Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH METAL  |  STUDIO

Lexique death metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


HORRESCO REFERENS - ... Of Our Souls (2003)
Par POWERSYLV le 22 Juillet 2003          Consultée 1426 fois

Je ne connaissais pas HORRESCO REFERENS avant d’avoir eu la possibilité de les voir sur la scène du Club Dunois fin mars 2003, pour un show bien sympathique en compagnie de SWEET SILENCE et YYRKOON. Etant d’abord venu pour ces derniers, je suis resté ensuite pour regarder le show de ce groupe au nom étrange. Et bien m’en fit car j’ai pu encore une fois constater que la scène metallique française n’avait pas fini de nous faire découvrir de nombreuses formations surprenantes. Convaincu comme beaucoup de mes congénères par cette prestation, je me suis attelé à l’écoute de « … Of Our Souls », deuxième album de ce jeune groupe de metal extrême.

Après une introduction atmosphérique (premier morceau), on entre avec « Gorgeous » le deuxième titre dans le vif du sujet : tempo rapide, riffs heavy/thrash et vocaux extrêmes qui renforcent l’impact violent de la musique. Des passages plus calmes sont pourtant présents, renforçant le contraste avec les parties metalliques (le début de « Sarx » en est le plus bel exemple, mais également le superbe « Where Sentiments Live »). Les musiciens de ce jeune groupe sont maîtres du jeu, exploitent leurs talents respectifs, et sachant qu’ils sont à l’aube de leur carrière tout ceci semble bien prometteur pour la suite des évènements (les solos de guitares sont souvent ahurissants). Le registre vocal est assez important ; on cotoie aussi bien du guttural, du chant black, du chant clair, et un autre registre plus thrash situé entre Robb Flynn (MACHINE HEAD) et Alexis Laiho (CHILDREN OF BODOM). Une chanteuse vient parfois contribuer aux atmosphères parfois mystiques de certains passages (« Purity Of Sex »).

Deux choses viennent gâcher le tout malheureusement : d’une part une production assez moyenne qui ne rend pas justice aux compos et à la puissance dégagée par la groupe (c’est une auto-production), d’autre part le vocaux aigus qui sont au bout d’un moment un peu pénibles, du moins pour moi (imaginez Dani de CRADLE OF FILTH ayant une méningite). Dommage car HORRESCO REFERENS à côté de cela propose une musique recherchée, travaillée, et possède une identité déjà bien affirmée. L’album est bien construit et les morceaux s’enchaînent les uns aux autres comme par magie. De surprenants instruments interviennent (violon sur « Last Letter », « Where Sentiments Live » et autres, une espèce de boîte à musique sur « … Our … », des bruitages divers …) et tout ce mélange donne une bonne dose d’originalité (un côté … progressif ?) à l’ensemble d’où la difficulté de définir un genre bien précis – le groupe appelle sa musique « lust-metal ».

Du death/trash intelligent en quelque sorte, qui fait référence aux grands frères de DEATH et de LOUDBLAST et à plein d’autres. Et c’est encore en France que ça se passe. Alors on va pas se priver : cocorico !

A lire aussi en DEATH METAL par POWERSYLV :


MESHUGGAH
Catch 33 (2005)
Nouvel album bourré d'audace pour les suédois




GOREFEST
Rise To Ruin (2007)
Death metal saignant mélodique made in gorefest


Marquez et partagez




 
   POWERSYLV

 
  N/A



- Rash (guitare, chant)
- Sarx (guitare)
- James (batterie)
- Scal (basse)


1. … Of …
2. Gorgeous
3. Sarx
4. Purity Of Sex
5. Last Letter
6. … Our …
7. Where Sentiments Live
8. Deceptes
9. The Rain
10. Suicide Planet
11. … Souls



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod