Recherche avancée       Liste groupes



      
STONER  |  STUDIO

Lexique stoner
L' auteur
Acheter Cet Album
 


SHEAVY - The Electric Sleep (1998)
Par MOMO HEARTBREAKER le 8 Septembre 2003          Consultée 2964 fois

Avec « The Electric Sleep », les canadiens de Sheavy peuvent se vanter d’avoir composer un album en forme de mètre étalon en matière de stoner rock. L’originalité de ce combo venu du froid à la musique chaude, c’est un mix parfait entre la lourdeur du Sabbath des années 70 (à ce propos, la voix du chanteur est un clonage de celle du Madman d’il y a 30 ans) et le psychédélisme d’un Vanilla Fudge. Le tout copieusement assaisonné d’un sens du riff qui fait mal d’exception (serait-ce le propre du Canada des groupes comme Annihilator ou Voïvod dans leur style respectif étant doté de qualités assez similaires…) et vous obtenez une galette où quantité et efficacité rime avec qualité et variété.

Au niveau des compositions, il y en a pour tous les goûts à condition d’apprécier le hard rock 70’s et de ne pas être insensible au groove psychédélique. En effet, impossible d’éprouver un sentiment de lassitude que ce soit à l’écoute de « Virtual Machine » avec au programme gros riff et refrain planant, d’ « Electric Sleep » piste en forme de croisement entre le « Since I’ve Been Loving You » du dirigeable pour ces sonorités heavy blues et le « Iron Man » de Tony Iommi & Co pour la rythmiques, de « Velvet » le jolie ballade désenchantée à la Alice In Chains ainsi que des morceaux plus rock n’roll tels les entraînant « Destiny ‘s Rainbow » « Automaton » suivit des groovy « Saving Me » et « Born In A Daze » qui ne manqueront pas de vous faire taper du pied. Au chapitre des curiosités psychédélique, j’attribue une mention spéciale au très inspiré « Oracle » qui porte bien son nom. Ce titre par son tempo et les ambiances qu’il développe sent bon la vapeur et atteint se cible sans problème : c’est une vraie invitation au transport de l’âme, bref à réserver pour les toutes fins de soirées.

Bref, un excellent disque, sur lequel plane en filagramme l’ombre de Black Sabbath, pour un groupe très intéressant qui atteint avec cet album, malgré un certain manque de personnalité dans le propos à mon humble avis, son sommet artistique. En effet, les deux derniers albums de Sheavy s’ils ont vu la personnalité du groupe s’affirmer n’en reste pas moins inférieurs en terme de qualité intrinsèque des compositions mais cela est une autre histoire. Enfin quoi qu’il en soit, si vous cherchez un disque complémentaire à la carrière du sabbath des seventies avec un son plus moderne et des titres un poil plus groovy, ce Electric Sleep s’avère être un incontournable du genre.

A lire aussi en STONER par MOMO HEARTBREAKER :


ORANGE GOBLIN
The Big Black (2000)
Stoner




CATHEDRAL
Seventh Coming (2002)
Stoner


Marquez et partagez




 
   MOMO HEARTBREAKER

 
  N/A



- Steve Hennessey (chant)
- Dan Moore (guitare)
- Keith Foley (basse)
- Ren Squires (batterie)


1. Virtual Machine
2. Velvet
3. Destiny's Rainbow
4. Electric Sleep
5. Born In A Daze
6. Automaton
7. Savannah (flights Of Ecstacy)
8. Saving Me From Myself
9. Oracle
10. Stardust



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod