Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK PAGAN  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


ODAL - Welten Mutter (2021)
Par MEFISTO le 31 Mai 2021          Consultée 938 fois

ODAL est un duo teuton formé en 99 qui officie dans le très fun et méconnu style Black Pagan, à cheval entre le Folk et le Black Mélo qui déclenche habituellement une vague d'adrénaline dans votre carcasse. "Welten Mutter" est l'album de la maturité pour les Allemands, donc leur cinquième, et putain de bordel de merde de taureau que ça s'entend !

Rarement me suis-je autant amusé, en dansant dans ma chaumière comme un con, en écoutant un album de Metal Extrême ! ODAL a ce pouvoir, tant dans ses riffs entraînants que ses rythmiques épiques et pugnaces, de nous faire bouger tout naturellement, sans que ce soit forcé ni télégraphié. Un petit exploit pour un initié comme moi !

Et la formule est simple : guitare, batterie et chant. En mode excitation !

L'emploi avec parcimonie du synthé et du violon vient booster ce florilège de bombes grises séductrices, en lui accrochant un sourire, une feuille de plus au mille-feuilles, une corde traditionnelle à son arc guerrier en bois détrempé… Mais le vrai kif vient du jeu de guitare de Taaken, dont les grattes et mélodies sont une invitation à bambocher. Et pourtant, Arès m'en est témoin, la musique d'ODAL est aussi dense et couillu qu'un bon Black martial.

Alors le miracle ? C'est ce côté aérien et coquin qui filtre de la production bof-bof qui nous happe et rehausse le bouzin jusqu'aux cieux. S'il y a une subtilité à retirer de cet album, la voici. Et c'est possiblement sa plus grande qualité et la raison pour laquelle je ne m'en lasse pas.

Je ne m'attendais pas à ça avec ODAL ; me faire surprendre bêtement après tant d'années par un duo teuton inspiré par la nature et la liberté. Nature… Liberté… Deux mots qui en disent long et ouvrent toutes grandes les vannes de l'imagination quand on ouït tel Black dépêtré de codes, de lignes directrices ou de coussins pour assoir le cul moisi des fans en manque de repères. ODAL pour moi est cette créature qui a juste envie d'avoir du plaisir et de montrer son panache au monde entier, qui a d'ailleurs bien besoin d'être dépaysé.

On respire un bon coup…

Imaginons maintenant ce que ça aurait pu donner avec une production en béton et un budget doublé… Le rêve, n'est-ce pas ? L'oseille peut tout acheter, tout arranger, non ? (…)

Ah et puis… NON !

ODAL est bon ainsi, râpeux et grossier. Pourquoi voudrait-on changer une telle formule, aussi imparfaite soit-elle ? "Welten Mutter" est d'une efficacité r-e-d-o-u-t-a-b-l-e, il fait mouche à chaque foulée, à chaque lancer de hache, à chaque levée de coude… Ne touchons à rien, Taaken a réalisé la production et le mix qu'il croyait parfaits pour ce skeud.

Un bien beau barbare mal accoutré, mais fier et entraîné pour tuer avec le sourire et veiller tard.

Amen et fuck le reste.

Podium : (Or) "Schattental", (Argent) "Erden Zeit", (Bronze) "...Um Ewiges Zu Schaffen".

Indice de violence : 3/5.

Quand l'écouter : quand vous avez eu une journée de merde, car non seulement vous aidera-t-il à vous défouler, mais il vous requinquera de sa verve !

A lire aussi en BLACK MELODIQUE par MEFISTO :


UNLIGHT
Antihelion (2016)
Du bon vin, mélodique et râpeux.




KEEP OF KALESSIN
Agnen (a Journey Through The Dark) (1999)
La bête grandit rapidement !


Marquez et partagez




 
   MEFISTO

 
  N/A



- Taaken (chant, guitare, batterie, synthé)
- A.d.d. (basse, violon)


1. ...um Ewiges Zu Schaffen
2. Hellwach Schwelgend
3. Schattental
4. Der Kalte Nächte Atem
5. Welten Mutter
6. Welten Geflecht
7. Erden Zeit



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod