Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Quiet Riot, Cats In Boots

HEAVY BONES - Heavy Bones (1992)
Par THE MARGINAL le 31 Décembre 2003          Consultée 1815 fois

Heavy Bones est un groupe de Hard US formé par le chanteur Joe Ellis(ex-Cats in Boots), le guitariste virtuose Gary Hoey, le bassiste Rex Tennyson(ex-Hellion) et le batteur Frank Banali(Quiet Riot, WASP).

C'est en 1992 que voit le jour le premier album de ce groupe au potentiel intéressant. Et ça démarre en trombe avec "The hands that feeds", un titre à la fois pêchu, explosif, rapide et mélodique. Par la suite, Heavy Bones ralentit la cadence, mais délivre tout de même quelques compos de bonne facture comme les typiquement hard-rock "4:AM T.M", "The light of day", le big-rock "Your love won't let me down" ou des titres hard/pop tendance glam tels que "Turn it on" et "Dead end St.".

Il y a également 4 ballades présentes et c'est là qu'est justement le point faible de l'album, à mon avis. Non pas que les ballades soient mauvaises; mais 4 ballades sur un album, c'est trop: 2 ballades auraient largement suffi. Celles qui sont réussies sont "Where eagles fly", gorgées de guitares acoustiques avant de basculer dans un final apocalyptique de guitares heavy, et "Summers in the rain" qui plonge dans les racines du blues. En revanche; "Beating heart", qui remporte la palme de la nullité, et"Anna"(malgré une belle intro à la mandoline) sont de trop sur l'album.

Enfin, cette galette se conclut de la même manière qu'elle a commencé: avec un titre rentre-dedans, survolté qui n'est autre que "Where the livin' is easy", très efficace.

Tout compte fait, mon sentiment vis-à-vis de ce disque est partagé entre satisfaction et deception. Satisfaction car il y a de très bons titres et j'ai découvert un guitariste(Gary Hoey) petri de talent. Qui plus est, Joe Ellis a une voix comparable à Vince Neil en plus mélodique, voire bluesy. Il la module quand même suffisamment pour ne pas être perçu comme un clône du chanteur de Mötley Crüe. Déception car j'ai l'impression que ce groupe n'exploite pas au maximum ses capacités et le trop-plein de ballades enlève 1 étoile à l'album.

Verdict: un album satisfaisant, mais pas exceptionnel de la part d'un groupe qui a rapidement disparu de la circulation.

A lire aussi en HARD ROCK par THE MARGINAL :


The DATSUNS
The Datsuns (2002)
Hard rock




The WILDHEARTS
Earth Vs The Wildhearts (1993)
Hard rock


Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Joel Ellis (chant)
- Gary Hoey (guitare)
- Rex Tennyson (basse)
- Frank Banali (batterie)


1. The Hand That Feeds
2. 4: Am T.m
3. Turn It On
4. Anna
5. Dead End St.
6. Where Eagles Fly
7. Enormodome (instrumental)
8. The Light Of Day
9. Your Love Won't Let Me Down
10. Beating Heart
11. Sumers In The Rain
12. Where The Livin' Is Easy



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod