Recherche avancée       Liste groupes



      
THRASH (DEATH) METAL  |  STUDIO

Lexique thrash metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Municipal Waste, Evile, Exodus, Merciless Death, Gama Bomb
 

 Site Officiel (695)
 Myspace (684)
 Chaîne Youtube (1347)

FUELED BY FIRE - Trapped In Perdition (2013)
Par FENRYL le 7 Octobre 2023          Consultée 446 fois

Quand mon moral commence à se fragiliser, certains groupes sont fortement recommandés et agissent comme de formidables antidépresseurs… comme chez chacun d’entre nous, bien évidemment.À ce petit jeu, SLAYER, SUICIDAL TENDENCIES, DARK TRANQUILLITY, ANTHRAX, MARE COGNITUM, ALICE IN CHAINS, KREATOR, METALLICA, AMON AMARTH et bien d’autres agissent à merveille.

Depuis plusieurs années, à ma grande surprise, c’est DEATH avec "Symbolic" que je recherche très souvent de prime abord. Sans réellement savoir pourquoi, ou en ne le savant que trop bien. Chuck Schuldiner – l’un des musiciens que j’aurais tellement aimé voir vieillir dans son œuvre pour mesurer toute son empreinte et influence sur le Metal actuel – est bien évidemment au coeur de la démarche avec sa voix, son riffing dément et ses soli techniques et brillants d’intelligence…
C’est en découvrant "Catastrophe", le tout premier morceau ouvrant ce troisième opus de FUELED BY FIRE, que j’ai pu noter que cette influence de DEATH est criante désormais chez nos Californiens. Attention, un DEATH aussi bien période "Scream Bloody Gore" que "Symbolic" ! Avis aux amateurs donc mais bien évidemment aux néophytes qui auraient – malheureux – négligé ce groupe divin.

Le line-up inchangé de FUELED BY FIRE une année après "Plunging Into Darkness" est donc de retour pour nous délivrer un successeur qui entérine la recette moins "revival crossover" ici. Et pour cause, c’est bien le Thrash et le Death des premières années qui règnent ici en maîtres absolus, forts de références ultimes : j’en veux pour preuve par exemple EXODUS/DEATH/SLAYER sur "Profane Path". "Suffering Entities" nous délivre un solo digne du grand SLAYER : les notes fusent, la vitesse d’exécution est une fois encore à l’ordre du jour. Même constat avec le solo d’intro (!) de "Symbolic Slaying". Mais "Obliteration", plus bestial et martial, nous rappelle même les tous premiers albums des Américains maîtres absolus du genre, notamment avec ce break rythmique où basse et batterie claquent, seules au monde. De manière générale, les soli sont une grande réussite ici : c’est techniquement très propre et vraiment efficace ("Defaced Mortality"), au service de chaque morceau, sans branlette de manche.

FUELED BY FIRE ne renie aucune référence du genre : le trio germanique Thrash avec sans doute une forte préférence pour SODOM période "Agent Orange", DESTRUCTION (moindre mesure) et KREATOR, sans oublier TESTAMENT, EXODUS et bien d’autres donc. Rick Ranger renforce sa présence avec cette voix rauque et féroce qui fonctionne vraiment bien. Sa prestation est homogène, appliquée et d’une efficacité assez redoutable au final. L’intensité est au rendez-vous tout au long de l’album, qui se clôt par une bien belle outro acoustique ("Abeyant Future (Outro)")… qui explose en plein vol avec l’ajout d’un titre bonus ("Depiction Of Demise") qui réduit à néant ce beau travail d’ambiance. Une surprenante et désagréable faute de goût pour ne pas parler de sortie de route. Non pas que ce titre soit raté, au contraire il lorgne vers certaines anciennes influences plus Crossover avec notamment ce refrain avec chœurs, mais pourquoi ne pas l’avoir placé avant l’outro tout simplement, sans pondre un "titre bonus" ? Rien ne pouvait l’empêcher, le format "durée" de ce L.P s’y prête : 44 minutes en tout, titre bonus de quatre minutes inclus, donc le cadre était vraiment à la fois idéal et respecté…
Un mystère tout de même.

Si vous êtes fortement influencés par le Metal des années 80 et 90, en l’occurence le Thrash allemand et le bon vieux Death Old School, ce "Trapped In Perdition" saura vous plaire : il possède une capacité certaine à raviver de bons vieux souvenirs, au travers de remarques telles que "tiens, on dirait un titre que DEATH (… ou n’importe quel groupe de votre choix, il vous suffit de combler le blanc) aurait pu proposer. À ce titre, et forts de ces arguments, il est évident que le mordu de SLAYER et de DEATH que je suis a fortement apprécié ce troisième L.P des Américains de FUELED BY FIRE.

Note réelle : 3,5/5.

Top : les soli, "Castastrophe", "Obliteration", "Suffering Entities".

A lire aussi en THRASH METAL par FENRYL :


SOULFLY
Live Ritual Nyc Mmxix (2020)
Énergie pure du live d'un SOULFLY en grande forme




WARBRINGER
Iv: Empires Collapse (2013)
Une référence de tout ce que le genre offre....


Marquez et partagez




 
   FENRYL

 
  N/A



- Rick Rangel (guitare, chant)
- Chris Monroy (guitare)
- Anthony Vasquez (basse)
- Carlos Gutierrez (batterie)


1. Catastrophe
2. Suffering Entities
3. Forsaken Deity
4. Profance Path
5. Defaced Mortality
6. Rotten Creation
7. Pharmaceutical Exermination
8. Symbolic Slaying
9. Obliteration
10. Abeyant Future (outro)
11. Depiction Of Demise (titre Bonus)



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod