Recherche avancée       Liste groupes



      
B.O. BLACK ORIGINALE  |  STUDIO

Commentaires (1)
Questions / Réponses (1 / 4)
Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Cradle Of Filth

DIABOLICAL MASQUERADE - Death's Design (2001)
Par JULIEN le 24 Février 2004          Consultée 3725 fois
- Salut, ici Blakkheim, vous avez laissé un message sur mon répondeur...
- Oui, monsieur Blakkheim. Voilà, je me présente, je suis réalisateur, et je bosse actuellement sur un film d'horreur. Ca s'appelle Death's Design,et ça raconte l'histoire d'une personne qui lutte contre le travail de la mort, que je conçois comme une grande machine programmée pour prélever implacablement son dû, selon une logique ne laissant rien au hasard. Or, cette personne va contrer cette machinerie bien huilée... Voilà pour le propos général, mais il me manque quelque chose.
- La musique...
- Exactement, la musique. Or je suis un grand fan de DIABOLICAL MASQUERADE, et j'ai donc pensé à vous ! Je souhaiterais que vous m'écriviez la musique de ce film que je réalise !
- Ecrire une BO ? Mais.. Et mes guitares ? Et mon amour du Metal ?
- Pas d'inquiétude, je suis un fan ! Je n'attends pas de vous que vous me balanciez des flots de synthés et des nappes de bidouillages sonores ! Non, vous aurez quartier libre ! Et n'hésitez pas à user de ce fameux art Heavy Black épique et mélodique dont vous seul avez le secret !
- Très bien, si toute liberté m'est laissée, j'accepte la proposition. Il me faudra quelques mois tout de même !
- Pas de tracas, j'attendrai ! Je veux vraiment que vous représentiez mes images, personne d'autre ! Je vous fais transmettre de suite tous les papiers et les détails nécessaires sur le film. A très bientôt

Quelques mois ont passé...

- Allo, ici Blakkheim. Alors, que pensez vous du matériel que je vous ai fait parvenir ?
- Hum... Eh bien, mon cher Blakkheim, je suis positivement surpris, et vraiment ravi ! Vous avez su à merveille travailler votre inimitable mixture Heavy Black en la soumettant au cadre rigoureux de la BO : c'est superbement glauque, et d'une telle intelligence de composition ! Quel plaisir de voir des riffs acérés, des arrangements dantesques, et de la double pédale, trempés dans le bain malsain d'une musique pourtant destinée à assurer la couverture des images ! Quelle claque que ce « 1 : St Movement » ! Mais comment êtes vous parvenu à associer avec autant de maestria les coups de boutoirs du Black et l'incroyable force emphatiques d'orchestrations aussi massives et cisaillantes ?!
- C'est que je savais ne pas pouvoir me contenter de composer mon Black habituel ! Il fallait que je donne à la musique une dimension encore plus écrasante et saisissante ! Et le véritable orchestre que j'ai mis à contribution en complément de mes samplers et claviers contribue énormément aux ambiances !
- Ca, vous pouvez le dire ! C'est superbement glauque, là, ce « 10 : Th Movement », avec ces énormes guitares ! Vous jouez d'ailleurs pas mal de l'épaisseur grasse de riffs plus Death, dans vos compositions ! Et en plus, la production s'adapte à chaque composition, c'est vraiment intéressant ! Wouah, quel malaise dégage ce « 2 : Nd Movement», et quelle angoisse sur le « 4 : Th Movement » ! Vous arrivez vraiment bien à retranscrire les odeurs d'une ambiance suintante, d'un macabre jaune et délavé... c'est vraiment en accord avec l'affiche du film !
- Mais vous avez pu constater que subsistent quelques moments moins sombres !
- Vous faites référence au « 12 : Th Movement » par exemple ? Oh oui, quelle merveille, et quelle sublime beauté emphatique ! Et ce sentiment fort et épique sur les « 6 : Th Movement » et « 19 : Th Movement »... vraiment irrésistible ! Vous n'avez pas perdu la main pour nous distiller quelques perles héroïques, c'est indéniable !
- Je me suis également permis un petit clin d'oeil à ma BO favorite, vous l'avez remarqué ?
- Vous parlez du « 9 : Th Movement » ? Oh oui, comment rater cette reprise scrupuleusement respectée du prologue de la BO de « Conan Le Barbare » ? Vous l'avez d'ailleurs repris sur le « 14 : Th Movement », dans une version intimiste vraiment enivrante ! Quelle trouvaille que ce solo jazzy ! D'ailleurs, les nombreux solos que vous avez intégrés dans la musique sont originaux et inattendus, bourrés d'effets et de feeling, pas Heavy pour un sou !
- En effet, j'ai vraiment joué la carte de l'originalité, comme avec les bruitages aqueux et les percussions, notamment sur les « 8 : Th Movement » et « 18 : Th Movement », tout en tâchant de coller au mieux au cadre du la BO et des images.
- Et vous avez brillamment relevé le défi !
- Bon, heureux que ça vous convienne.
- Seulement... Il y a un problème...
- Ah ?
- Oui. Il se trouve que le scénario du film se rapproche véritablement trop de celui d'une autre production cinématographique déjà existante. Le producteur refuse donc de laisser sortir le film ! J'en suis navré !
- Et moi donc ! Tout ce travail...
- Monsieur Blakkheim, croyez bien que la situation me chagrine. Mais voyez vous, j'aimerais néanmoins que vous fassiez quelque chose pour moi... Ne pouvez vous pas reprendre les titres de cet enregistrement en les agrémentant de vocaux ? Vous auriez ainsi un véritable album de DIABOLICAL MASQUERADE, certes très particulier, mais complètement intéressant et franchement original ! Une vraie BO Black Metal !
- Oui... Votre idée est à considérer.
- Je vous en prie ! Il y a tout DIABOLICAL MASQUERADE ici, on reconnaît immanquablement votre patte, vos riffs brûlants, vos arpèges acoustiques intrigants, vos synthés majestueux... Avec des ambiances modernes et malsaines inédites ! Et quelle puissance dans cet ensemble !
- ...
- Je vous en prie, Monsieur Blakkheim, faites le pour moi, faites le pour vos fans ! Complétez « Death's Design », et sortez-le tel quel !
- Vous avez raison... Et vous savez, je pense même qu'il serait excitant de présenter le disque comme une vraie BO, avec un livret adéquat... Oui, comme une sorte de dépliant, avec en bas de l'affiche du film ce cartouche où l'on trouve habituellement le nom des acteurs et partenaires !
- Oui, excellente idée ! Vous en profiteriez pour présenter toutes les personnes impliquées dans la réalisation du disque !
- Voilà, c'est ça ! Ah, je crois que j'ai bien fait d'accepter votre proposition pour cette BO. Tout ne s'est pas passé comme prévu, mais vous m'avez offert l'opportunité de vivre une expérience unique, et de composer une oeuvre pour le moins singulière !

- C'est vous qu'il faut remercier ! Croyez moi, vous allez recevoir des lettres ! On reconnaît toujours les aventureux, j'en suis persuadé !
- Espérons, mon ami. Espérons...




Marquez et partagez




 
   JULIEN

 
   MEFISTO

 
   (2 chroniques)



- Blakkheim (chant,guit.,basse,claviers)
- Sean C. Bates (batterie)
- Dan Swanö (claviers,guitare solo)
- Ingmar Döhn (basse)
- Aag (guitare solo)
- Patrick Selsfors (solo guitare jazz)
- Artieer Garsnek (violon)
- Jaak Gunst (violon)
- Heiki Schmolski (violon)
- Elmo Meltz (viole)
- Konstantin Uweholst (contrebasse)
- Jaari Fleger (piano)


1. 1:st Movement
2. 2:nd Movement
3. 3:rd Movement
4. 4:th Movement
5. 5:th Movement
6. 6:th Movement
7. 7:th Movement
8. 8:th Movement
9. 9:th Movement
10. 10:th Movement
11. 11:th Movement
12. 12:th Movement
13. 13:th Movement
14. 14:th Movement
15. 15:th Movement
16. 16:th Movement
17. 17:th Movement
18. 18:th Movement
19. 19:th Movement
20. 20:th Movement



             



1999 - 2014 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod