Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD FM / A.O.R   |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Jack Blades , Over The Edge, Dokken, Revolution Saints

NIGHT RANGER - Seven (1998)
Par THE MARGINAL le 14 Mai 2003          Consultée 2307 fois

Contrairement à ce que le titre de l'album laisserait supposer; "Seven" est le 8ème album studio de Night Ranger, et non pas le 7ème. Ceci dit, il s'agit du 7ème album avec son leader Jack Blades et Jeff Watson, ceux-çi n'ayant pas été impliqués dans la conception de l'album "Feeding off the mojo"(1995).

Parlons à présent de ce fameux album "Seven". Musicalement, il oscille entre pop-rock et Hard FM. Son contenu est un savant dosage de titres rock et de ballades acoustiques. Parmi les titres rock, on retiendra par-dessus tout "Sign of the times" qui ouvre l'album. Assurèment le meilleur titre de cet opus, un classique en puissance. Je dois avouer que c'est en ayant entendu cette chanson chez un disquaire que je me suis décidé à acheter ce disque. Les autres titres rock presents, qu'il s'agisse de "Panic in Jane", "Sea of love" ou "Revelation", sont de bonne facture; mais tout de même un cran en dessous de "Sign of the times". Quand aux ballades acoustiques; elles sont, dans l'ensemble, bien ficelées, bien exécutées et jamais sirupeuses. Des titres comme "Don't ask me why", "Mother Mayhem", le bluesy "Soul survivor" ou "When I call you" tiennent bien la route et sont agréables à écouter. Sur ce coup-là, Night Ranger a su éviter de tomber dans le piège de la vulgarité, contrairement à Aerosmith sur "Just push play".

Cependant, il y a des critiques à émettre à l'encontre de ce "Seven". Tout d'abord, le groupe n'a pas assez mis l'accent sur son côté foncièrement rock/hard: la présence de 2 titres supplémentaires dans cette veine aurait été la bienvenue. D'autre part, on ne trouve aucune réelle magie sur ce disque, hormis pour "Sign of the times".

Bien sûr, les amateurs de gros riffs qui tâchent et de speederies risquent d'éprouver un fort sentiment de répulsion dès la 1ère écoute. Cependant, il ne faut pas être sectaire: après plusieurs écoutes, on perçoit quand même les qualités de songwriting et de la bonne maitrise instrumentale des musiciens de Night Ranger qui ont joué la carte de la subtilité, de la finesse. Et puis, soyons honnêtes, il y a pléthore d'albums terriblement pires que celui-là.

Sans être exceptionnel; c'est un album de bonne facture qu'on pourrait ranger à côté du "Can't get from here"(1999), de Great White.

A lire aussi en HARD FM / A.O.R par THE MARGINAL :


WIG WAM
Wig Wamania (2006)
Du hard mélodique plein de punch et d'enthousiasme




JOURNEY
Escape (1981)
Chef-d'oeuvre de Hard FM : incontournable !


Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Jack Blades (basse, guitare acoustique, chant)
- Brad Gillis (guitare & choeurs)
- Alan Fitzgerald (claviers)
- Kelly Keagy (batterie & chant)
- Jeff Watson (guitare & choeurs)
- Jack Russell (choeurs)


1. Sign Of The Times
2. Jane's Interlude
3. Panic In Jane
4. Don't Ask Me Why
5. Kong
6. Mother Mayhem
7. Soul Survivor
8. Sea Of Love
9. Peace Sign
10. When I Call On You
11. Revelation



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod