Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH METAL  |  STUDIO

Lexique death metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

ALBUMS STUDIO

2006 Stinking Up The Night
 

- Membre : Lucifer
- Style + Membre : Entombed
 

 Bandcamp (53)

DEATH BREATH - Stinking Up The Night (2006)
Par FENRYL le 7 Février 2022          Consultée 535 fois

Je ne vais pas y aller par quatre chemins, tout comme le veut DEATH BREATH…
Ici, le programme est simple : trente grosses minutes de Death Metal suédois old school, 100 % gras comme il faut. Voilà, c'est dit et c'est écrit. Production qui semble minimaliste, peu ou prou de finesse, autant d'éléments qui vous feront penser que vous avez voyagé dans le temps. Il n'en est rien car nous sommes en 2006, sous la patte de Nicke Andersson, batteur d'ENTOMBED !

Reposant sur une idée de ce dernier et de Robert Pehrsson, le principe ici est donc très simple : composer des titres fort de leurs influences et inspirations communes, à savoir des groupes cultes comme VENOM, AUTOPSY voire CELTIC FROST tout en y incorporant des touches et des morceaux bien sentis. À ce titre, le côté Death'N'Roll est vraiment présent ("A Morbid Mind") et fait la part belle à des soli explosif et proche du Punk par moments ! L'influence de DEATH est omniprésente, aussi bien sur la voix de Robert que sur la construction des riffs et du "son" DEATH BREATH : "Dragged Through The Mud" (la voix !!) avec ce départ presque Doommesque avant de lâcher les chevaux !

DEATH BREATH ne ménage pourtant pas son auditoire : la furia d'un "Heading For Decapitation" (tout un programme) est tellement inspirante et bourrée de fraîcheur qu'elle ne pourra vous laisser insensible. La basse claque, les grattes sont lâchées (quel solo !) et les growls nerveux de Robert Pehrsson font mouche.
Sa prestation est assurément une des très grande réussite de l'album : son chant caverneux et gras à souhait est superbe. Point barre. Il vient parfaitement se compléter avec la présence en guest de Scott Carlson (leader de REPULSION) un peu plus tard sur "Coffins Of The Unembalmed Dead" mais également "Chopping Spree" et "Christ All Fucking Mighty". Mais ce n'est pas tout : Jörgen Sandström (GRAVE, ENTOMBED) est également de la partie sur "Heading For Decapitation", "A Morbid Mind" et "Flabby Little Things From Beyond". Cerise sur le gâteau, Fred Estby (DISMEMBER, CARNAGE) est de la partie et passe également pousser la chansonnette sur "Death Breath" ! Les batteurs parlent aux batteurs et viennent chanter !

Autre très grande satisfaction ici, les guitares : le son est "clair" et "net", entendez par là que vous n'êtes pas au pays d'un gros Death sale et ultra lourd, droppé vers les graves mais véritablement accessible, audible, propre et presque… "groovy" ! Oui, oui, vous avez bien lu ! Vous êtes ici en présence d'un album de Death blindé d'énergie et de belles ondes ! En effet, c'est bien le côté Death'N'Roll qui domine ici et les descentes de manche sont dantesques ("A Morbid Mind" à 3000 à l'heure une fois encore ! "Christ All Fucking Mighty", "Chopping Spree"… pour ne citer que ceux qui m'ont littéralement retourné).
Des titres courts, simples, straight to your face, à des années-lumière des compositions interminables. Immédiateté et plaisir simple en substance donc avec DEATH BREATH. Le combo se permet même le luxe de clore cette aventure avec un titre instrumental de presque cinq minutes, calme et posé, bourré d'ambiance (forcément, avec Cthulhu dans le titre, c'est toujours cool !).

On notera aisément que l'artwork de la galette s'inspire des meilleurs affiches du cinéma d'horreur de la grande période des premiers zombies, tout en relayant à l'infini le concept de l'haleine fétide !! Ne vous y méprenez donc pas, cet album est loin de puer de la gueule… Non, pas de besoin de prendre un chewing-gum Émile, juste besoin d'ouvrir bien grand ses esgourdes et de savourer.

"Stinking Up The Night" est un excellent album de Death, ultra recommandable et terriblement facile d'accès.
Les guitares très Rock et un chant growlé ultra maîtrisé rendent cet opus ultra recommandable à tous ceux qui voudraient timidement pousser la porte d'entrée d'un Extrême qui pouvait jusqu'alors les apeurer voire les dégoûter.

Note réelle : 3,5/5.

Top : "A Morbid Mind", "Christ All Fucking Mighty", "Chopping Spree".

A lire aussi en DEATH METAL par FENRYL :


ORBIT CULTURE
In Media Res (2014)
Enthousiasmants, aguicheurs et marquants...




DISPARAGED
The Wrath Of God (2009)
Réparons une erreur...


Marquez et partagez




 
   FENRYL

 
  N/A



- Nicke Andersson (batterie, guitare)
- Robert Pehrsson (chant, guitare)
- Magnus Hedquist (basse)


1. Death Breath
2. Chopping Spree
3. Heading For Decapitation
4. Dragged Through The Mud
5. Coffins Of The Unembalmed Dead
6. A Morbid Mind
7. Reduced To Ash
8. Christ All Fucking Mighty
9. Flabby Little Things From Beyond
10. Cthulhu Fhtagn!



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod