Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK PROG  |  STUDIO

Commentaires (3)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Oliver Wakeman And Clive Nolan, Pendragon
- Style + Membre : Marillion

ARENA - Contagion (2003)
Par JEREMY le 8 Septembre 2003          Consultée 3128 fois

Pour leur cinquième album studio chez Verglas Music, ARENA n’a une fois de plus, pas fait les choses à moitié. Apres l’excellent "Immortal?", nos cinq Anglo-saxons se devaient d’être à la hauteur de nos attentes.

Tout d’abord, signalons que la production est excellente, ce qui n’est pas une nouveauté chez Outhouse Studio, chaque instrument est très bien mis en valeur, les solos de guitare et de clavier se démarquent sans difficulté des autres sons quand le besoin s’en fait sentir, et la batterie est loin de faire penser aux casseroles utilisées par Lars Ulrich sur le dernier METALLICA ("St Anger"). Les basses sont utilisées exactement comme il faut, c’est à dire jamais trop en avant, mais en faisant parfaitement ressortir les autres instruments sans toutefois donner cette impression de bruit de fond inécoutable que l’on pourrait trouver, par exemple, sur le dernier KORN.

Venons en à la musique elle-même. "Contagion" est un album qui tourne pendant plus d’une heure sur 16 titres très progressifs à durée variable, allant de 1:30 à plus de 5. Rob Sowden confirme sur "Spectre At The Feast", "Bitter Harves", "Cutting The Cards" et "Ascension" pour ne citer qu’eux, sont talent extraordinaire et son aptitude à faire passer toutes sortes d’émotions par la simple intonation de sa voix. Clive Nolan démontre lui aussi qu’il est sûrement l’un des tous meilleurs compositeurs progressifs actuel, notament sur les petites merveilles que sont "Madness Lies", un instrumental de toute beauté aux sonorités très FLOYD-iennes, "Cutting The Cards", et ses guitares acoustiques sur lesquelles viennent se poser des soli de claviers monstrueux et des mélodies entêtantes, ou encore sur le surprenant "Mea Culpa", dont le début sonne comme sur un poste de radio des années 50. Les soli de guitare et de clavier sont très souvent présents ("Witch Hunt", "Painted Man" – dont le refrain me rappelle celui de "Painting On The Wall" d’EDGUY -, ou encore sur "Riding The Tide", dont certaines parties lorgnent presque vers le Metal Progressif). Les titres courts n’ont sûrement pas été inclus pour faire du remplissage : "Tsunami" n’est pas sans rappeler un certain "Thoughts" de SPOCK'S BEARD, mais en beaucoup moins long (2:30 minutes au lieu de plus de 12), et l’association claviers-vocaux sur "The City Of Lantern", "An Angel Falls", ou encore sur "Never Ending Night" fait mouche elle-aussi.

Pour finir, bien que "Contagion" ne se démarque pas réellement de son prédécesseur "Immortal?", il n’en est pas moins un excellent album qui ne manquera pas de vous séduire, honorant par sa richesse et sa diversité le vaste univers du Rock Progressif.

A lire aussi en ROCK PROGRESSIF :


MARILLION
Marbles On The Road (extended Edition) (2004)
Pop-rock progressif anglais de trés grande classe




Jordan RUDESS
Rhythm Of Time (2004)
2 semaines de pur genie


Marquez et partagez




 
   JEREMY

 
  N/A



- Clive Nolan (claviers)
- John Mitchell (guitare)
- Mick Pointer (batterie)
- Rod Sowden (chant)
- Ian Salmon (basse)


1. Witch Hunt
2. An Angel Falls
3. Painted Man
4. (this Way) Madness Lies
5. Spectre At The Feast
6. Never Ending Night
7. Skin Game
8. Salamander
9. On The Box
10. Tsunami
11. Bitter Harvest
12. The City Of Lanterns
13. Riding The Tide
14. Mea Culpa
15. Cutting The Cards
16. Ascension



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod