Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (3)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Mr Big, Msg, Judas Priest

RACER X - Superheroes (2001)
Par MOMO HEARTBREAKER le 5 Mai 2003          Consultée 3624 fois

Première réaction, c’est quoi cette pochette débile ? Deuxième effet kiss-cool : c’est du tout bon ! Un rapide coups d’œil sur le line-up et on comprend tout : ce groupe est uniquement composé de la crème du hard rock ricain fin 80’s. Par conséquent, ça déménage…. Déconnade à gogo, maîtrise instrumentale de très haute volée, compositions très abouties et pleines d’énergie font de cet album l’une des grosses surprise de l’année 2001.

Musicalement parlant cette petite bande se situe entre Skid Row et Mr Big. Le décor est planté : si vous chercher l’originalité passez votre chemin, ici vous n’aurez droit qu’à du bon vieux heavy rock n’roll punchy made in USA, bref du pain béni pour les fans de cette époque aujourd’hui bien révolue (quoi qu’en ce moment sur le côte ouest, on assiste à une sorte revival avec les tournée sold-out de Poison et Mötley…Ah les modes qui vont et qui viennent !).

Autre caractéristique, la grande diversité des figures de style proposées par Paul Gilbert (également producteur, cela se sent par la primauté accordée aux guitares qui renforce le côté heavy du combo et donne une sonorité résolument moderne à l'ensemble) & Co.
En effet, vous serez ici témoin de la copulation de titres rentre-dedans (« Superheroes » sorte de « Paintkiller » rock n’roll hilarant, le très groovy « Evil Joe » avec ses sonorités typique des regrettés Ugly Kid Joe époque « America Last Wanted » ou le festif / glam « O.H.B » proprement irrésistible), des middle-tempo survitaminés (« Let The Spirit Fly », « Dead Man’s Shoes » et « Mad At The Word ») sont des petits bijoux de heavy rock qui aurait sans aucun doute trouver leur place dans les charts US des 80’s au côté des hits des Crûe ou autre White Lion et Great White pour n’en citez que quelque uns), des instrumentaux de grandes qualités (« King of the Monters » et « Viking Kong » sont de véritable bombes en forme d’hommage au Malmsteen période « Rising Force ») et l’inévitable power ballade « Time Before The Sun » pleine de feeling.
A noter, la reprise dopée aux hormones du pachydermique « Godzilla » du Blue Oster Cult, vraiment très réussie, pleine de pêche redonnant une seconde jeunesse à ce classique.

Pour conclure, un très bon disque, que je conseille à tous les amateurs de hard US. A écouter très fort sur la route des vacances !

A lire aussi en HARD ROCK par MOMO HEARTBREAKER :


ALICE IN CHAINS
Alice In Chains (1995)
Hard rock

(+ 1 kro-express)



MONSTER MAGNET
Monolithic Baby (2004)
Hard rock

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   MOMO HEARTBREAKER

 
  N/A



- Jeff Martin (chant)
- Paul Gilbert (guitare)
- John Alderete (basse)
- Scott Travis (batterie)


1. Superheroes
2. Let The Spirit Fly
3. Godzilla
4. Dead Man's Shoes
5. King Of The Monsters
6. Mad At The World
7. Evil Joe
8. That Hormone Thing
9. Viking Kong
10. Time Before The Sun
11. O.h.b.



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod