Recherche avancée       Liste groupes



      
THRASH/GROOVE METAL  |  STUDIO

Lexique thrash metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Pro-pain
- Style + Membre : Exodus, Toxik
 

 Myspace (475)

GENERATION KILL - We're All Gonna Die (2013)
Par FENRYL le 16 Novembre 2021          Consultée 412 fois

En 2011, Rob Dukes s’offrait un petit voyage perso avec son projet GENERATION KILL : un combo œuvrant dans un Thrashcore sans faux-semblants. Deux ans plus tard et un changement de line-up – qui ne concerne pas les deux têtes pensantes Rob Dukes (Ex-EXODUS) et Rob Moschetti (ex-PRO-PAIN, M.O.D), les Américains sont bien de retour pour leur second effort au titre à vous faire replonger un dépressif dans une thérapie de dix ans…
"Nous Allons Tous Mourir" s’ouvre ainsi avec un "Born To Serve" qui annonce la couleur : Rob déclame "You’re a fucking slave…" avant de balancer la sauce comme on pouvait s’y attendre. "Friendly Fire", dans la même veine, énervé et vindicatif, est un morceau qui envoie tout ce qu’il faut, là où il faut : énergique, Thrash et nerveux à souhait. Une ouverture féroce, un final déganté ! Le titre éponyme, extrait de la galette et doté d’un clip, ne fait pas dans la dentelle et ravira les plus avides de Thrashcore !

Mais première surprise (car cet album en propose plusieurs), le son proposé ici sonne résolument plus moderne : "Vegas" m’oblige à penser à HELLYEAH (groupe de feu Vinnie Paul) avec ce riffing moderne, ce bridge à la basse et cette reprise finale où Dukes emporte tout ! On sent poindre une volonté de surprendre son auditoire car GENERATION KILL s’emploie à varier ses morceaux voire même la gestion des rythmes au sein de chaque titre : on part calme, on envoie la purée ou l’inverse : "There Is No Hope" et sa seconde moitié mélodieuse, avec encore et toujours cette basse lancinante et qui claque, qu’ALICE IN CHAINS n’aurait pas renié, loin de là…

Mais ne tombons pas dans la facilité : non, cet opus n’est pas un nouvel album de Thrashcore bas du front et classique. GENERATION KILL se met en "danger" en fleurtant complètement (!) avec des genres peu attendus.
Prenez par exemple un "Prophets Of War" tout droit tiré d’un hommage au grand PANTERA et vous allez vite comprendre que l’histoire n’est pas aussi simple qu’il n’y paraît : une ouverture "Planet Caravan", une seconde partie vraiment Groove Metal et Dukes, certes loin d’un Phil Anselmo, mais qui propose une interprétation riche en émotion et mélodie ! La même expérience est également présente avec un intéressant "Carny Love" : une ligne de basse puissante sur ce mid-tempo, nos deux Rob appliqués à proposer un véritable hommage aux frangins Abbott.
Vous en redemandez ? "Death Comes Calling" s’ouvre ici clairement vers le Sludge/Grunge Metal ! Impossible de ne pas y entendre du ALICE IN CHAINS, du DOWN pour ne citer qu’eux.
Évidemment, une nouvelle fois, nous sommes face à une forme d'hommage et rien n'atteint la qualité des groupes cités, mais je vous le disais, GENERATION KILL nous fait voyager et cela n'était pas attendu de prime abord !

GENERATION KILL s’offre donc un "We’Re All Gonna Die" qui pourrait diviser : les amateurs de la première heure en seront sans doute pour leurs frais sans une belle ouverture d’esprit. Si EXODUS pourrait poindre le bout de son nez évidemment pour certains par moments, il est évident que ces 39 grosses minutes sont à manier avec diplomatie et connaissances générales du monde du Metal. Les Américains singeant bon nombre de groupes que j’adore, vous aurez compris que j’ai passé un agréable moment en leur compagnie. Doté d’une belle production mais un poil trop court et trop avare de soli objectivement (cela manque de petits moments épiques), "We’re All Gonna Die" appelle clairement à une descendance afin de savoir quel(s) choix artistique(s) va opérer le combo… Difficile pour moi de résister à un titre avec Rob Dukes au chant, donc vivement la suite !

Note réelle : 3,5/5.

Top : "Prophets Of War", "Carny Love", "Deat Comes Calling", "There Is No Hope", "We’Re All Gonna Die".

A lire aussi en THRASH METAL par FENRYL :


MINUSHUMAN
Watch The World Die (2008)
Bergerac, épicentre d'un séisme Thrash/Death...




SODOM
Out Of The Frontline Trench (2019)
L'insolence des E.P. pour patienter...


Marquez et partagez




 
   FENRYL

 
  N/A



- Rob Dukes (chant)
- Rob Moschetti (basse)
- Jason Velez (lead guitare)
- Jason Trenczer (guitare)
- Jim Demaria (batterie)


1. Born To Serve
2. Prophets Of War
3. Death Comes Calling
4. Friendly Fire
5. Carny Love
6. Vegas
7. There Is No Hope
8. We're All Gonna Die



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod