Recherche avancée       Liste groupes



      
AMBIENT BLACK METAL  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

ALBUMS STUDIO

2022 As The Leaves Settle
2023 The Path
 

- Style : Paysage D'hiver, Vinterriket, Burzum, Trist, Am Himmel, Darkspace

ARÍHT - The Path (2023)
Par STORM le 6 Juillet 2023          Consultée 1285 fois

Vous y êtes, c’est terminé ! Vous ne pouvez plus revenir en arrière, il faut vous relever. Vous étiez tombé à terre mais il est urgent que vous avanciez car la mort rôde tout autour, vous savez ? Il est inutile et déraisonnable de vous demander ce que vous faites là, pourquoi vous vous réveillez dans cet endroit, ni qui vous a jeté ici où plus grand chose ne semble vivant et à sang chaud. Certes, vous êtes perdus, vous ne discernez rien de connu mais votre âme a déjà perçu l’horreur et elle sait. Elle vous souffle cet effroi et cela vous fait frémir davantage. Ces sueurs glaciales se figent sur votre visage, vos prémisses d’angoisse ne l’arrange pas, je vous l’assure. Attendez ! Vous apercevez le blanc immaculé alentour n’est-ce pas ? C’est bien que vous y voyiez encore ! Et de cet encore contemplez un instant cette enveloppe poudreuse qui vous habille. Appréciez tout de même une fraction de seconde cet impossible, cet espoir de mauvais rêve. Ne résistez plus à vos peurs, vous vivez toujours, alors remettez-vous à vos instincts qui vous soutiennent en ce moment ! Regardez ici ! Apercevez par-là ! Sentez peut-être mais goûtez au moins l’air entourant ! Qu’y a-t-il ? Vous pouvez bien respirer déjà, c’est admirable non ? Attendez ! Que pensez-vous dans votre for intérieur ? Vous aimeriez être cette pierre, dites-vous, sur laquelle votre pied bute et s’écorche ? Voyons, depuis quand rêvez-vous d’une existence monolithique ? Est-ce bien raisonnable ? Hurler ? Entendu mais pour qui ? L’écho ? Le ciel gris ? Les sapins inamovibles ? Oui vous le pouvez, mais pas trop longtemps car ce ne sont que perte et désolation qui inexorablement vous gagneront. Continuez ! Voilà, moins vite ou davantage, percevez bien que c’est l’heure du choix, restez humble mais n’attendez plus ! Hésiter vous condamnerait davantage. Maintenant, agrippez-vous ! Ressentez vos limites corporelles, votre perméabilité. Vous composez avec l’air et celui-ci vous compose. Il vous transperce. L’ordre n’est plus, il ne peut plus vous guider, vous rassurer, mais il faut que vous le retrouviez. Soyez serein et ami avec la vie et la mort.

Oui c’est ARÍHT, vous m’entendez ? Dans ce PAYSAGE D’HIVER où vous allez finir mordu et dévoré par la neige, est-ce bien cela que vous percevez du dernier reste de vie encore rayonnant en vous ? Soyez félicité ! Vous possédez déjà quelque chose encore de vous. Rendez-vous honneur ! Vous êtes un parmi un, dans votre entre-soi, dans votre introspection. Ne soyez plus stupide à être jaloux de cette pierre ou de ces cristaux de glaces sur ces épineux. Les avez-vous interrogés de votre vivant sur leur désir, sur leur mémoire, sur leur entendement du temps, de l’éternité, des facéties terrestres ? A quoi bon pleurer, ne vous tordez pas de ridicule ! Libérez-vous de votre propre emprise, de votre conscience irrépressible qui vous fais somatiser et gèle en vous. Apprenez et appréciez l’espoir de n’être plus rien mais un tout absorbé par l’entre-deux. Être la perte et le renoncement à la fois vous feront gagner l’autre en vous. Il vous faut vous écrouler, abandonner la lutte, car la Nature vous rendra au vide, à la matière et au sens. Apercevez-vous votre être chu devant vous ? C’est cela, oui vous faites bien ! Réconfortez-le, agenouillez-vous près de lui, couchez-vous, retournez en lui, replongez dans votre intime ! Confondez-vous ! Ressentez enfin cette dernière chaleur qui vous gagne, goûtez-la une dernière fois. Regardez ! L’univers est dans la nuit, la nature vous recouvre, elle se blottit en vous !

Voilà nous y sommes ! Regardons-nous ! Je me dresse devant vous. Encore un peu de courage ! Il n’y a plus rien faire, laissez-moi vous ôter vos derniers appendices humains et rejoindre vos cauchemars archaïques. Je vais enfin vous rendre à la mort. C’est l’ici et le maintenant ! Je suis là, tout à vous et maintenant, je vous l’ordonne, par tous les monts et les errements …Expirez… !

Journal d’un maudit – Somewhere out of this world - ?/?/2023 ?

Note réelle : 3,5/5.

A lire aussi en BLACK ATMOSPHÉRIQUE par STORM :


TARDIGRADA
Vom Bruch Bis Zur Freiheit (2021)
Tableau d'excellence




SEVEROTH
Forestpaths (2017)
L'acmé du Black Atmo Ukrainien


Marquez et partagez




 
   STORM

 
  N/A



- E. (tout)


1. Erämaa
2. Jäävuori
3. Horros
4. Polku
5. Uni
6. Nousu
7. Päätös



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod