qu'inégale et dénuée de prétention hautaine, cette oeuvre nous offre quarante minutes d'un Black original et atmosphérique qu'on savourera comme il se doit. Un disque intéressant, qui mérite qu'on se donne la peine de le découvrir !




Marquez et partagez




 
   JULIEN

 
  N/A



- Rob (chant,guitare,basse,claviers)
- Was (batterie,claviers)
- Rachel (chant)


1. Exaltation Of Power
2. You Can't Bless The Damned
3. Nocturnal Transcendency
4. Winter Sunset
5. Black Millenium
6. The Apparition Of Mother Earth
7. Twinned With Destiny
8. An Empty Gesture



             



1999 - 2014 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod