Recherche avancée       Liste groupes



      
HARDCORE  |  E.P

Lexique hardcore
L' auteur
Acheter Cet E.P
 


E.P

2022 Walang Hiya

STRESS POSITIONS - Walang Hiya (2022)
Par POSITRON le 8 Novembre 2022          Consultée 773 fois

Quoi d'autre pour me sortir de ma torpeur post-commute de bon salarié préparé pour l’amollissement comme on prépare le bétail pour l'abattoir que de me faire comme un shot d'adrénaline cet EP de Hardcore avec trois des quatre membres de C.H.E.W. et une meuf très énervée qui me gueule dessus des mots que je ne comprends pas mais qui sont sans doute des appels au geste et au mouvement, des incantations contre la passivité, des exhortations à la honte d'être une masse de chair qui respire mais qui ne vit pas. N'as-tu pas honte ?

Honte de ne pas vivre avec l'intensité et la magie d'un D-beat joué le plus vite et le plus fort possible, c'est à dire : pendant quelques secondes ce plissement, cette cassure, cet origami de l'espace-temps soumis à cet ordre organique, ce commandement syncopé qui désire impérieusement le kick snarekick kicksnare, une loi naturelle, un motif qui se répète dans toutes les feuilles des arbres, les ondulations des eaux, les vibrations des molécules.

Lorsque l'EP se finit sur la piste plus lente, comme toujours, il faut toujours finir par la piste la plus lente... Lorsque l'EP se termine sur la piste lente on est déjà submergé : on en a plein les oreilles, la tête, le cœur. Les dents qui grincent après ces petits accords dissonants et les muscles tendus après ces quelques blasts, on se sent prêt pour quelque chose... Mais quoi ? On ne sait pas alors on relance l'EP.

On ne perd jamais à faire des disques courts. Ton disque est chiant ? Il est vite oublié. Ton disque est bon ? On peut toujours l'écouter une deuxième fois. On ne devrait jamais faire de disques longs sans une très bonne raison. Chaque seconde de musique doit être justifiée, arrachée comme un trophée au magma grumeleux de l'inexistence, comme une respiration difficile de poumons abîmés, comme un hurlement plein de morgue et de hargne contre le principe même de ne pas faire de musique. Si ton morceau n'a pas la rage de vivre, laisse le mourir.

Écouter "Walang Hiya" c'est se sentir vivant le long de trois accords et d'un grand coup de toms, c'est bouleverser le flux bien lisse du temps avec une cacophonie électrique, avec une énergie retrouvée, ça n'est somme toute pas grand-chose de plus qu'un petit quart d'heure de Punk acide (qui ne méritait pas tant de prétention de ma part) et c'est déjà vraiment très bien.

A lire aussi en HARDCORE par POSITRON :


NOMEANSNO
Wrong (1989)
Trop, ça n'est pas assez.




ZAPRUDER
Zapruder (2018)
Feels fists & fun


Marquez et partagez




 
   POSITRON

 
  N/A



- Jonathan Giralt
- Benyamin Rudolph
- Russell Harrison
- Stephanie Brooks


1. Interloper
2. Lust For Pleasure
3. Failed State
4. Walang Hiya
5. This Land
6. Unholy Intent



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod