Recherche avancée       Liste groupes



      
SYMPHONIC POWER METAL  |  STUDIO

Lexique power metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Dark Moor, Derdian, Power Quest, Rhapsody
- Membre : Sabaton, Savage Messiah
- Style + Membre : Grimgotts, Majestica / Reinxeed
 

 Site Officiel (18)
 Bandcamp (17)

MEMORIES OF OLD - The Zeramin Game (2020)
Par JEFF KANJI le 9 Août 2021          Consultée 639 fois

Au royaume d'Elisabeth II, il faut bien avouer que le Power Metal (à tendance symphonique ici) n'a pas la cote, sans doute encore moins qu'en France. À ma connaissance, un seul de ses ressortissants s'était fait une place éphémère au début des années 2000 avec POWER QUEST. Mais ses dernières années, l'un de ceux qui a su le mieux catalyser les éléments d'un genre souvent généreux, mais souvent rattrapé par ses ambitions en décidant d'en faire une force, une création dédiée aux amoureux de niche, c'est bien GRIMGOTTS, pendant que le GLORYHAMMER de Chris Bowes prend la lumière, à mon grand regret.

Et le prolifique GRIMGOTTS voit Billy Jeffs, son batteur jusqu'à "Lions Of The Seas", bien décidé à mener sa propre aventure. Pour cela, il s'acoquine avec Anthony Thompson, son partenaire clavier au sein de NIGHMARE WORLD et compose un album dans lequel il développera un concept féérique dans le pays de Xia sur l'île de Zera autour d'une histoire de magie et de mise à l'épreuve. Jeffs n'est pas un fanatique de fantasy, ses passions ce sont Star Wars et avant tout Harry Potter. Le concept, venu en rêve, et au départ envisagé comme un bouquin, s'est retrouvé mêlé aux compositions qu'il gardait dans sa besace, faute de pouvoir les jouer avec NIGHTMARE WORLD. Et s'il a aidé son pote Anthony à y rentrer, il paraissait évident de continuer à travailler ensemble au moment où son projet solo se concrétiserait.

Et là l'impensable se produit. Fan de REINXEED (devenu MAJESTICA par la suite), il décide d'envoyer à Tommy Johansson, avec qui il échange sur les réseaux sociaux, un premier titre, "The Land Of Xia", et le géant suédois de lui répondre qu'il s'entendait très bien chanter sur les morceaux de MEMORIES OF OLD et que s'il le pouvait il le ferait avec plaisir. Une attaque cardiaque plus loin, Billy Jeffs, passé de la batterie de GRIMGOTTS aux guitares de son propre projet, se retrouve avec un groupe complet pour l'épauler.

"The Zeramin Game" affiche ostensiblement son affiliation au Power Symphonique. Il n'y aura de toute façon pas tromperie sur la marchandise, et cet album aurait très bien plus sortir avant ou dans la continuité du premier MAJESTICA "Above The Sky" et plus généralement au milieu de la cohorte de formations qui a poussé au début du millénaire. Avec ses couleurs chatoyantes, son Heavy très chargé en claviers (qui s'autorise même un petit passage d'accordéon), MEMORIES OF OLD a priori a fort à faire s'il veut espérer un tant soit peu se démarquer dans un genre de niche, souvent la cible des quolibets et autres moqueries.

Mais comme TWILIGHT FORCE avec son premier album, vous pouvez tourner les choses en dérision, sortir une grosse production, mixer le tout d'une main de maître, si les compositions ne suivent pas, c'est sans espoir, les tables de la loi ayant été dictées depuis bien longtemps. Et c'est là que MEMORIES OF OLD justifie la hype qui l'a entouré, et la signature chez Limb Music, plutôt prestigieuse pour un premier album. Rien de ce que vous allez écouter n'est franchement nouveau, et malgré tout, ça fonctionne, et il y a plusieurs raisons à cela.

MEMORIES OF OLD sait où il va, comment raconter son histoire, et au moment de l'épreuve finale, ce ne sont pas les quatorze minutes de la pièce-titre qui nous font reculer, bien au contraire, la tension épique est de la partie, et les différents mouvements s'enchaînent avec la même fluidité que les autres titres, avec en prime un pont tout en chœurs angélique et une reprise du thème de "The Land Of Xia" pour boucler. Les mélodies de guitare, de clavier (beaucoup) et les lignes de chant magistrales d'un Tommy Johansson décidément sur tous les fronts, avec en prime un hymne instantané au cœur de l'album – "Some Day Soon" qui vous donnera toutes les clés pour comprendre de quoi il en retourne, MEMORIES OF OLD révèle un album kitschounet mais délicieusement addictif et qui remplacera très avantageusement les derniers RHAPSODY.

A lire aussi en POWER METAL par JEFF KANJI :


GAMMA RAY
Land Of The Free (1995)
Le chef d’œuvre est arrivé du pays des rêves

(+ 2 kros-express)



MAJESTICA / REINXEED
A Christmas Carol (2020)
Le pays de St Nicolas nous amène THE album de Noël


Marquez et partagez




 
   JEFF KANJI

 
  N/A



- Billy Jeffs (guitare)
- Anthony Thompson (clavier, keytar)
- Erik Tekilla (basse)
- James Chapman (batterie)
- Tommy Johansson (chant)
- -
- Kateryna Sushko (accordéon sur 7)


1. In Exordium
2. Overture
3. The Land Of Xia
4. Zera's Shadow
5. Some Day Soon
6. Destiny
7. Across The Seas
8. Arrival
9. A Hooded Traveller
10. Fowlen's Revenge
11. The Zeramin's Game
12. Finale



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod