Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH METAL  |  STUDIO

Lexique death metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Cancer, Death, Massacre, Morgoth
- Membre : Burning Witches, Nervosa

CRYPTA - Echoes Of The Soul (2021)
Par DARK BEAGLE le 4 Octobre 2021          Consultée 1160 fois

Il y a donc eu un schisme au sein de la besogneuse NERVOSA. Les deux tiers – la section rythmique – s’en sont allés pour fonder CRYPTA, embauchant pour cela deux guitaristes dont Sonia Anubis qui avait fait un tour au sein de BURNING WITCHES. Bref, nous n’allons pas évoquer pourquoi le torchon a brûlé entre les deux parties, le fait est que maintenant nous disposons de deux groupes que l’on ne peut pas vraiment mettre en concurrence comme nous pouvions le faire avec HELLOWEEN et GAMMA RAY à l’époque puisqu’ils œuvraient dans des styles comparables. NERVOSA est retourné vers le Thrash des débuts tandis que CRYPTA lorgne bien du côté du Death qui devenait l’apanage de "Downfall Of Mankind" (2018).

Et bien sûr, les filles de CRYPTA n’avaient pas la même pression que leurs consœurs de NERVOSA, qui elles devaient rétablir une trademark plus classique, une marque de fabrique qui commençait doucement à lui échapper, pour un résultat somme toute plutôt convaincant même si pas fou fou (enfin, je vous laisse consulter la chronique de l’ami T-Ray qui vous explique ça bien mieux que moi). Mais CRYPTA commençait à noircir les pages d’un nouveau livre, encore vierge de toute intrigue et de toute intention. Et visiblement, elles aiment bien le gore. La pochette n’est pas particulièrement belle, mais elle est résolument old school, très années 90 dans l’esprit et le cercueil ne donne pas envie de s’y allonger. Même pour la blague.

Fernanda Lira et Luana Dametto semblaient bien être à l’origine de la radicalisation vers le Death de "Downfall Of Mankind" car elles semblent parfaitement à l’aise dans ce registre. Avec deux guitaristes, elles étoffent un son qui se veut dense et tranchant, même si les tempos ne sont pas toujours très rapides – ce qui est une aubaine quand on veut balancer des accélérations meurtrières. On pouvait penser que Sonia Anubis, de par sa participation à BURNING WITCHES, COBRA SPELL ou encore JACKAL, a été choisie pour une orientation plus Heavy Metal classique, mais il n’en est rien, même si elle apporte de ses influences dans le style du groupe sous forme de petites mélodies et harmonies à la guitare qui font le taf.

Il y a quelque chose de très classique dans l’approche musicale de CRYPTA, comme un bon vieux DEATH des familles, avant que Schuldiner n’intellectualise son œuvre (ce qui n’est en rien un reproche), avec une production plus moderne, qui laisse bien s’exprimer tous les instruments. Nous entendons distinctement la basse claquer, menaçante ("Dark Night Of The Soul"), les guitares ne sont point trop brouillonnes et se veulent même tranchantes le long de tous les petits soli qui émaillent les morceaux. Le chant de Fernanda ressemble à un glaviot chargé de matière craché au visage, mais elle module tout de même ses intonations et son débit pour poser des ambiances volontiers horrifiques, comme si elle était le Gardien de la Crypte en mode extrême.

Et si la jeune formation ne révolutionne pas l’univers du Death, elle a toutefois le mérite de s’écarter sensiblement de l’univers plus Thrash de NERVOSA, rendant le split moins amer pour les fans tant la comparaison des deux albums sortis cette même année le justifie. CRYPTA n’est assurément pas original, mais il y a un véritable amour du vieux Death qui transpire au travers les différentes compositions. Le travail est très soigné. Dès l’introduction, un brin lugubre avec ces bruits de chaînes qui évoquent une espèce de salle de torture ou un autre truc du genre pas très reluisant, nous pouvons nous dire qu’une promesse est faite et qu’elle est tenue pour peu qu’on ne cherche pas une approche trop grasse du genre.

Les Brésiliennes (et la Néerlandaise, Sonia Anubis venant du pays du gouda et de la mimolette) lorgnent même parfois du côté d’un Black Metal somme toute accessible puisqu’il évoque assez le vieux CRADLE OF FILTH, groupe issu et influencé par le Death le temps d’un "Shadow Within" où les belles oublient de faire semblant. Même au travers l’aspect mélodique que peuvent prendre certains passages, la violence sonore n’est jamais bien loin et quand le groupe tente d’articuler son propos sur des moments plus construits, où il tente d’amener un univers un peu plus aérien, il le fait de façon trop académique pour réellement marquer les esprits ("Dark Night Of The Soul" manque à ce titre le coche, le genre de morceau déjà entendu maintes et maintes fois depuis que le Death a fait son apparition dans les bacs).

Les amateurs du genre devraient apprécier ce "Echoes Of The Soul" qui remplit parfaitement le cahier des charges avec un bon vieux parfum de tombeau old school bien comme il faut. Ceux qui attendent du neuf peuvent passer leur chemin, tel n’est pas le propos de CRYPTA qui joue avant tout une musique qui plaît et parle aux musiciennes, qui font parfaitement leur travail même si un peu plus de variété aurait été souhaitable, avec quelques tempi plus enlevés ou au contraire, plus lent, histoire de bien créer des points culminants capables de donner le vertige. Mais il s’agit là du premier album d’une jeune formation qui se base sur l’expérience de Fernanda et Luana au sein de NERVOSA pour le professionnalisme apporté à l’ensemble avec en point de mire le plaisir de pouvoir jouer exactement la musique dont elles ont envie. Et, à ce titre, l’album est très réussi.

Note réelle : 3,5/5 poussé à 4 parce que je suis d’humeur à me refaire les "Contes de la Crypte".

A lire aussi en DEATH METAL par DARK BEAGLE :


AKIAVEL
V (2020)
'akiaveliquement bon




ATROCITY
Hallucinations (1990)
Autres temps, autres moeurs

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   DARK BEAGLE

 
   T-RAY

 
   (2 chroniques)



- Fernanda Lira (chant, basse)
- Taina Bergamaschi (guitare)
- Sonia Anubis (guitare)
- Luana Dametto (batterie)


1. Awakening
2. Starvation
3. Possessed
4. Death Arcana
5. Shadow Within
6. Under The Black Wings
7. Kali
8. Blood Stained Heritage
9. Dark Night Of The Soul
10. From The Ashes



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod