Recherche avancée       Liste groupes



      
POST-BLACK METAL  |  E.P

Commentaires (1)
Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet E.P
 


 

- Style : Elderwind

EVERWINTER - De Brevitate Vitae (2019)
Par STORM le 19 Juillet 2023          Consultée 752 fois

EVERWINTER est l’expression d’un moment heureux, d’instants empreints d’une belle vitalité. Et l’écoute de cet album est plaisante, chaque titre semble ponctuer le temps présent et manifester l’aubaine de la vie. Il s’agit d’un album purement instrumental, romantique, offrant une observation contemplative et admirative de ce que produit la Nature dans sa continuité (faune et flore) mais aussi dans ce qu’elle met à disposition de ses vestiges (minéraux, roches, paysages, montagnes, lagunes, vallons). C’est aussi un opus lumineux, docile et accessible.

"De Brevitate Vitae" (= sur la brièveté de la vie) est un petit shoot mélodique continu de près de 25 minutes, signé Dunkel Ulv, italien qui vit à Vieste, sympathique station balnéaire de la mer Adriatique aux paysages de carte postale. Et le bellâtre n’est point manchot, bien au contraire, ses compostions offrent de belles mélodies mnésiques teintées d’élans énergiques et soyeux. Ce Post-Black métal marrie le classique trio d’instruments avec d’autres aux incursions remarquées, notamment une flûte traversière entourant admirablement : "Praesens Tempus" et me rappelant quelques soubresauts mélodiques de SUMMONING ; ou encore ce piano talentueux, bien ajusté, accompagnant avec brio le titre : "Faces Et Cereos". Dunke Ulv a certainement voulu que cet EP ne verse jamais dans le pathos ou la sape du moral. Les cinq compostions amènent une belle lumière et font davantage honneur au Carpe Diem, à la doctrine de l’aller vers, du possible et de l’appel de son enchantement. L’auteur honore ainsi une dialectique enchanteresse et assez transcendante, induite par les envolées lyriques des guitares et un jeu assez planant. L’EP possède quelques pointes de vitesse, jamais trop effrénées mais parfaitement dosées, avec pour effet, un coup de fouet pas désagréable de certains passages.

La lumière de EVERWINTER fera une apparition remarquée dans nos discothèques remplies d’éléments blafards, torturés ou agressifs. Le soleil de EVERWINTER illuminera les rayons de nos CDthèques avec toutes leurs pochettes grisâtres, ternes, ne reniflant pas foncièrement la joie. Pourtant la pochette se démarque peu, elle rend honneur à un paysage montagneux, rien de bien original dans le Post-Black Metal Atmosphérique n’est-ce pas ?

"De Brevitate Vitae" s’inspire de Sénèque et de son ouvrage du même nom. Le philosophe grec exprime en substance dans son essai, que l’homme ne perçoit la qualité de la vie que lorsqu’il l’abandonne, passant son existence dans la plainte d’une vie trop courte alors que "Non exiguum temporis habemus : sed multum perdimus" (littéralement = Nous n’avons pas un manque de temps : nous en perdons seulement beaucoup). Pas sûr que nous puissions contrer les arguments de notre antique Sénèque. D’ailleurs je vous renvoie à sa lecture car en ces temps furibonds, relire les stoïciens permet un pas de côté judicieux et intéressant de l’esprit.

Cette inspiration grecque colle bien à la musique de Dunkel Ulv. Rien de mieux que de saturer et de combler ses oreilles délicieusement. La musique ainsi produite, semble assez déliée, sonne juste sans s’encombrer d’apparats. Elle virevolte dans l’esprit, parait se balancer dans la tête et se télescope avec différentes émotions. Et ces sensations sont immédiates, preuve s’il en est que EVERWINTER a réussi son pari. C’était en 2019, j’attends donc avec une patience peu contenue la suite du parcours musical de notre ami italien. Une belle réussite, un bel EP, parfait pour démarrer votre été sous les meilleurs auspices en continuant de méditer en musique sous l’azur céleste.

A lire aussi en BLACK METAL par STORM :


ARCKANUM
Kostogher (1997)
Promenons-nous dans les bois !




ARATHORN
Niemals Kroenender Als Was Einst War (1997)
Black/ pagan metal


Marquez et partagez




 
   STORM

 
  N/A



- Dunkel Ulv (guitare, batterie, claviers, basse)


1. Praesens Tempus
2. Faces Et Cereos
3. Noctis Exspectatione
4. Nihil
5. Repete Memoria



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod