Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  E.P

L' auteur
Acheter Cet E.P
 


 

- Membre : Guns N' Roses

IZZY STRADLIN - Izzy Stradlin And The Ju Ju Hounds Live (1993)
Par MYLES le 19 Juin 2022          Consultée 375 fois

Ça donne quoi Izzy hors du maelström GUNS N’ ROSES ? Un album sans prétention mais bien Rock qui s’appelle "Izzy Stradlin And The Ju Ju Hounds".
Et sur scène me direz-vous ? Et bien la réponse nous arrive grâce à ce petit E.P live.

Il est sorti de manière assez confidentielle au Japon, et encore plus confidentiel dans le reste du monde, quand on connaît le prix des imports ! Bref voici une carte postale de cette longue tournée d’un plus plus d’un an et demi (qui a servi de support au premier et seul album sous le nom des "JU JU HOUNDS"). Cette tournée verra même Izzy partager la scène avec les BLACK CROWES, le temps de quelques dates. Les affinités musicales entre Stradlin et les corbeaux d’Atlanta étant flagrantes.

Pour en revenir à notre E.P, rien de transcendant ici mais rien d’honteux non plus ! Le père Stradlin s’éclate avec ses potes et fait péter les watts. Le premier morceau "Bucket O’Trouble "assez Punk file bien la pêche et nous met dans l’ambiance. Aux chœurs, on retrouve Richards et Ashhurst pour épauler ce bon vieux Izzy et faut reconnaître que ça le fait. Pas envahissant mais efficace. Assez vite on a un bon Rock au parfum so "Exile On Main Street" des cailloux : "Cuttin The Rug".

On n’oublie pas non plus deux bonnes petites reprises pour la route. Évidemment ceux qui pensaient avoir du GUNS N’ ROSES (Stradlin en était le principal compositeur) en sont pour leurs frais. Les autres peuvent se délecter de ce titre obscur des STONES qu’Izzy déterre : "Jivin' Sister Fanny" et un vieux blues "Highway 49".
Entre ces deux reprises on a droit à un titre bien calme avec acoustiques et slide : "Time Gone By". Là aussi on pense aux STONES et inévitablement aux BLACK CROWES qui sont à leur firmament à ce moment-là.

Évidemment on n’a pas l’ambiance d’un stade où les gens (de préférence bien jeunes) hurlent à plein poumons le nom de leurs idoles, mais celle d’un club. Le lieu en question est le Tivoli Theatre de Dublin en Irlande (on l’entend d’ailleurs quand à la fin de "Cuttin The Rug" Izzy dit un "Thank You Dublin"). Un endroit enfumé et moite où le Rock peut sévir sans être bridé ! Selon internet, l’endroit qui a fermé en 2019, pouvait contenir au maximum moins de 1500 personnes. C’est sûr que c’est éloigné de ce qu’Izzy a connu du temps pas si lointain de la furia GUNS N’ ROSES !

Les collages de photos à l’intérieur du livret font très 90s et en même temps très pris sur le vif.
Ca rocke ca groove et tout le monde s’en sort bien. Mention spéciale au guitariste Rick Richards (ex GEORGIA SATELLITES) qui manie fort bien la slide comme l’atteste "Time Gone By "(titre qu’il a d’ailleurs co-écrit avec Izzy) et surtout la reprise de BIG JOE WILLIAMS "Highway 49". Sur celle-ci on a carrément droit à un solo de Richards de plus de deux minutes. Ce morceau est d’ailleurs un des classiques scéniques de George THOROGOOD. Ici pas de cuivres mais la guitare se charge avec talent de les remplacer. Richards émaille aussi chaque titre de bonnes interventions solo ou pas ! Un bon rocker au service des chansons… Et ça fait toute la différence !

Izzy sans être un chanteur particulièrement puissant fait bien le job et reste convaincant tout au long de cet E.P. Un bon petit Live. Son seul défaut étant d’être bien court, mais c’est finalement un bon point. Quand on en redemande c’est que c’est plutôt bon signe. D’ailleurs on entend le public scander "Izzy, Izzy" à la fin !
Pique gratuite : J’adore GUNS N’ ROSES mais je dois avouer que ce Live fait bien plus authentique que les Lives à Tokyo de la même époque par Axl et Cie. Finalement Izzy en solo, se rapproche de l’authenticité des extraits du "Live Era" de la première partie de carrière de nos amis (celle avec Adler à la batterie, sans les choristes et tout le barnum !). Izzy a quitté le navire GUNS et a emporté avec lui l’authenticité bien Rock du groupe. Rien que ça !

Anecdote : l’album est mixé par Bill Price, l’ingénieur du son derrière "Never Mind The Bollocks" des SEX PISTOLS ou "London Calling" des CLASH !

Titres préférés : "Highway 49", "Time Gone By" et "Jivin Sister".

A lire aussi en HARD ROCK :


SHAKIN' STREET
Psychic (2014)
Physic




TESLA
Replugged Live (2001)
Hard rock


Marquez et partagez




 
   MYLES

 
  N/A



- Izzy Stradlin (chant, guitare)
- Rick Richards (guitare et chœurs)
- Jimmy Ashhurst (basse et chœurs)
- Charlie 'chalo' Quintana (batterie)


1. Bucket O' Trouble
2. Cuttin' The Rug
3. Jivin' Sister Fanny
4. Time Gone By
5. Highway 49



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod