Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL PROG  |  STUDIO

Commentaires (22)
Questions / Réponses (4 / 11)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Crimson Glory, Fates Warning, Ivanhoe
- Style + Membre : Operation: Mindcrime
 

 Site Officiel (1021)

QUEENSRΫCHE - Rage For Order (1986)
Par MOMO HEARTBREAKER le 20 Juin 2003          Consultée 9412 fois

Premier album du quatuor magique (Rage for Order ; Operation Mindcrime ; Empire ; Promised Land) du Rÿche, « Rage for Order » est celui qui va faire passer Queensrÿche du statut de clone sans imagination d’Iron Maiden à celui d’espoir n°1 de l’industrie du disque métallique. Sur ce disque, les cinq de Seattle ont sorti la grosse artillerie : la production est nickel, Queensrÿche a trouvé son son.
Vous savez cette alchimie née d’une atmosphère quasi-clinique avec un son de guitare ciselé au service de la voix si particulière de Geoff Tate, gorgées d’émotions en forme clef de voûte émotionnelle de la production métallique pour les dix ans à venir.
Cette savoureuse mixture fera de Queensrÿche, le leader incontesté (et peut être encore jamais égalé) du prog / métal, source d’inspiration de nombreux groupes actuels dont l’un des meilleurs représentants est sans doute Pain Of Salvation. Trêve de bavardage, je vous emmène pour un voyage au cœur de ce joyau qu’est ce « Rage for Order » :

. « Walk In The Shadows » : Middle tempo heavy hyper efficace d’une précision chirurgicale, tout y parfait : la structure du morceau, la guitare de Chris DeGarmo virevolte, le refrain est magique totalement transcendé par Geoff Tate extraordinaire. Assurément l’un des titres phares du répertoire live du Rÿche.

. « I Dream In Infra Red » : Ballade atmosphérique qui vous emporte avec des vagues successives, deuxième titre et l’auditeur est déjà proche du chaos technique devant tant de maestria et de talent. Un titre rare, d’une classe énorme.

. « The Whisper » : Gros riff heavy, mélodie imparable et inventive, un de mes titres préférés. A noter les arrangements subtils qui ouvre le morceau et reviennent successivement… ça sent le concept pour le prochain album.

. « Gonna Get Close To You » : Cette reprise devenue mythique suite au travail effectué sur cette compo. Le groupe a réussi une fois n’est pas coutume a transcendé l’œuvre original, en lui donnant plus de puissance et d’emphase. La reprise que tout fan de métal désirant faire une cover se doit d’avoir écouté un jour !

. « The Killing Word » : superbe heavy progressive song, plein de mélancolie parcourue d’arrangements dont la subtilité n’a d’égal que les textes chantés à la perfection par l’un des plus grands ténors du côté obscur de la musique : M. Geoff Tate.

. « Surgical Strike » : Gros riff heavy speed, avec quelques synthés bien sentis pour l’époque (je trouve que le son des synthé vieillit mal globalement contrairement au charme intemporel de l’orgue par exemple…), bref un excellent titre énervé rappelant les influences de la New Wave Of British Heavy Metal du groupe.

. « Neue Reguel » : Attention, pièce maîtresse ! Introduction hyper travaillée, effet de voix…C’est clair cette composition a été ciselée avec amour. Middle tempo, alternant riff sombre et parties de guitares sèches, ce titre est un petit bijou où se mêlent puissance et émotion. Du grand art…

. « Chemical Youth (We are Rebellion) » : Très priestien dans l’esprit avec un riff aiguisé comme une lame de rasoir et sa rythmique caractéristique, ce titre assez puissant est très plaisant même s’il ne restera pas dans les annales.

. « London » : Ce titre middle tempo dont l’ambition est de retranscrire l’ambiance de la métropole anglaise, se veut enlevé mais se révèle assez redondant au final. A noter quelque sonorités inspirées du Queen des 70’s donnant un peu de piment à l’ensemble. Pour moi, le titre le moins marquant de l’album.

. « Screaming In Digital » : Classique des classiques, cette piste est un pur moment de magie. Pour moi, c’est l’un des titres ultimes du groupe, un passage obligé de tout concert du Rÿche. Ce titre tout en ambiance s’appuie sur un riff et une mélodie lancinante. Le thème abordé est celui d’une machine prenant conscience de sa propre humanité au moment où son créateur souhaite la débrancher…
Un titre très fort mettant la puissance du métal (les harmonies de guitares sont incroyables) au service de la mise en valeur des conflits de l’âme humaine.

. « I Will Remenber » : cette piste mystique au possible est une conclusion tout en subtilité avec un chant intimiste à fleur de peau de maître Tate… Une très jolie ballade pink floydienne à l’atmosphère funèbre qui ravira les amateurs du genre.

Un classique du métal des années 80, malheureusement aujourd’hui un peu oublié face au duo « Empire » / « Operation Mindcrime », à l’efficacité imparable. Bref un disque à posséder absolument !

A lire aussi en METAL PROG par MOMO HEARTBREAKER :


FATES WARNING
The Spectre Within (1985)
Metal prog




FATES WARNING
Awaken The Guardian (1986)
Le chef d'oeuvre ultime de la période john arch


Marquez et partagez




 
   MOMO HEARTBREAKER

 
  N/A



- Geoff Tate (chant)
- Chris Degarmo (guitare)
- Michael Wilton (guitare)
- Eddie Jackson (basse)
- Scott Rockenfield (batterie)


1. Walk In The Shadows
2. I Dream In Infra Red
3. The Whisper
4. Gonna Get Close To You
5. Killing Words, The
6. Surgical Strike
7. Neue Regel
8. Chemical Youth (we Are Rebellion)
9. London
10. Screaming In Digital
11. I Will Remember



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod