Recherche avancée       Liste groupes



      
POWER METAL  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

ALBUMS STUDIO

2018 Resilience
2019 A Perfect World
2022 Wake Up Call
 

- Style : Masterplan
- Membre : M.z., Archange
- Style + Membre : Nightmare, Galderia, Stonecast
 

 Chaine Youtube (770)
 Facebook (328)

KINGCROWN [ÖBLIVÏON] - Wake Up Call (2022)
Par JEFF KANJI le 21 Mai 2022          Consultée 970 fois

Les frères Amore ont beau être des vieux routards de la scène Heavy Metal hexagonale, cette quatrième décennie (la troisième pour David) semble être la bonne. Après le départ largement commenté de NIGHTMARE, l'aventure, il semblerait, avortée de NOW OR NEVER (pourtant bien partie), c'est ÖBLIVIÖN rebaptisé KINGCROWN, et dont la mue nécessitait visiblement un renouvellement de personnel assez conséquent (dans des conditions visiblement pas un peu floues), qui semble porter les plus grands espoirs.

Si "A Perfect World" était déjà une réussite de plus à mettre au crédit de la scène grenobloise, "Wake Up Call" enfonce indéniablement le clou. Le dessin aux couleurs froides attire l'œil et rappelle le premier FREEDOM CALL, une œuvre à mettre au crédit de Felipe Machado Franco, connu à travers son travail pour BLIND GUARDIAN. Vous la sentez venir la teinte allemande ? Et c'est pas fini, puisque les Français ont une nouvelle fois fait appel au maître à penser de MASTERPLAN Roland Grapow, un choix logique au vu du son colossal et adapté de "A Perfect World".

Et devant une formation pour le moins absente des radars (même si Rick Altzi laissait entendre dernièrement qu'un nouvel opus était dans les tuyaux, cf l'interview de Gegers en ces pages), on peut dire qu'il y a une place à prendre avec ce Heavy Metal qui regarde à la fois du côté du Power et d'un Hard Mélodique très couillu, dont justement MASTERPLAN s'était fait le chantre. Je sais l'admiration de Jo Amore pour Jørn Lande, et en cela, le voir aboutir à la tête de son nouveau groupe à un résultat pareil n'est pas une grande surprise.

Ce qui peut en revanche surprendre, c'est d'écouter un KINGCROWN aussi bon dans ce domaine, concurrençant carrément les Allemands. Car ce "Wake Up Call" est un brûlot à la réussite bienvenue après une période où les dernières sorties m'ont rarement enthousiasmé au-delà du potable et du sympa mais pas mémorable. Les jalons Heavy Metal ont beau avoir été posés il y a des décennies, une bonne partie de la réussite d'un album du style réside dans le talent pour associer les ingrédients et l'engagement personnel dans l'exécution. Et force est de reconnaître que ces onze compositions allient les deux.

Une utilisation discrète mais très judicieuse des claviers vient souligner le travail des Français qui peuvent désormais exprimer avec une sacrée efficacité leur art. Des guitares acoustiques aux chœurs de refrain de l'ouverture éponyme, à la rasade de Power Metal traditionnel mais épique qui suit, en passant par l'hymnique "To Sky And Back", il n'y a pas grand-chose à jeter, et l'apport de sang neuf est visiblement une bénédiction (le solo de "Story Of Mankind" est une petite merveille au son stratoïde très appréciable) pour KINGCROWN qui déploie enfin ses ailes de manière plus franche, avec notamment un Jo Amore complètement libéré après quelques ennuis de santé qui n'ont aucunement entaché ses performances. C'est d'ailleurs assez appréciable de l'entendre poser ses vocaux de temps en temps, car quand il pousse trop fort, comme sur "The Awakening", il est même presque faux sur le refrain, un petit détail qui gâche un poil la fête, parce qu'il faut bien chipoter, mais qui met aussi en avant un côté authentique, car dans le Heavy moderne, ce genre de détail serait passé par la case autotune pour lisser le tout.

Une bien belle surprise, et il se trouve qu'elle est de chez nous ! Cocorico !

A lire aussi en POWER METAL par JEFF KANJI :


A SOUND OF THUNDER
Parallel Eternity (2020)
Généreux, ardent, démesuré




GAMMA RAY
Lust For Live (2016)
Le GAMMA RAY première période à son apogée


Marquez et partagez




 
   JEFF KANJI

 
  N/A



- Jo Amore (chant)
- Seb Chabot (basse, chœurs)
- Bob Saliba (guitare, chœurs)
- Ced Legger (guitare, chœurs)
- David Amore (batterie, machines)
- -
- Patrick Liotard (piano, claviers & arrangements sur 9)
- Roland Grapow (guitare solo sur 7)


1. Wake Up Call
2. The End Of The World
3. Story Of Mankind
4. Lost Foreigner
5. One With Earth
6. To The Sky And Back
7. The Awakening
8. A New Dawn
9. Gone So Long
10. City Light
11. Fire Burns Again



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod